cavin

CAVIN

(ka-vin) s. m.
Terme militaire. Chemin creux qui tient lieu de tranchée et qui favorise les approches ou la défense.
Terme de géologie. Lieu bas ou petite fondrière.

HISTORIQUE

  • XIVe s.
    Par dedens un cavain [il] se mist privéement [, Du Guesclin. 1156]
    Il n'est deuil qu'on n'oublie, à terme bien prochain ; Qui est mors, il est mors, on le boute en cavain [, Baud. de Seb. I, 866]
  • XVIe s.
    La plaine estant au dessous de plusieurs fonceaux, vallées et cavains [AMYOT, Timoléon, 38]
    Ceux de dedans avoient pourveu d'arcbuserie tous les cavins et lieux avantageux [M. DU BELL., 446]
    [Les animaux] .... qui ont leur repaire aux caveins des montagnes [BAÏF, Œuvres, p. 4, dans LACURNE]

ÉTYMOLOGIE

  • Cave 3.