carême

(Mot repris de careme)

carême

n.m. [ du lat. quadragesima [dies], le quarantième [jour] ]
1. Pour les catholiques, période de pénitence de quarante jours qui s'étend du mercredi des Cendres au jour de Pâques ; jeûne observé pendant cette période : Faire carême.
2. Aux Antilles, saison sèche.
3. En Afrique, jeûne du ramadan.
Arriver comme marée en carême,
arriver fort à propos, comme le poisson pendant le carême.
Arriver comme mars en carême,
arriver avec une régularité absolue.
Face de carême,
Fam. visage blême et triste.

carême

(kaʀɛm)
nom masculin
religion période de jeûne dans la religion catholique Le carême a lieu au printemps.

CARÊME

(ka-rê-m') s. m.
Les quarante-six jours d'abstinence entre le mardi gras et le jour de Pâques, pendant lesquels, à l'exception des dimanches, jeûnent les catholiques. Prêcher le carême. La mi-carême. Provisions de carême, viandes de carême, nom donné par les catholiques au beurre, huile, légumes, fruits secs, poissons salés et autres aliments de ce genre dont ils usent en carême. Rompre carême, cesser d'observer l'abstinence prescrite.
Trouvez-moi une seule famille où le carême s'observe universellement [MASS., Motifs de conv.]
Mme de Guise avait fait et jeûné tous les carêmes, et toute sa vie n'en était pas moins pénitente [SAINT-SIMON, 35, 148]
Un libertin à rompre et jeûnes et carêmes [BOILEAU, Sat. X]
Il trouva, le premier jour du carême 1677, qu'il pesait 116 livres une once ; il fit ensuite le carême comme il a été fait dans l'Église jusqu'au XIIe siècle : il ne buvait ni ne mangeait que sur les 6 ou 7 heures du soir ; il vivait de légumes la plupart du temps et, sur la fin du carême, de pain et d'eau ; le samedi de Pâques il ne pesait plus que 107 livres douze onces, c'est-à-dire que par une vie si austère il avait perdu, en 46 jours, 8 livres 5 onces, qui faisaient la 14e partie de sa substance [FONTEN., Dodart.]
Les Abyssins ont un carême de cinquante jours très rude [MONTESQ., Espr. XXVI, 7]
.... plus défait et plus blême Que n'est un pénitent sur la fin du carême [BOILEAU, Sat. I]
La mi-carême, le jour qui partage en deux le carême, et où se fait quelque réjouissance. Le carême est bas ou haut selon qu'il commence dans les premiers jours de février ou au mois de mars. Fig. et familièrement. Mettre le carême bien haut, exiger des choses trop difficiles, ou promettre une chose bien éloignée. Fig. Prêcher sept ans pour un carême, s'épuiser en redites, en avis inutiles Avoir prêché sept ans pour un carême en quelque endroit, y avoir été longtemps, le bien connaître. Arriver comme mars en carême, arriver sans faute, immanquablement : en effet, mars arrive toujours en carême. Cela arrive comme marée en carême, cela arrive à propos : en effet, la marée est bienvenue en carême. Face de carême, visage pâli, tel qu'il est après le carême.
Voyez cet autre avec sa face de carême [RAC., Plaid III, 3]
Amoureux de carême, amoureux timide, qui n'ose toucher à sa maîtresse. Saint de carême, un homme qui se cache.
Par extension, maigre chère.
Ils font de la vie un carême [BÉRANG., B. Dieu.]
La série de sermons prêchés pendant un carême. Ce prédicateur a fait imprimer deux carêmes. Le petit carême de Massillon, ainsi dit, parce qu'il fut prêché pour Louis XV enfant.
Il a fourni de la même manière la carrière de plusieurs carêmes dans les chaires les plus illustres de la France et des Pays-Bas [BOSSUET, Fr. Bourgoing.]

PROVERBES

  • Pour trouver le carême court, il faut faire une dette payable à Pâques, c'est-à-dire le moment de payer une dette, de remplir un devoir onéreux, arrive plus vite qu'on ne voudrait.
  • En carême est de saison La marée et le sermon.

HISTORIQUE

  • XIIe s.
    Nos entrons hui, chier frere, el tens del saint quaramme [ST BERN., 561]
  • XIIIe s.
    À l'entrée de la quaresme [VILLEHARD., dans RAYNOUARD]
    Ainsinc en quaresme s'espruevent ; Graces rendent et si saumoient [psalmodient] [RUTEB., II, 129]
  • XIVe s.
    Je congnois monseigneur à tel que vous l'arez ; Ne que mars en karesme faillir vous n'y povez [, Guesclin. 18118]
  • XVe s.
    Donc il advint qu'ils furent ens ou caresme en Gand à trop grand destroit ; car des vivres et fruits de caresme n'avoientils nuls [FROISS., II, II, 148]
    Il sembloit qu'ils [les sergents] voulsissent tuer un caresme, si fiers estoient [LOUIS XI, Nouv. LXXXVIII]
    Mais je voue à Dieu qu'il en a pris ses caresmaux [qu'il s'en repentira] [ID., ib. XXXIII]
  • XVIe s.
    On observoit desja de leur temps le quaresme [CALVIN, Instit. 999]
    Dejà estoit la mi-caresme [MARG. DE NAV., Nouv. XXX]
    L'eau gaste moult le vin, une charette le chemin, le quaresme le corps humain [LEROUX DE LINCY, Proverbes, t. I, p. 95]
    Caresme ou jeune n'ennuient pas Qui fait grand chere à tous repas [ID., ib.]

ÉTYMOLOGIE

  • Provenç. caresma, carema, carama, quaresme, quareme ; catal. quaresma ; espagn. cuaresma ; ital. quaresima ; de quadragesima, sous-entendu dies : le quarantième jour (avant Pâques) (voy. QUARANTIÈME).

carême

CARÊME. n. m. Temps d'abstinence et de jeûne qui comprend quarante-six jours entre le mardi gras et le jour de Pâques, et pendant lequel un certain nombre de jeûnes, d'abstinences et d'autres privations sont ordonnées par l'Église. Prêcher le carême. La mi-carême.

Faire carême, faire le carême, observer le carême, S'abstenir de manger de la viande à certains jours prescrits pendant le temps du carême. Rompre le carême, rompre carême, Cesser d'observer l'abstinence de carême et manger des viandes défendues.

Prov., Cela vient comme mars en carême, se dit d'une Chose qui ne manque jamais d'arriver à une certaine époque, et aussi d'une Chose qui arrive, d'une Personne qui survient à propos.

Fam., Arriver comme marée en carême, Arriver à propos.

Fig. et fam., Une face de carême, Un visage blême.

Il désigne par extension Tous les sermons qu'un prédicateur prêche pendant un carême. Le Carême du Louvre de Bossuet. " Le Petit Carême " de Massillon, Recueil de sermons de carême, qui en contient dix au lieu de quarante.

carême


CARêME, s. m. [2e ê ouv. et long, 3e e muet.] Temps d'abstinence, qui comprend quarante-six jours avant Pâques. Faire Carême, ou le Carême, faire abstinence; rompre carême, ou le carême, cesser de faire abstinence. — Le carême est bâs, quand il comence les premiers jours de Février; il est haut, quand il ne comence qu'au mois de Mars. — Carême se prend quelquefois pour les sermons qu'un Prédicateur prêche pendant le Carême. Le Carême de Bourdaloue, de Neuville; le petit Carême de Massillon. Il a prêché le Carême à la Cour, devant le Roi; à Paris, à Versailles, etc.
   Ce mot fournit à quelques expressions du st. fam. ou prov. — Face de Carême, visage pâle et défait. — Doner, ou plutôt, mettre le carême bien haut, promettre une chôse qui n'arrivera pas de long-temps. "Nous n'osons nous flater de le voir ici plutôt qu'à la fin de l'automne; et c'est nous mettre le carême bien haut. Coulanges. — C' est aussi exiger des chôses trop dificiles. Ce Prédicateur, ce Directeur nous mettent le carême bien hautPrêcher sept ans pour un carême. Doner cent fois les mêmes avis fort inutilement; répéter toujours la même chôse.
   Tenez, quand vous m'auriez prêché tout un carême,
   Monsieur l'Ambassadeur, vous n'en aurez pas plus.
       Du Cerc.
On le dit aussi d'un homme qui a été long-temps dans un lieu, et qui le conaît fort. "J'y ai prêché sept ans pour un carême. — On dit d'un homme qui se trouve toujours en un endroit à certaine heûre, qu'il n'y manque non plus, que Mars en Carême; et de celui qui arrive à propos, qu'il arrive comme marée en Carême.
   Carême-prenant. Les trois jours grâs qui précèdent le mercredi des Cendres. "Tout est ici de carême-prenant. Sév. c. à. d. dans la joie. = Il se dit sur-tout du Mardi grâs. — Fig. Carême-prenant, Masque qui court les rues les derniers jours de carnaval; et plus figurément encôre, persone vétûe d'une manière extravagante.

Traductions

carême

צום (ז), צוֹם, התענית

carême

الصوم الكبير, الصَوْمُ الكَبِيرُ

carême

Велики пости

carême

Postní doba, půst

carême

Fastenzeit

carême

Lent

carême

karesmo

carême

cuaresma

carême

böjt

carême

Langafasta

carême

quaresima

carême

四旬節

carême

사순절

carême

vasten

carême

quaresma

carême

Păresimi

carême

Postni čas

carême

Påskfastan, fastan

carême

Büyük Perhiz, 40 günlük Paskalya dönemi

carême

Великий піст

carême

Mùa Chay, Tuần ăn chay

carême

大齋期, 大斋节

carême

faste

carême

paastonaika

carême

korizma

carême

faste

carême

ฤดูถือบวชโดยอดอาหารประจำปีก่อนวันอีสเตอร์ของชาวคริสต์

carême

[kaʀɛm] nm
le Carême → Lent