cauteleux, euse


Recherches associées à cauteleux, euse: cautèle, patelin

CAUTELEUX, EUSE

(kô-te-leû, leû-z') adj.
Qui a de la cautèle. Un homme cauteleux. Une cauteleuse réponse.
Il est fin, cauteleux [LA BRUY., VIII]
La femme est un animal fin et cauteleux [D'ABLANC., Lucien, t. I, Prométhée.]
Plus de sagesse dans l'administration municipale aurait prévenu les désordres ; c'est pour les punir que la procédure a été prise ; mais des mains cauteleuses ont su la diriger vers un autre but [MIRABEAU, Collection, t. II, 389]

HISTORIQUE

  • XVe s.
    Ce roi de Navarre cauteleux et malicieux [FROISS., II, III, 13]
    Le duc de Bretagne est un cauteleux homme et divers [ID., II, II, 70]
    La septieme [condition] plus necessaire, que ilz doivent estre sages et cautilleux ou mestier des armes [CHRIST. DE PISAN, Charles V, II, 24]
  • XVIe s.
    Considerez comment le tentateur cauteleux luy remembra au premier mot la deffense sur ce faicte [RAB., Pant. III, 33]
    Ils le trouvo ent fin et cauteleux, qui faisoit la plus part de ses faicts de guerre par tromperie et surprise plus tost qu'autrement [AMYOT, Lysand. 11]

ÉTYMOLOGIE

  • Cautèle ; provenç. cautelos ; espagn. cauteloso.