cercle

cercle

n.m.
1. Courbe fermée dont tous les points sont situés à égale distance d'un point fixe appelé centre : Tracer un cercle au compas.
2. Dessin, surface, objet ayant approximativement la forme d'un cercle : Un cercle représente la tête du bonhomme rond cerceau
3. Réunion de personnes, ensemble de choses disposées en rond : Un cercle s'est formé autour du camelot.
4. Groupement de personnes réunies dans un but particulier ; local où elles se réunissent : Cercle d'études. Cercle littéraire chapelle, clan
5. Ensemble des personnes qu'on fréquente, des choses constituant un domaine d'activités, de connaissance : Avoir un petit cercle d'amis. Le cercle de ses activités s'est élargi depuis qu'il est retraité.
Cercle de famille,
la proche famille réunie.
Cercle vertueux,
enchaînement de faits favorables et de décisions judicieuses qui permettent l'amélioration d'une situation (par opp. à cercle vicieux).
Cercle vicieux,
enchaînement de faits désastreux qu'on ne peut arrêter (par opp. à cercle vertueux) : Elle a contracté un emprunt pour payer ses dettes et ne peut plus sortir de ce cercle vicieux de cette situation inextricable
Le premier cercle,
les personnes, les milieux les plus proches d'un pouvoir, du pouvoir.

CERCLE

(sèr-kl') s. m.
Surface plane limitée par une ligne courbe, dite circonférence, dont tous les points sont à égale distance du centre. Un cercle double ou triple d'un autre. Les cercles sont entre eux comme les carrés de leurs diamètres. La quadrature du cercle, problème longtemps poursuivi et qui, consistant à trouver une surface carrée équivalant à un cercle, a été depuis longtemps reconnu irrésoluble et mis dans la catégorie des choses chimériques et impossibles. Fig. Chercher la quadrature du cercle, poursuivre un objet impossible à atteindre.
Improprement, la circonférence elle-même. Faire des cercles. Tracer, décrire un cercle avec le compas. Arc de cercle. Cercle de Popilius, cercle qu'avec sa baguette Popilius Lénas, député de Rome, traça autour du roi de Syrie Antiochus Épiphane, lui défendant de franchir cette limite avant d'avoir répondu catégoriquement à la demande du peuple romain ; d'où, figurément et par allusion, situation dont on ne peut sortir qu'en accomplissant une certaine condition. Il fallait me décider dans deux heures : c'était pour moi le cercle de Popilius.
Enfin, comme il l'avait prévu, il [Louis XIV] voit ses ennemis, après bien des conférences, bien des projets, bien des plaintes inutiles, contraints d'accepter ces mêmes conditions qu'il leur a offertes, et sans avoir pu, avec tous leurs efforts, s'écarter d'un seul pas du cercle étroit qu'il lui avait plu de leur tracer [RAC., Disc. à l'Ac. fr. récept. de Th. Corn.]
Familièrement. Faire un demi-cercle sur ses talons, tourner sur soi-même pour éviter quelqu'un ou quelque chose.
Cerceau, et, en général, toute bande de métal ou d'autre matière disposée en cercle autour d'une chose pour la maintenir, la consolider ou l'orner. Cercle à tonneau. Une colonne, une poutre reliée de cercles de fer. Vin en cercles, vin en barrique. Terme de blason. Cercle perlé, couronne de vicomte.
Dans les sciences et les arts, nom de certains instruments circulaires. Cercle d'arpenteur. Cercle répétiteur. Cercle d'équation, cercle que l'on ajoutait aux cadrans des pendules, pour marquer l'heure vraie du soleil. En astronomie, nom de diverses pièces circulaires de la sphère armillaire et de courbes fictives qui représentent le cours des astres et des saisons, les divisions de la sphère, etc. Demi-cercle, instrument d'arpentage, dit plus ordinairement graphomètre. Terme de météorologie. Cercle magique, trace circulaire que l'on remarque quelquefois sur l'herbe des prairies et qui est due à un phénomène météorologique.
Terme de manége. La ligne circulaire décrite par le cheval, ordinairement entre les deux murs.
Toute disposition de personnes ou d'objets rangés de façon à former une sorte de circonférence de cercle. Arbres plantés en cercle. Les bâtiments sont disposés en cercle, en demi-cercle. Les soldats formèrent le cercle pour entendre l'ordre du jour.
Faisant un cercle autour du chevalier [HAMILTON, Gramm. 7]
Les nymphes faisaient une espèce de demi-cercle pour écouter [FÉN., Tél. IV]
Tous les courtisans faisaient un cercle autour d'eux [VOLT., Blanc et noir.]
Particulièrement, la réunion des princesses et des duchesses assises circulairement en présence de la reine. Par extension, société, assemblée d'hommes et de femmes réunis pour le plaisir de la conversation ; les habitués eux-mêmes d'une réunion de ce genre.
Le mot plut à Monsieur, il le redit au cercle [RETZ, II, 82]
On y tient le cercle [chez la princesse] une heure du jour [SÉV., 414]
Le soir on tient le cercle un moment [ID., 417]
Elle tient son cercle depuis huit heures du soir jusqu'à neuf heures et demie [ID., 419]
Il s'insinue dans un cercle de personnes respectables [LA BRUY., II]
Mais la corruption à son comble portée, Dans le cercle des grands ne s'est point arrêtée [GILBERT, le XVIIIe siècle.]
Conte-nous les écueils de ta route orageuse, Le soir, d'un cercle étroit en silence entouré [V. HUGO, Odes, II, 4]
Voilà le cercle entier qui, le soir quelquefois, à des vers non sans peine obtenus de ma voix, Prête une oreille amie et cependant sévère [A. CHÉN., Élég. XVI]
Il n'est jamais du nombre de ceux qui forment un cercle pour discourir : il se met derrière celui qui parle, recueille furtivement ce qui se dit, et se retire si on le regarde [LA BRUY., VI]
Association dont les membres se réunissent dans un lieu loué à frais communs pour s'entretenir, jouer, etc. Fonder un cercle. Cercle politique, littéraire, etc.
C'est presque un cercle académique, Me disait maint esprit caustique [BÉRANG., Acad. et Caveau.]
Fig. Étendue, limites. Étendre le cercle du devoir. Enfermer dans un cercle étroit. Embrasser tout le cercle des connaissances humaines.
Ne sortons point encore du cercle de notre existence [VOLT., Ph. ignor. 13]
L'imagination de Dante, épuisée par neuf cercles de tortures, n'a fait de Satan qu'un monstre odieux [CHATEAUB., Génie, II, V, 9]
Succession continue qui revient sur elle-même. Les années roulent dans le même cercle. Le laboureur recommence le cercle de ses travaux.
Parcourant sans cesser un long cercle de peines, Qui, revenant sur soi, ramenait dans nos plaines Ce que Cérès nous donne et vend aux animaux [LA FONT., Fabl. X, 2]
Ah ! la vie est pour vous un cercle de douleur [VOLT., Oreste, III, 4]
Ce serait bien pis, si on faisait de toute sa vie un cercle continuel du péché à la pénitence, et de la pénitence au péché [FÉN., XVII, 73]
10° Cercle vicieux, ou, simplement, cercle, sophisme par lequel on donne pour preuve la supposition même d'où l'on est parti.
La faute que les logiciens nomment un cercle [DESC., Méth. VI, 10]
Dire que l'étendue est la raison suffisante de l'étendue, c'est faire un cercle vicieux [VOLT., Newton, I, 9]
N'est-il pas clair qu'on tombe dans le cercle vicieux ? [J. J. ROUSS., Cont. I, 4]
11° Division territoriale, en parlant de l'empire d'Allemagne.
Les Huguenots avaient déjà établi en France des cercles, à l'imitation des Allemands [VOLT., Louis XIV, 36]
Division secondaire dans certains États allemands et slaves.
12° Dans les solipèdes, renflement circulaire que l'on voit se dessiner sur la paroi du sabot.
13° Étui en argile de pièces de porcelaine.
14° Escrime. Voy. demi-cercle.

HISTORIQUE

  • XIIe s.
    Miens est li cercles de la terre e la plentet [abondance] de li [, Liber psalm. p. 66]
    Le maistre cercle [il] en a jus avalé [du casque] [, Roncisv. 91]
    Ardent ces sales et fondent cil planchier ; Tonnel esprenent, li sercle sont trenchié [, Raoul de C. 59]
  • XIIIe s.
    Et sur ces cercles jetent piaus de moutons que l'on appelle piaus de Damas [JOINV., 230]
  • XIVe s.
    Les fortunes d'une mesme personne sont variables et sont bonnes et puis sont males et après bonnes, item males en retournant en maniere de cercle ou de roe [ORESME, Eth. 23]
  • XVIe s.
    Un gué que les Italiens du prince de Nevers avaient empli de planches clouées de cercles et de chaussetrappes [D'AUB., Hist. I, 228]
    Les artifices de feux, les cercles et les chausse-trapes [ID., ib. II, 58]
    Boulets, grenades, cercles et tous aultres artifices à feu [CARLOIX, V, 32]

ÉTYMOLOGIE

  • Provenç. cercle, sercle, selcle ; espagn. circulo ; ital. cerchio ; du latin circulus, diminutif de circus (voy. CIRQUE).

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    CERCLE. Ajoutez :
    14°
    Cercle des fées ou cercle des sorciers, cercle vert qu'on rencontre dans les lieux où croissent les champignons ; il est tracé par un gazon épais dont la couleur verte tranche vigoureusement sur celle des végétaux voisins ; il s'explique par ce fait qu'une spore de mousseron en germant émet un mycélium qui s'étend suivant de nombreux rayons en formant un cercle bien défini, [GÉRARDIN, Journ. offic. p. 3629, 3e col.]

cercle

CERCLE. n. m. Surface plane limitée par une ligne courbe que l'on nomme Circonférence et dont tous les points sont également distants d'un même point qu'on appelle Centre. La circonférence du cercle. Le diamètre d'un cercle. Un demi-cercle. Un quart de cercle. Une portion de cercle. Un segment de cercle.

Quadrature du cercle, Détermination d'un carré dont la surface serait rigoureusement égale à celle d'un cercle donné. Les géomètres savent que la surface du carré et celle du cercle n'ont pas un rapport exprimable en nombres finis; d'où il suit que la quadrature géométrique du cercle est impossible. Fig., Chercher la quadrature du cercle, Chercher une chose très difficile ou impossible à trouver.

Il se prend aussi improprement pour la Ligne circulaire qu'on appelle Circonférence. Le cercle se divise en trois cent soixante degrés. Faire des cercles. Tracer un cercle. Décrire un cercle. Arc de cercle.

Il signifie encore Cerceau de tonneau, de cuve. Un cercle de fer. Faire des cercles. Vendre des cercles. Un tonneau qui a rompu ses cercles. Par extension, Vin en cercles.

Il se dit, par extension, de Toute pièce de métal ou d'autre matière, formant un cercle, qu'on met autour d'une chose pour la serrer, la lier ou l'orner. Mettre un cercle de fer à une colonne, à une poutre pour l'empêcher d'éclater. Cercle de pompe. Cercle de cabestan. Cercle d'écaille, d'ivoire, etc.

Il se dit également, en termes d'Arts ou de Science, de Certains objets, de certains instruments, qui ont en général une forme circulaire. Cercle d'arpenteur.

Il se dit particulièrement, en termes d'Astronomie, des Pièces de forme circulaire qui entrent dans la composition de la sphère armillaire. Les grands, les petits cercles de la sphère.

Il se dit aussi des Lignes circulaires fictives qui servent à représenter le mouvement des astres, la succession des saisons, les divisions de la sphère, etc. Le cercle polaire arctique. Le cercle polaire antarctique.

Il se dit, en termes de Manège, de la Ligne circulaire décrite par le cheval, ordinairement entre les deux murs. Être, se mettre en cercle, Travailler sur le cercle.

Il se dit encore de Toute disposition d'objets qui offre à peu près la figure d'une circonférence de cercle. Ranger des sièges en cercle, en demi-cercle. Ils se rangèrent en cercle. Ils formèrent un cercle autour de lui. On fit cercle autour de lui. Un cercle de personnes, ou simplement Un cercle. Resserrer le cercle. Élargir le cercle. Entrer dans le cercle. Former le cercle.

Les cercles de l'Enfer, Division concentrique que Dante attribue à l'Enfer.

Il se dit, dans un sens analogue, des Assemblées d'hommes et de femmes qui se tiennent dans les maisons des particuliers pour le plaisir de la conversation. Cet homme brille dans les cercles de gens distingués. Un petit cercle d'amis.

Il désigne spécialement une Association dont les membres se réunissent dans un local loué à frais communs pour causer, jouer, lire les journaux, etc. Il fait partie de mon cercle. Il va tous les soirs au cercle. Il dîne au cercle.

Il se dit figurément, au sens moral, pour Domaine, étendue, limites. Cet homme n'est jamais sorti du cercle de ses occupations habituelles. Se renfermer dans le cercle de ses devoirs, de ses attributions, etc. Agrandir, étendre le cercle de ses idées, de ses connaissances.

Il se dit aussi, figurément, en parlant des Choses qui reviennent, qui se succèdent continuellement. La vie n'est pour lui qu'un cercle de douleur. Le cercle des saisons.

Cercle vicieux, Manière défectueuse de raisonner, qui consiste à supposer d'abord ce qu'on doit prouver et ensuite à donner pour preuve ce qu'on a supposé. Raisonner ainsi, c'est faire un cercle vicieux.

cercle

Cercle, Circulus, Orbis, Il vient de Circlus, per syncopen literae u.

Un cercle qui se voit entour la lune, Halo.

cercle


CERCLE, s. m. [Cèrkle. 1re ê ouv. 2e e muet.] 1°. Figure, dont toutes les extrémités sont également éloignées d'un de ses points, qu'on apèle le centre. Paulian. Dict. de Phys. = 2°. La ligne circulaire, qu'on apèle circonférence. = 3°. Cerceau. Voy. Ce mot. = 4°. Figurément, vice d'un argument, où l'on supôse le principe, qu'on doit prouver; ou définition de deux mots synonymes l'un par l'aûtre; comme si l'on disait que le cercle est un cerceau, et que le cerceau est un cercle, sans en expliquer l'usage. = 5°. Assemblée: "La Reine tient le cercle, aller au cercle. — On le dit par extension des assemblées particulières, qui se font chez les Dames: il brille fort dans les cercles. "Elle me fit, d'un air froid, mille questions indiférentes; et tant qu' elle fut en cercle, ne parut avoir, ni dessein, ni empressement de m'entretenir. Anon. "C'est à Naples, comme à Palerme: on ne vient guère au spectacle que pour y faire cercle, y recevoir compagnie. Voy. d'Italie. — Faire cercle est une expression nouvelle. = 6°. Cercle se dit des États qui font ensemble le Corps politique d'Allemagne. Les dix Cercles de l'Empire, le Cercle de Franconie, de Suabe, de Vestphalie, etc.

Synonymes et Contraires

cercle

nom masculin cercle
1.  Figure géométrique.
2.  Objet en forme de cercle.
anneau, boucle, cerceau, disque -littéraire: orbe.
3.  Groupe de personnes.
4.  Entourage de quelqu'un.
Traductions

cercle

Kreis, Bezirk, Runde, Kreisliniecircle, club, ring, roundcirkel, kring, gezelschap, club, ring, cirkel(omtrek), gebied, hoepel, omvangחוג (ז), כדור (ז), מועדון (ז), מעגל (ז), עיגול (ז), מַעֲגָל, מוֹעֲדוֹן, חוּג, עִגּוּלcercle, rodonacirkelcirklo, rondocírculo, corro, peña, redondel, tertuliaympyräkörcircolo, cerchio, ambito, area, casino, cerchiacirculus, circus, orbissirkelkołocírculo, circunferência, rodacirkel, krets, runddaireокружность, кружок, обруч, кругدَائِرَةkruhκύκλοςkrugวงกลมhình tròn圆形кръг (sɛʀkl)
nom masculin
1. géométrie forme ronde tracer un cercle
2. groupe de personnes avoir un cercle d'amis
3. situation difficile, sans solution

cercle

[sɛʀkl] nm
(= figure, forme) → circle
Entourez d'un cercle la bonne réponse → Put a circle round the right answer.
décrire un cercle [objet volant, oiseau] → to circle
en cercle [s'asseoir, se mettre] → in a circle
(= objet) → band, hoop
(= groupe) → circle; (littéraire, artistique)circle, society; (sportif)club
un cercle d'amis → a circle of friends
un cercle d'études → a study group
cercle de famille nmfamily circle
cercle polaire nmpolar circle
cercle polaire arctique nm
le cercle polaire arctique → the Arctic circle