catachrèse


Recherches associées à catachrèse: antimétabole, enthymème

catachrèse

[ katakrɛz] n.f. [ du gr. katakhrêsis, abus ]
En rhétorique, utilisation d'un mot au-delà de son sens strict : C'est par catachrèse que l'on dit « le pied d'une montagne » ou « les flancs d'un navire ».

CATACHRÈSE

(ka-ta-krè-z') s. f.
Trope par lequel un mot détourné de son sens propre est accepté dans le langage commun pour signifier une autre chose qui a quelque analogie avec l'objet qu'il exprimait d'abord ; par exemple, une langue, parce que la langue est le principal organe de la parole articulée ; une glace, grand miroir, parce qu'elle est plane et luisante comme la glace d'un bassin ; une feuille de papier, parce qu'elle est plate et mince comme une feuille d'arbre. C'est aussi par catachrèse qu'on dit : ferré d'argent ; aller à cheval sur un bâton.
Poussez à Marcassus, poussez à Marcellus l'antithèse, l'hypotypose, la catachrèse [P. L. COUR., I, 120]
Terme de musique. Dissonance dure et inusitée.

ÉTYMOLOGIE

  • En grec, abus, contre et usage.

catachrèse

CATACHRÈSE. n. f. T. de Rhétorique. Figure qui consiste à détourner un mot de son sens propre pour exprimer une idée avec laquelle il a une certaine analogie. Ferré d'argent, Aller à cheval sur un bâton sont des catachrèses.
Traductions

catachrèse

catacresis