carrière

1. carrière

n.f. [ du lat. carrus, char ]
Activité professionnelle comportant des étapes à franchir, des degrés successifs : Les carrières de la fonction publique métier
Donner carrière à qqch,
Litt. lui donner libre cours : Un peintre qui donne carrière à son imagination.
Faire carrière,
gravir les échelons d'une hiérarchie.
La Carrière,
la diplomatie.

2. carrière

n.f. [ du lat. quadrus, carré ]
Terrain d'où l'on extrait des matériaux de construction : Une carrière de sable une sablière une marbrière

CARRIÈRE1

(ka-riê-r') s. f.
Lieu fermé de barrières et disposé pour les courses.
Il excelle à conduire un char dans la carrière [RAC., Brit. IV, 4]
Quand pourrai-je, au travers d'une noble poussière, Suivre de l'œil un char fuyant dans la carrière ? [ID., Phèd. I, 3]
Aux athlètes dans Pise elle ouvre la barrière, Chante un vainqueur poudreux au bout de la carrière [BOILEAU, Art poét. II]
Je laisse aux plus hardis l'honneur de la carrière Et regarde de loin assis sur la barrière [ID., ib.]
Fig. Passer carrière, accepter certaines conditions.
Personne n'avait été d'avis de passer carrière sur les énormes propositions qui avaient été faites à Torcy à la Haye [SAINT-SIMON, 238, 171]
Portland voulut essayer de tout, et voir si, n'en faisant plus une condition [du départ de Jacques de la France], puisqu'il avait passé carrière, et comblant le roi de prévenances et de respects, il ne pourrait pas obtenir ce fruit de ses souplesses [ID., 54, 146]
Donner carrière, laisser le champ libre ; se donner carrière, s'ouvrir un champ libre. Donner carrière à ses plaintes, à ses passions.
J'avais franchi les monts qui bornent cet état, Et trottais comme un jeune rat Qui cherche à se donner carrière [LA FONT., Fabl. VI, 6]
Pour peindre les beautés, cette éloquence se donnait carrière [HAMILT., Gramm. 11]
Familièrement. Se donner carrière aux dépens de quelqu'un, le railler sans aucune retenue. Il ouvrit et ferma la carrière, il ferma la carrière qu'il s'était ouverte, se dit d'un homme qui, excellant dans l'art dont il fut le créateur, est resté sans rivaux.
Terme de manége. La course que peut fournir un cheval sans perdre haleine. Ce cheval a bien fourni sa carrière. Donner carrière à un cheval, lui lâcher la bride.
Ils avaient exigé du roi de Perse qu'il se tiendrait toujours éloigné des côtes de la mer de la carrière d'un cheval [MONTESQ., Espr. XXI, 21]
Sorte de manége découvert, dans les haras. Terme de fauconnerie. La carrière de l'oiseau, qui est un espace d'environ soixante toises qu'il est dressé à monter.
Par extension, une course quelconque.
Les navires qui partent pour fournir une longue carrière [MASS., Prof. 2]
Course ou cours des astres. Les planètes fournissant toujours la même carrière.... Le soleil étant au milieu de sa carrière. Il voulait reculer les frontières de son empire jusqu'aux lieux où le soleil finit sa carrière.
Le dieu [le soleil], poursuivant sa carrière, Versait des torrents de lumière Sur ses obscurs blasphémateurs [LEFRANC DE POMPIGNAN, Odes, III, 1]
Fig. Champ, espace où la vie se déploie et s'exerce, où les choses s'accomplissent, où les sentiments se font jour.
Qu'ils fassent un ouvrage Riche d'inventions, de sens et de langage.... Qu'ils montrent de leur eau, qu'ils entrent en carrière [RÉGNIER, Sat. IX]
Et c'est mal de l'honneur entrer dans la carrière [CORN., Hor. II, 3]
Sa faveur me couronne entrant dans la carrière [ID., Poly. IV, 3]
Dieu ouvre une belle carrière à nos espérances [BOSSUET, I, Annonc. 2]
Moulin ouvre la carrière par cet anéantissement de tout acte [ID., Or. 3]
Vous n'entreprenez point une injuste carrière [RAC., Baj. II, 1]
C'est par où nous ouvrirons les instructions de cette sainte carrière [du carême] [MASS., Carême, Jeûne.]
Pour interrompre enfin une si affreuse carrière [ID., Carême. Mot. de conv.]
Ô vous qui de l'honneur entrez dans la carrière [VOLT., Disc. 3]
Lorsque Bossuet descendit dans la carrière, la victoire ne demeura pas longtemps incertaine [CHATEAUB., Génie, I, I, 1]
Il a fourni la carrière de plusieurs carêmes [BOSSUET, Bourg. 1]
Il pourrait se vanter d'avoir fourni une assez belle carrière [SÉV., 595]
Je n'ai pas trop mal couru ma carrière [ID., 598]
On veut fournir toute la carrière [LA BRUY., 11]
Vous laissez si peu de carrière à mes sentiments qu'il faut malgré soi se conformer à votre façon de penser [CRÉBILLON, dans DESFONT]
Il a recommencé, pour ainsi dire, la carrière de ses anciennes amours ; sa première jeunesse s'est écoulée une seconde fois dans nos entretiens [J. J. ROUSS., Hél. IV, 9]
Le cours de la vie, le temps pendant lequel on exerce une charge, un emploi, etc.
Qu'un long âge apprête aux hommes généreux Au bout de leur carrière un destin malheureux ! [CORN., Cid, II, 9]
Croyez-vous que lui-même il fut homme à vous suivre, Si par votre trépas vous l'aviez prévenu ? Non, madame, il voudrait achever sa carrière [LAFONT., Matr.]
Elle veut y venir doucement finir sa carrière [SÉV., 432]
Je touche au dernier pas de ma longue carrière [VOLT., Alz. I, 1]
Je veux qu'il pousse sa carrière aussi loin que Fontenelle, et que dans son agréable vie.... [VOLT., Lett. Mme du Deffant, 9 mai 1764]
Ses forces ne lui permettaient ni de faire de grands efforts ni de se flatter de l'espérance d'une longue carrière [CONDORCET, Busquet.]
Profession, état, étude. Choisir ou se choisir une carrière. Entrer dans la carrière politique. Faire ses premiers pas dans la carrière du gouvernement. La carrière du barreau. La carrière militaire. La carrière des armes.
Vaincu par lui, j'entrai dans une autre carrière [RAC., Ath. III, 3]

HISTORIQUE

  • XIIe s.
    Girarz seit bien d'Ardene la grant charriere [, Gérard de Ross. p. 362]
  • XIIIe s.
    Il vit venir Amy par la chariere [DU CANGE, carreria.]
    La seconde maniere de voie qui fust fete, si fu de huit piés de largue, et l'apel'on cariere [BEAUMANOIR, XXV, 2]
    Qui lors veïst par les charrieres Gent armez avant et arrieres [G. GUIART, t. II, p. 407]
  • XVe s.
    Ils descendirent de leurs defenses et vinrent en la carriere et apporterent grand foison de bois et merrien [FROISS., II, III, 38]
  • XVIe s.
    L'ignorance des auditeurs preste une belle et large carriere au maniement d'une matiere cachée [MONT., I, 247]
    Se fourvoyer de la droicte carriere [ID., I, 339]
    J'ay veu un homme donner carriere à deux pieds sur sa selle [ID., I, 368]
    Ne plus ne moins qu'un bon coureur qui par malheur se laisseroit tomber au plus près du bout de sa carriere [AMYOT, Philop. 31]
    Un tel preparatif est beau, dit-il, pour une course et carriere mais je crains le retour et la continue de la guerre [ID., Phoc. 32]
    Quand les ennemis auroyent brisé une carriere [voie] tout à travers de la ville, et qu'ils pussent passer et repasser à travers de ladite ville jusques au nombre de quarante de front [PALISSY, 121]
    Il fallut courir à l'escurie, ou depuis trois semaines par prevoiance on avoit accoustumé de picquer des chevaux en une carriere ouverte [D'AUB., Hist. II, 187]
    Frais, gaillard, jeune, ainsi qu'un jouvenceau Qui pour l'amour de sa belle guerriere Monte à cheval et passe une carriere [RONS., 679]
    Cheval aiant le pas, le trot, le galop et la carriere, eslevé, libre, vigoureux et viste, seur, prompt et ferme le maniement et les bonds, avec facile et leger arrest [O. DE SERRES, 303]
    Le second chemin s'appelle carriere et a huit pieds de largeur, et y peut l'on bien mener charrettes l'une après l'autre et bestail en cordelle, et non autrement [, Coustumier génér. t. I, p. 403]

ÉTYMOLOGIE

  • Provenç. carriera, rue ; espagn. carrera ; portug. carreira ; ital. carriera ; de carrus, char (voy. CHAR) : proprement voie d'un char.

CARRIÈRE2

(ka-riè-r') s. f.
Lieu d'où l'on tire de la pierre. Ouvrir une carrière. Carrière de marbre, d'ardoise.
Une corde qui, en s'enroulant [autour d'un treuil], amène à la surface du sol une pierre taillée aux fond de la carrière [A. DUMAS, Les mille et un fantômes, § 1]
Dans l'antiquité on employait les prisonniers aux travaux des carrières. Condamner aux carrières. Fig. Qu'on me ramène aux carrières, se dit pour exprimer qu'on est prêt à redire ou à refaire ce pourquoi on a été mené aux carrières, on a subi un traitement injuste. Expression empruntée à ce Grec qui, à la cour de Denys le tyran, aimait mieux être ramené aux carrières d'où il sortait, que d'admirer les mauvais vers du roi. Il a une carrière dans le corps, se dit d'un homme qui a subi plusieurs fois l'opération de la taille pour des calculs, ou qui rend souvent des calculs en urinant.
Concrétion pierreuse dans l'intérieur de certains fruits.

HISTORIQUE

  • XIIe s.
    ... As charpentiers et as masons, mairien achetassent, et pierre feissent de la quarriere venir [, Rois, 423]
  • XVIe s.
    Les colonnes furent tailliées en la quarriere de marbre pentelique [AMYOT, Publ. 9]
    Il se vient mettre en bataille à la vue de la ville aux carrieres de Vaugirart [D'AUB., Hist. III, 181]

ÉTYMOLOGIE

  • Bas-lat. quadraria (voy. CARRIER). M. Houzée, 3e lettre sur la signification des noms de lieux en France, p. 30, préfère rattacher carrière au celtique cair, pierre, qui se retrouve en effet dans beaucoup de noms de lieux ; mais l'orthographe quarriere, le latin quadratarius, tailleur de pierre, le bas-latin quadraria, font donner la préférence au latin sur le celtique.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    2. CARRIÈRE. Ajoutez :
    Eau de carrière, humidité que contiennent les pierres récemment extraites de la carrière pour la bâtisse, et qui les rend plus tendres et plus faciles à tailler que lorsqu'elles ont séché à l'air.

carrière

CARRIÈRE. n. f. Espace fermé de barrières et disposé pour toute sorte de courses, principalement pour les courses à cheval ou en char. Le bout de la carrière. Aller jusqu'au bout de la carrière. Parcourir la carrière. S'arrêter au milieu de la carrière. Entrer dans la carrière. Ouvrir la carrière. Ce mot a vieilli et il est remplacé ordinairement par Champ de courses.

En termes de Manège, il désignait l'Étendue de terrain où l'on pouvait faire courir un cheval sans qu'il perdît haleine. Ce cheval a bien fourni sa carrière, Il a bien fait la course qu'on voulait qu'il fît. Donner carrière à un cheval, Le laisser libre de courir, lui lâcher la bride. De là, figurément, Donner carrière, Laisser pleine liberté d'agir. Donner carrière à son esprit, à son imagination. Donner carrière à sa méchanceté. Se donner carrière, Se laisser emporter à l'envie qu'on a de dire ou de faire quelque chose. Se donner carrière aux dépens de quelqu'un, S'en amuser par des railleries.

Il désigne aussi figurément le Cours de la vie, le temps qu'on exerce un emploi, une charge, etc. Finir, achever, terminer sa carrière. Fournir sa carrière. Être au bout, au terme de sa carrière. Ne faire que commencer sa carrière. Longue, pénible carrière.

Il se dit encore figurément de la Profession que l'on embrasse, des études auxquelles on se livre, des entreprises où l'on s'engage, etc. La carrière des sciences et des arts. Il préféra la carrière des armes. La carrière du barreau. La carrière administrative. Suivre une carrière. La carrière des honneurs, de l'ambition, de la gloire.

Ouvrir à quelqu'un une carrière, une belle carrière, Lui donner une occasion de paraître et d'exercer ses talents. Cela lui a ouvert une belle carrière.

Il se dit, poétiquement, du Mouvement périodique des astres. Le soleil commence, achève sa carrière. L'astre des nuits parcourt sa paisible carrière.

carrière

CARRIÈRE. n. f. Lieu d'où l'on tire de la pierre, du marbre, du sable, de l'ardoise, etc. Descendre dans une carrière. Creuser une carrière. Fouiller une carrière. Carrière de marbre. Carrière d'ardoise.

carriere

Carriere, Le Languedoc, Provençal et adjacens en usent communement pour une ruë, via, vicus. Mais le François en use pour la course et tirée d'un homme à cheval, soit qu'il jouste, soit qu'il courre pour plaisir tant que la longueur d'une haleine ou lice se peut estendre. Delà viennent ces locutions, Parfaire sa carriere, d'un qui jouste et va jusques où la roideur de son cheval se peut refrener et arrester, au 2. livr. d'Amad. Aussi tost qu'il eut parfait sa carriere, tourna visage à son ennemy. Et, Donner carriere à un cheval, pour tout homme à cheval qui luy fait faire une roide course telle que dit est: car toute course de cheval ne s'appelle pas carriere. Et Prendre bien sa carriere, d'un cheval qui desloge promptement et court furieusement et de droit fil. Ce qu'on dit aussi partir bien de la main.

Carriere, autrement, voyez Quarrieres.

cârrière


CâRRIèRE, s. f. [Ka-riè-re; 1re lon. r f. 2e è moy. et long; 3e e muet.] 1°. Lice, lieu fermé de bârrières pour des exercices d'homme ou de cheval. — Figurément, il se prend pour le cours de la vie: Finir, achever, fournir sa cârrière. Ne faire que comencer sa cârrière; être au bout de sa cârrière. = 2°. Lieu d'où l'on tire de la pierre. — On dit d'un homme qui a été taillé plusieurs fois, qu'il a une carrière dans le corps.
   REM. Cârrière, dans le 1er sens, se dit fort bien au figuré. Doner carrière, ou libre carrière à ses idées, à ses imaginations. "Bien diférens des Romans, où l'on peut doner libre carrière à son imagination, les systèmes de science doivent se concilier avec les principes conus de l'Histoire et de l'Antiquité. l'Ab. De Fontenai. — Doner carrière à ses passions, leur doner un libre essor. Se doner carrière, se divertir. — Ouvrir à quelqu'un une carrière, une belle carrière; lui doner une ocasion de paraître et de faire briller ses talens. "Cela lui a ouvert une belle carrière.

Traductions

carrière

career, quarry, gravel pit, racing course, sandpitמחצבה (נ), מסלול קידום (ז), נתיבה מקצועית (נ), מַחְצָבָהcarrière, steengroeve, levensloop, loopbaan, manege, rijbaan, vrije loopcarrièreLaufbahn, Karriere, Steinbruchκαριέρα, λατομείο, σταδιοδρομίαcarriera, cavaمَحْجَر, مِهْنَةkariéra, lombrud, karrierecantera, carreralouhos, urakamenolom, karijeraキャリア, 採石場경력, 채석장karriere, steinbruddkariera, łupcarreira, pedreiraкарьер, карьераkarriär, stenbrottสถานที่ที่ขุดเอาหินออกมา, อาชีพการทำงานkariyer, taş ocağımỏ đá, nghề nghiệp事业, 采石场кариера (kaʀjɛʀ)
nom féminin
vie professionnelle Elle a fait une brillante carrière.
réussir Il a fait carrière dans le théâtre.

carrière

[kaʀjɛʀ] nf
[roches] → quarry
(= métier) → career
un plan de carrière → a career plan
faire carrière dans → to make one's career in
militaire de carrière → professional soldier