cavé

cave

CAVE. n. f. Lieu souterrain où l'on met ordinairement du vin et d'autres provisions. Cave profonde. Cave fraîche. Avoir du vin en cave. Faire descendre du vin dans une cave. Mettre du bois dans une cave.

Fam., La maison est pleine de la cave au grenier; elle a été réparée de la cave au grenier, Elle est entièrement habitée; on l'a entièrement réparée.

Fig. et fam., Rat de cave, Espèce de bougie mince qui est roulée sur elle-même et dont on se sert pour descendre à la cave. Il se dit, par injure, de Certains commis des Contributions indirectes qui visitent les boissons dans les caves.

Il signifie, par extension, la Quantité et le choix des vins qu'on a en cave. Cet homme a une excellente cave. Il a un bon cuisinier, mais sa cave est mal garnie. Faire sa cave. Monter sa cave. Cave bien montée. Cave de choix.

Il se dit également d'une Sorte de caisse à compartiments où l'on met des liqueurs. Une cave à liqueurs.

cave

CAVE. n. f. T. de Jeu. Le fonds d'argent que chacun des joueurs met devant soi à certains jeux de cartes, au brelan, à la bouillotte, etc. Perdre sa cave. Il est à sa première, à sa seconde cave. Faire une nouvelle cave.

cave

CAVE. adj. des deux genres. Qui est creux. Des joues caves. OEil cave.

En termes d'Anatomie, Veine cave, Chacune des deux grosses veines qui aboutissent à l'oreillette droite du coeur suivant une direction inverse.

En termes d'Astronomie et de Chronologie, Mois cave, Mois lunaire de vingt-neuf jours. Année cave, Année lunaire de 353 jours, ou, d'une façon plus générale, année incomplète que l'on fait entrer dans un calcul comme si elle était entière.

cave

Cave, ou Cavette, f. penacut. Tantost se prend pour ce lieu cavé dans terre sous voute, auquel on met la vaisselle à vin, Cella vinaria, cauea vinaria. Il vient dudit mot Latin Cauea, qui signifie un lieu creusé en terre à vuyde. Et tantost est le nom d'un oyseau qu'on appelle aussi Cavete, voyez Chouca.

câve


CâVE, s. f. CAVEAU, s. m. [Kâve, kavo; 1re lon. au 1er, br. au 2d. 2e e muet au 1er, dout. au 2d, au sing. lon. au pl. Caveaux.] Câve est, 1°. un lieu creux et souterrein, où l'on met ordinairement du vin et des provisions.. = 2°. Espèce de caisse où l'on met des liqueurs, ou des eaux de senteur, pour les transporter plus sûrement. = 3°. Fonds d'argent, que chacun des Joueurs met devant soi dans certains jeux. = Caveau, petite câve. — Il se dit sur-tout des petites câves, où l'on mettait des corps morts dans les Églises. L'Ab. Laugier, ou son Imprimeur, a écrit cavot, au lieu de caveau. "Pour tous ceux, qui n'ont point de cavots bien fermés, il faudroit une loi qui les obligeât de les enterrer hors de la ville.
   On dit, proverbialement, aler de la câve au grenier, quand il y a du haut et du bâs dans un discours, ou dans la conduite. Tomber du grenier dans la câve; avoir de grands revers de fortune.