ceinturage

CEINTURAGE

(sin-tu-ra-j') s. m.
Terme de forestier. Action de marquer par une ceinture les arbres destinés à certains usages.
Avant l'époque du balivage des coupes, les agents de la marine désignent, au moyen d'un ceinturage à l'huile, tous les arbres.... qu'ils jugent propres aux constructions navales [NANQUETTE, Expl. débit et estim. des bois, Nancy, 1868, p. 107]
Action de faire près de la racine d'un arbre une entaille circulaire de nature à déterminer la mort du végétal [JULES CLAVÉ, l'Exploitation des forêts de l'Inde, Rev. des Deux-Mondes du 15 avr. 1867, p. 862]
Traductions

ceinturage

חגירה (נ)

ceinturage

belting, circling