centré

centre

CENTRE. n. m. Point qui, dans un cercle ou une sphère, est à égale distance de tous les points de la circonférence de ce cercle ou de la surface de cette sphère. Le centre d'un cercle. Tirer une ligne du centre à la circonférence, des lignes qui passent par le centre, qui aboutissent au centre. Par extension, Le centre de la terre. Le centre d'une planète.

Le centre d'une ellipse, Le centre d'un carré, Point intérieur d'une ellipse ou d'un carré tel que toute droite menée par ce point rencontre la périphérie ou le périmètre à des distances égales des deux côtés du point.

Il désigne encore, par extension, le Milieu d'un espace quelconque. Le soleil est au centre de notre système planétaire. Le centre du royaume. Le centre d'une province. Le palais est au centre de la ville. Ces personnages doivent occuper le centre du tableau.

En termes d'Art militaire, Le centre d'une armée, d'une troupe, La partie d'une armée, d'une troupe rangée en bataille, qui occupe le milieu, qui est entre les deux ailes. Le centre fut forcé, fut enfoncé. Il plaça l'infanterie au centre.

Le centre d'une assemblée, Le milieu d'une assemblée délibérante, par opposition aux extrémités, au côté droit et au côté gauche. Sièger au centre, au centre droit, au centre gauche. Le centre et une partie de la droite ont voté la proposition.

En termes scientifiques, il désigne encore Plusieurs choses de nature assez diverse mais que l'on peut considérer en général comme étant le point autour duquel, vers lequel, dans lequel s'opèrent ou se rassemblent certains effets. Centre de gravité. Centre d'oscillation. Centre d'attraction ou de gravitation. Centre d'équilibre. Centre d'action. Centre de percussion, etc.

En termes d'Anatomie, Centres nerveux, Parties du système nerveux d'où partent des rameaux.

Il se dit figurément des Lieux où se trouvent, où se font, où se pratiquent habituellement ou plus ordinairement certaines choses. Cette ville est le centre de toutes les affaires du Levant. Un quartier situé au centre des affaires.

Il se dit encore, figurément, des Choses auxquelles plusieurs autres se rapportent ou sont subordonnées. Il fit de cette ville le centre de sa domination. On le dit quelquefois des Personnes dans un sens analogue. C'est un égoïste qui se fait le centre de tout.

En termes de Théologie, Le siège de Rome est le centre de l'unité de l'Église.

centre

Centre, le poinct du milieu de toutes choses, Centrum, Comme est le poinct qui se fait de l'une des jambes du compas pour tourner un rond si grand et si petit que l'on veut.

Traductions