caricature

caricature

n.f. [ it. caricatura, du lat. caricare, charger ]
1. Portrait peint ou dessiné de qqn exagérant certains traits du visage, certaines proportions de l'ensemble, dans une intention satirique : La caricature d'un chanteur charge
2. Description satirique ou burlesque de la société, d'une personne : L'auteur a fait une caricature du monde de la télévision satire
3. Représentation infidèle d'une réalité : Cet article est une caricature de mes propos déformation

CARICATURE

(ka-ri-ca-tu-r') s. f.
Terme de peinture. Représentation grotesque de personnes, d'événements qu'on veut ridiculiser. Une caricature spirituelle. Les caricatures politiques.
Imitation dérisoire, charge. Molière a fait le portrait de l'avare, dont d'autres n'ont donné que la caricature.
Votre oiseau [flamant] ressemble assez aux caricatures que M. Hubert a faites de moi [VOLT., Lett. à Cath. 122]
C'est cette vérité dans la couleur qui distingue le portrait d'avec la caricature [DIDER., Réfl. sur Térence.]
Ce ne sont là de la part de nos adversaires que des caricatures économiques qui ne permettent pas les regards sérieux de la raison [MIRABEAU, Collection, t. IV, p. 151]
Personne ridiculement accoutrée ou dont la figure est grotesque. Avec ses plumes et sa robe rose, cette vieille femme est une caricature.

ÉTYMOLOGIE

  • Ital. caricatura, charge, de caricare, charger (voy. CHARGER).

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    CARICATURE.
    Ajoutez :
    À l'école une fois la semaine, les élèves s'assemblent ; un d'eux sert de modèle ; son camarade le pose et l'enveloppe ensuite d'une pièce d'étoffe blanche, le drapant le mieux qu'il peut ; et c'est là ce qu'on appelle faire la caricature [DIDER., Œuvres compl. 1821, t. IX, p. 16]

caricature

CARICATURE. n. f. Image satirique dans laquelle l'artiste représente d'une manière grotesque, bouffonne, les personnes qu'il veut tourner en dérision. La caricature est une arme très dangereuse. Les Français excellent dans la caricature.

Par extension, en parlant d'Ouvrages littéraires, Ce n'est point là un portrait, c'est une caricature. Le principal personnage de cette pièce n'est qu'une caricature.

Il se dit au figuré d'une Personne ridiculement accoutrée. Voyez cette femme : quelle caricature!

caricatûre


CARICATûRE, s. f. Terme de Peintûre, emprunté de l'Italien. — Charge et caricatûre sont synonymes; ainsi c'est un vrai pléonasme, une répétition de la même idée en deux mots diférens, que de dire, avec un soi-disant Curé Bâs-Breton: "N'est-il pas visible que c'est ce M. Car.... qui s'est avisé de nous faire une charge en caricatûre sur St. Bernard et ses Collègues. "Sous prétexte de les peindre, on en fait des caricatûres odieûses. Linguet.

Synonymes et Contraires

caricature

nom féminin caricature
Représentation déformante de la réalité.
Traductions

caricature

caricatureקריקטורה (נ) [איטלולית]karikatuur, spotprentkarikaturaKarikaturirvikuva, karikatyyri, pilakuvakarikatúrakarykaturacaricaturaκαρικατούραcaricaturaкарикатуракарикатура (kaʀikatyʀ)
nom féminin
dessin qui montre les défauts de qqn faire la caricature de qqn

caricature

[kaʀikatyʀ] nfcaricature; (politique)satirical cartoon