ceci

ceci

pron. dém. inv.
1. Désigne la chose qu'on montre : Ceci est son premier tableau.
2. Désigne ce dont on va parler : Retiens bien ceci : l'araignée n'est pas un insecte.
3. Désigne ce dont il est question : Tout ceci est ridicule.
Et ceci,
et ce : Il a démissionné, et ceci sans raison valable.

CECI

(se-si) , nom général de chose, ou, ce qui revient au même, l'adjectif ce (ceci est ce-ci) pris substantivement au masculin singulier.
Indique, par opposition à cela, la chose la plus proche de celui qui parle. Ceci est à moi, cela est à vous. Ceci est beau, cela est laid.
Familièrement et d'une façon indéterminée.
L'autre avait le nez fait de cette façon-là : C'était ceci, c'était cela [LA FONT., Fables, VII, 5]
Caquet bon bec alors de jaser au plus dru, Sur ceci, sur cela, sur tout.... [ID., ib. XII, 11]
On leur a donné [pour bru] la plus folle, la plus dissipatrice, la plus ceci, la plus cela qu'il est possible d'imaginer [SÉV., 384]
Voilà M. de Coulanges qui veut que je vous dise et ceci et cela et de l'amitié [ID., 117]
Un ignorant aurait été embarrassé, et vous eût été dire, c'est ceci, c'est cela ; mais moi je touche au but du premier coup [MOL., Méd. malgré lui, II, 6]
Indiquant, sans opposition à cela, un objet présent, un fait actuel, la chose dont on parle ou dont on va parler. Quant à ceci, c'est autre chose. Que veut dire ceci ? Qu'est-ce que ceci, que tout ceci ? Voyez ceci. Retenez bien ceci. Tout ceci n'annonce rien de bon.
Ceci n'est pas humble, mais il faut qu'il passe [SÉV., 448]

REMARQUE

  • 1. Doit-on dire : ceci et cela me plaisent, ou ceci et cela me plaît ? La seconde manière est préférable, à cause du vague dans lequel l'esprit reste après avoir entendu les mots ceci et cela.
  • 2. Ceci s'emploie quand on veut annoncer des paroles qui vont être prononcées. Dites à votre ami de ma part ceci : il est nécessaire qu'il prenne garde à lui. Cela s'emploie quand on se réfère à des paroles qui viennent d'être prononcées : il est nécessaire que votre ami prenne garde à lui, dites-lui cela de ma part. S'il s'agit non pas de paroles prononcées ou à prononcer, mais seulement de quelque chose à quoi on se réfère, on peut employer ou ceci ou cela : il faut songer dans la jeunesse aux besoins de la vieillesse ; ceci ou cela s'adresse aux prodigues. On emploiera aussi ceci ou cela, si l'on se réfère à quelque proposition qui vient après : cela ou ceci est vrai que Galilée fut condamné par l'inquisition.

HISTORIQUE

  • XVe s.
    On faict cecy, on faict cela, On va par cy, on va par là [COQUILL., Monol. de la botte de foin.]
  • XVIe s.
    Ma tant bonne femme est morte, qui estoyt la plus cecy, la plus cela qui feust au monde [RAB., Pant. II, 3]

ÉTYMOLOGIE

  • Ce et ci ; wallon, soussi.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

  • CECI. - REM. Ajoutez : 3. Ceci avec le verbe être et un substantif au pluriel se construit avec le pluriel du verbe.
    Ceci sont les données que je peux supposer [J. J. ROUSS., Lett. au prince de Wirtemberg, 10 nov. 1763]
    Mais ceci sont plutôt des souhaits vagues que des projets d'une prochaine exécution [ID., Lett. à M. 2 janv. 1767]
    On pourrait dire aussi : Ceci est des données, des souhaits.

ceci

CECI. pron. dém. Voyez CE pronom.

ceci

Ceci, n. C'est un pronom demonstratif de la premiere personne, Hoc, Hocce, voyez Ce.

Ceci mesme, Idem hoc.

Je viendray à parler de cecy, Istuc veniam.

De cecy vient que, etc. Inde est quod, etc.

Si cecy ne se fait, Hoc nisi fit.

De cecy, Ex hac re.

De cecy, ou Pour cecy jettoit-il ses pleurs, ou ses larmes, Hinc illae lachrymae.

ceci


CECI, pronom démonstr. [1re e muet.] Cette chôse-ci. "Ceci est à moi, cela est à vous: que veut dire ceci? Voy. CELA.

Traductions

ceci

dies, diesesthis, these, this heredit, dithier, dit (hier), het volgende, dezeזאת, זו, זוֹĉi tiu, tiu ĉieste, estoquesto, ciòhic, isdet härТоваDetteTämäนี้ (səsi)
pronom démonstratif
désigne une chose que l'on voit ou dont on parle Ceci n'est pas à moi. Dis-lui ceci.

ceci

[səsi] pron → this
Prends ceci, tu en auras besoin → Take this, you'll need it.