casuellement

CASUELLEMENT

(ka-zu-è-le-man) adv.
D'une manière casuelle.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Il perdit la veue, non que la fortune l'eust ainsi casuellement oultragé, ny.... [AMYOT, Timol. 49]
    La medecine traitte casuellement et par accident, que c'est que maladie, et la musique, que c'est que faulx accord [ID., Démétr. 1]
    Aussi ne sont-ce point matieres qu'il ne soit pas permis d'ignorer et d'en parler casuellement et temerairement [MONT., II, 99]
    Tresor trouvé casuellement en lieu public appartient pour la moitié au seigneur haut justicier et pour l'autre moitié à celuy qui l'a trouvé [, Nouveau coustumier gén. t. II, p. 1050]

ÉTYMOLOGIE

  • Casuelle, et le suffixe ment (voy. MENT).

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

  • CASUELLEMENT. Ajoutez :
    Ils estiment que cet univers.... soit porté casuellement [MALH., Lexique, éd. L. Lalanne]

casuellement

CASUELLEMENT. adv. D'une manière casuelle. Il n'est guère usité.