ceint, ceinte

CEINT, CEINTE

(sin, sin-t') part. passé.
Entouré. Une place ceinte de murailles. Front ceint de lauriers, de gloire.
Son pourpoint était une casaque de grisette, ceinte avec une courroie [SCARR., Rom. com. ch. I]