cercueil

(Mot repris de cercueils)

cercueil

[ sɛrkœj] n.m. [ du gr. sarkophagos, qui mange la chair ]
Long coffre dans lequel on enferme le corps d'un mort bière

CERCUEIL

(sèr-keull, ll mouillées) s. m.
Caisse de bois, de plomb, etc. dans laquelle on met un corps mort. Le corps fut embaumé et déposé dans un triple cercueil.
Morte au sortir d'un bal qui nous mit tous en deuil, Morte, hélas ! et des bras d'une mère égarée La mort aux froides mains la prit toute parée, Pour l'endormir dans le cercueil [V. HUGO, Orient. 33]
Son cercueil est fermé ; Dieu l'a jugé, silence ! [LAMART., Nouvelles médit. 7]
Fig.
De louanges que les années Ne mettent point dans le cercueil [MALH., IV, 5]
Mais quoique ce combat me promette un cercueil [CORN., Hor. II, 1]
Ce frère et ton espoir vont entrer au cercueil [ID., Héracl. III, 3]
La douleur aurait pu les conduire au cercueil [RAC., Poés. 1]
Rhodes, des Ottomans ce redoutable écueil, De tous ses défenseurs devenu le cercueil [ID., Baj. II, 1]
La liberté, nourrice du génie, Voit les beaux arts pleurer sur son cercueil [BÉRANG., Censeur.]

HISTORIQUE

  • XIe s.
    En blans sarcous [il] fait mettre les seigneurs [, Ch. de Rol. CCLXIX]
  • XIIe s.
    Et en sarquez poser et alouer [les corps] [, Roncisv. 176]
  • XIIIe s.
    Là [ils] troverent sarcus de marbre de Persie ; S'en osterent les cors de cele gent haïe [, Ch. d'Ant. IV, 440]
  • XVe s.
    Et le comte de Douglas, qui mort estoit, fut mis dans un sarcueux et chargé sur un char [FROISS., II, III, 125]
    Si ordonnerent adonc sarcueil assez honorable, et le mirent dedans [ID., I, I, 99]
    En ce propre jour fut apporté à Ortois et mis en un chercus le comte Gaston de Foix [ID., III, IV, 23]
    Et là fut vuidé et embaumé et mis en chercus de plomb [ID., ib.]
    Fut mis en son sarcueil [le connétable Bertrand de Claiquin] et apporté à St-Denis [ID., II, II, 64]

ÉTYMOLOGIE

  • Wallon, sarkô, caveau où l'on met les morts ; picard, sarkeu, sarkeul ; Berry, sarqueu, serqueu, sarcu, sercoeur ; bas-lat. sarcus ; latin sarcophagus. (Voy. aux ADDITIONS.)

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

  • CERCUEIL. - ÉTYM. Ajoutez : Il faut abandonner l'étymologie allemande qu'a donnée Diez, rejetant sarcophagus. C'est au contraire sarcophagus qui doit être admis ; cela est démontré par plusieurs noms de lieux qui représentent les formes anciennes de cercueil, et qui se nomment en latin sarcophagus ; voyez, entre autres, Sarcus, nom d'une localité du département de l'Oise, en latin de Sarcophagis.

cercueil

CERCUEIL. n. m. Caisse de bois, de plomb, etc., dans laquelle on met le corps d'un mort pour l'ensevelir.

cercueil

Cercueil, où lon met les trespassez, Capulum, Feretrum, Sandapila.

cercueil


CERCUEIL, s. m. [Cèr-keuil. Il serait à souhaiter qu'on adoptât l'ortographe de Mr. de Wailly, qui écrit cercoeuil; car ueil dans l'ortographe ordinaire n'exprime pas le son d'euil. Voy. une Remarque au mot Accueil, qui est dans le même câs. Malherbe écrivait accueuil: On devrait aussi écrire cercueuil, ou cercoeuil.] Espèce de cofre où l'on met les corps morts. Cercueuil de bois, de plomb, de marbre. Mettre un mort dans le cercueuil. Figurément, la mort, le tombeau. "Le chagrin l' a mis au cercueil, l'a fait mourir.
   Rem. Quoique cercueuil se prène au figuré pour tombeau, il n'en est pas le synonyme. On dit creuser le tombeau, mais on ne dit pas creuser le cercueuil; la métaphore n'est pas juste.
   Je livrerai vos jours au Démon de l'orgueuil,
   Qui, par vos propres mains, de vos grandeurs funestes
   creûsera le cercueuil.
       Rouss.
Corneille avait dit aussi dans Théodore.
  As-tu vu, Stéphanie, un plus farouche orgueuil?
  As-tu vu des mépris plus dignes du cercueuil?
C. à. d. plus dignes d'être punis par la mort du coupable. — On ne le dirait pas aujourd'hui. = Dans l'une et l'aûtre endroit la rime a produit ces barbarismes.

Traductions

cercueil

Sargcoffin, casketdoodkist, kist, doodskistארון מתים (ז), אֲרוֹן מֵתִיםtaütrakevĉerkoataúd, féretro, cajónkorporsópeti jenazah, peti mati, peti mayatbara, cassa da morto, feretroarca, capuluscaixão, ataúde, esquife, féretroгробlikkista, kistaتَابُوتkisteφέρετροruumisarkkulijesひつぎlikkistetrumnaหีบศพtabutquan tài棺材 (sɛʀkœj)
nom masculin
grande boîte dans laquelle on met un mort

cercueil

[sɛʀkœj] nmcoffin