catastrophe

catastrophe

n.f. [ gr. katastrophê, renversement ]
1. Événement subit qui cause un bouleversement pouvant entraîner des destructions, des morts : C'est la plus grande catastrophe ferroviaire du siècle calamité, désastre, fléau
2. Événement considéré comme grave par celui qui le subit ; détérioration brutale d'une situation : Son licenciement est une véritable catastrophe pour la famille détresse, drame, tragédie
3. (Employé en appos., avec ou sans trait d'union) Qui dépeint ou évoque un accident grave, un événement catastrophique : Un film-catastrophe qui relate une catastrophe qui prédit une catastrophe
Courir à la catastrophe,
agir d'une façon qui mène inévitablement à un désastre.
En catastrophe,
en hâte et en essayant d'éviter le pire : Le chauffeur a arrêté le camion en catastrophe dans un chemin forestier.

CATASTROPHE

(ka-ta-stro-f') s. f.
Renversement, grand malheur, fin déplorable. Ce tremblement de terre fut une épouvantable catastrophe. Nous touchons à la catastrophe. La vie de Jules César se termina par une étrange catastrophe.
Allons voir allumer le bûcher d'Hercule, et représenter sa catastrophe sur le mont Oeta [D'ABLANC., Lucien, t. II, Amours, dans RICHELET]
Par extension, le dernier et principal événement d'une tragédie, d'un drame. Catastrophe habilement préparée.
Le poëme tragique vous mène par les larmes, par les sanglots, par l'incertitude, par l'espérance, par la crainte, par les surprises et par l'horreur, jusqu'à la catastrophe [LA BRUY., I]

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    La fin et catastrophe de la comedie approche [RAB., Pant. IV, 27]
    Tout le parcours de cette concion fut un amas bien choisi de lieux communs, la catastrophe tombant sur les decimes et franchises de l'eglise, et achevant par specieuses protestations [D'AUB., Hist. I, 107]
    Pour catastrophe et closture de l'enter, convient affermir, au nouveau ente, des paisseaux pour.... [O. DE SERRES, 664]

ÉTYMOLOGIE

  • En grec : retour, tournure, issue, de sur et tour (voy. STROPHE).

catastrophe

CATASTROPHE. n. f. Événement soudain, qui, bouleversant le cours des choses, amène la destruction, la ruine, la mort. Affreuse, terrible, sanglante catastrophe. Ce tremblement de terre fut une épouvantable catastrophe. Nous touchons à la catastrophe. Cette catastrophe inattendue allait tout changer. Sa vie a fini par une cruelle catastrophe.

Il signifie aussi Dernier et principal événement d'un poème dramatique. Il se dit surtout du Dénouement funeste d'une tragédie. On doit préparer habilement la catastrophe. L'intérêt s'affaiblit, si la catastrophe est trop prévue.

catastrophe


CATASTROPHE, s. f. [Katas-trofe.] Il se dit, au propre, de l'évènement qui termine une pièce dramatique; et au figuré, d'une fin funeste et malheureûse. "Aristote préfère une catastrophe malheureûse pour la Tragédie. Le Bossu. "La vie de ce grand homme se termina par une catastrophe malheureûse. Id.

Synonymes et Contraires

catastrophe

nom féminin catastrophe
Traductions

catastrophe

Katastrophecatastrophe, disastercatastrofe, ramp, onheil, ontknopingפגיעה רעה (נ), קטסטרופה (נ), שואה (נ), שׁוֹאָהκαταστροφήangker, bencanakatastrofecatástrofecatastrofeنَكْبَةkatastrofakatastrofekatastrofikatastrofa大災害대참사katastrofacatástrofeкатастрофаkatastrofความหายนะfelakettai họa大灾难бедствие災難 (katastʀɔf)
nom féminin
événement très grave une catastrophe naturelle

catastrophe

[katastʀɔf] nfdisaster
une catastrophe écologique → an ecological disaster
une catastrophe humanitaire → a humanitarian disaster
en catastrophe [appeler, nommer] → urgently
s'arrêter en catastrophe → to do an emergency stop
se réunir en catastrophe → to hold an emergency meeting
atterrir en catastrophe → to make an emergency landing
partir en catastrophe → to rush away
catastrophe naturelle nfnatural disaster
le classement en catastrophe naturelle → classification as a natural disaster