cesser

(Mot repris de cesserons)

cesser

v.t. [ lat. cessare, de cedere, tarder, s'interrompre ]
Mettre fin à ; interrompre : Cesser les échanges commerciaux avec un pays arrêter ; continuer elle bavarde sans arrêt
v.i.
Prendre fin : La pluie a cessé continuer

cesser


Participe passé: cessé
Gérondif: cessant

Indicatif présent
je cesse
tu cesses
il/elle cesse
nous cessons
vous cessez
ils/elles cessent
Passé simple
je cessai
tu cessas
il/elle cessa
nous cessâmes
vous cessâtes
ils/elles cessèrent
Imparfait
je cessais
tu cessais
il/elle cessait
nous cessions
vous cessiez
ils/elles cessaient
Futur
je cesserai
tu cesseras
il/elle cessera
nous cesserons
vous cesserez
ils/elles cesseront
Conditionnel présent
je cesserais
tu cesserais
il/elle cesserait
nous cesserions
vous cesseriez
ils/elles cesseraient
Subjonctif imparfait
je cessasse
tu cessasses
il/elle cessât
nous cessassions
vous cessassiez
ils/elles cessassent
Subjonctif présent
je cesse
tu cesses
il/elle cesse
nous cessions
vous cessiez
ils/elles cessent
Impératif
cesse (tu)
cessons (nous)
cessez (vous)
Plus-que-parfait
j'avais cessé
tu avais cessé
il/elle avait cessé
nous avions cessé
vous aviez cessé
ils/elles avaient cessé
Futur antérieur
j'aurai cessé
tu auras cessé
il/elle aura cessé
nous aurons cessé
vous aurez cessé
ils/elles auront cessé
Passé composé
j'ai cessé
tu as cessé
il/elle a cessé
nous avons cessé
vous avez cessé
ils/elles ont cessé
Conditionnel passé
j'aurais cessé
tu aurais cessé
il/elle aurait cessé
nous aurions cessé
vous auriez cessé
ils/elles auraient cessé
Passé antérieur
j'eus cessé
tu eus cessé
il/elle eut cessé
nous eûmes cessé
vous eûtes cessé
ils/elles eurent cessé
Subjonctif passé
j'aie cessé
tu aies cessé
il/elle ait cessé
nous ayons cessé
vous ayez cessé
ils/elles aient cessé
Subjonctif plus-que-parfait
j'eusse cessé
tu eusses cessé
il/elle eût cessé
nous eussions cessé
vous eussiez cessé
ils/elles eussent cessé

CESSER

(sè-sé)
V. n. Mettre fin à, ne pas continuer, être dans l'inaction.
Je n'ai ni affaires ni loisir ; je ne fais rien et je ne cesse jamais [BALZ., I, 300]
Romains, souffrirez-vous qu'on vous immole un homme Sans qui Rome aujourd'hui cesserait d'être Rome ? [CORN., Hor. V, 3]
Le bruit cesse, on se retire [LA FONT., Fabl. I, 9]
Cessez donc de tenir un langage si vain [ID., ib. IV, 3]
Il ne cesse de les rappeler à la pénitence [BOSSUET, Hist. II, 4]
Cesse, cesse, et m'épargne un importun discours [RAC., Phèdre, IV, 2]
Joas ne cessera jamais de vous aimer [RAC., Ath. IV, 4]
Grand roi, cesse de vaincre, ou je cesse d'écrire [BOILEAU, Ép. VIII]
Cesse donc à mes yeux d'étaler un vain titre [ID., Lutr. II]
Les orages Ont cessé de gronder sur ces heureux rivages [VOLT., Ériph. II, 3]
Le soleil se coucha ce jour-là à onze heures et se leva à deux, sans qu'on cessât de voir aussi clair qu'en plein midi [REGNARD, Voy. de Laponie, t. IV, p. 264]
Ces bois ont repris leur verdure nouvelle ; L'orage en est cessé, l'air en est éclairci [MALH., V, 25]
Faire cesser, mettre fin à. Faire cesser une querelle, les discordes, le tumulte, une révolte. La nuit fit cesser le combat.
Le même arrêt invita l'archevêque à faire cesser lui-même le scandale [VOLT., Louis XV, 36]
V. a. Ne pas continuer. Cesser tout effort. Cessons nos plaintes.
Le généreux vainqueur a cessé le carnage [VOLT., Henr. VIII]
La Sorbonne menaçait de cesser ses leçons ; et le parlement, qui avait lui-même cessé ses fonctions plus importantes, ordonnait à la faculté de continuer les siennes [ID., Louis XV, 36]
Vous avez cessé vos désordres, mais vous ne les avez pas expiés [MASS., Car. Petit nombre des élus.]

REMARQUE

  • 1. Cesser se conjugue avec l'auxiliaire avoir, quand on veut marquer un fait : les plaintes ont cessé au moment que vous entriez ; avec l'auxiliaire être, quand on veut marquer un état qui persiste : les plaintes sont cessées depuis que vous êtes entré.
    Et du Dieu d'Israël les fêtes sont cessées [RAC., Esth. I, 1]
  • 2. D'après Chifflet, cesser, v. n. commençait de son temps à être employé activement. On trouvera à l'historique un exemple d'Amyot et un de Marguerite où cesser est verbe actif.

HISTORIQUE

  • XIe s.
    Gent paienor ne veulent cesser onque [, Ch. de Rol. CLXXXVII]
  • XIVe s.
    Mais quant l'amisté est dissolue et cessée vers aucun [ORESME, Eth. 265]
    En dormant l'ame repose et cesse de toutes les operacions selon lesquelles elle est dite ou bonne ou malvaise [ID., ib. 30]
    Karenlouet l'oÿ, lors a dit sans cesser : Seigneur, or du biau faire ! il nous convient ouvrer [, Guesclin. 14970]
  • XVe s.
    Et en tua lui et sa compagnie, ains qu'ils cessassent, plus de trois cents [FROISS., I, I. 43]
    Et si tost qu'il en savoit en une ville, il ne cessoit jamais tant qu'il l'eust banni ou fait tuer sans deport [ID., I, I, 65]
    Quand ce cri fut repandu parmi l'ost, tous se cesserent [ID., II, II, 215]
    Il y eut plus de 600 chevaux qui toute la nuit ne cesserent de trotter par la ville pour trouver logis, car personne ne vouloit les loger [JUVÉNAL DES URSINS, Charles VI, 1411]
    Je me veulx cesser de parler de faitz d'angleterre [COMM., III, 7]
  • XVIe s.
    Cessent les armes, regnent les toges [RAB., Pant. III, 7]
    Il convient cesser du labeur et soi repouser [ID., ib. 15]
    Advenant le prince, cesse le magistrat [ID., ib. 47]
    .... Ne que je cesse à louer ton haut nom [MAROT, I, 225]
    Il arreste la tempeste et la fait tenir coie, et fait cesser les vagues à ceux qui navigent [CALVIN, Instit. 140]
    Si la charrue cesse, et si la main rustique Oisive par les champs au labeur ne s'applique [DU BELLAY, VIII, 46, verso.]
    Le très fort a commandé à la mer cesser ses ondes [MARG., Lett. 20]
    Elle ne cessa de me prescher et faire envers moy l'office de reconfort [ID., ib.]
    Le duc envoya deffendre à tous deux qu'ils ne passassent plus outre, ains qu'ils eussent à s'en cesser et deporter [M. DU BELLAY, 199]
    Il a cessé de vivre [MONT., I, 72]
    Ils ne cessent jusques au dernier souspir de les braver et desfier [ID., I, 244]
    Encore seroit-il raisonnable que vous cessissiez le combat pour l'amour de nous [AMYOT, Rom. 29]
    S'il y avoit aucun qui n'y prist point de plaisir, il falloit seulement qu'il priast l'autre de s'en abstenir, et incontinent il cessoit [ID., Lyc. 19]

ÉTYMOLOGIE

  • Provenç. cessar, sessar ; espagn. cesar ; ital. cessare ; du latin cessare, fréquentatif de cedere (voy. CÉDER).

cesser

CESSER. v. intr. Discontinuer. Le bruit a cessé. Sa fièvre a cessé.

Il est aussi transitif. Cessez vos plaintes. Cessez vos cris. Cesser le combat, le tir, le feu. Ils cessèrent leurs poursuites, de poursuivre l'ennemi. Ils cessèrent le travail, de travailler. L'opération a été cessée.

cesser

Cesser et s'arrester, Cessare, Concessare, Desinere, Quiescere, Desistere.

Cesser et se deporter de faire quelque chose, Supersedere.

Cesser de besongner, Vacationem habere.

Cesser de braire, Parcere lamentis.

Cesser de parler, Sermonem de re aliqua abstinere.

Cesse de dire mal de moy, Compesce in me iniuste loqui, De me mitte male loqui, Remitte iam me iniuriis onerare.

Cesser par fois, Intermittere.

Sans cesser, Statim.

Faire cesser l'effort du peuple, Impetum populi reprimere.

Faire cesser aucun de sa besongne, Ab opere reuocare.

On a cessé, Desitum est.

Quand on cesse d'escrire lettres, Intermissio literarum.

Les lettres ont cessé, Conticuerunt literae.

Qui fait cesser, Repressor.

¶ Ne cesser, et ne se lasser point, Non conquiescere, neque defatigari, Non intermittere, Nullam dare requiem, Continuare.

Tu ne cesses jamais, Tu n'as point de cesse, Nullum remittis tempus, neque te respicis.

Ne cesser de s'esmerveiller, Admirationem non intermittere.

Jamais ne cessa de, etc. Nunquam remisit animum a colligendis in pace viribus.

Il ne cessa de resister, etc. Non prius omisit contra verum niti, quam, etc.

Si on ne cessoit de faire guerre, Si non absisteretur bello.

Nous ne cesserons de l'enhorter, Cohortari non intermittemus.

Il ne cesse point jusques à ce que, etc. Nec prius absistit.

Tu n'as jamais cessé en mon affaire que la chose n'ait esté mise à fin, Nisi perfecta re de me conquiesti.

cesser


CESSER, v. n. [Cècé: 1re è moy. 2e é fer.] Discontinuer. Il régit de et l'infinitif: Cesser de vivre, de parler, d'agir, de pleurer, de travailler. Il a cessé de pleuvoir: "Quand cesserez vous de calomnier la vertu?
   Rem. 1°. M. de Wailly pense que cesser prend l'auxil. avoir, quand il a un régime, soit direct. (cela s'en va sans dire) soit relatif: "Vous avez cessé votre travail: il n'auroit point cessé de chanter: et que sans régime, il prend indiféremment être, ou avoir. Je crois que avoir est plus sûr et plus usité, et qu'il vaut mieux dire: l'orage, le bruit a cessé, que, il est cessé. Voy. CESSÉ, adj.
   2°. Cesser, de sa nature, est neutre, mais depuis quelques années, dit M. de Vaugelas, on le fait souvent actif, soit en prôse, soit en vers. Cessez vos plaintes, vos poursuites, vos murmûres. — Il se dit ainsi activement, sur-tout à l'impératif; mais il ne ferait pas bien avec toute sorte de noms. L'Acad. dit aussi: Cessez vos cris, cessez votre travail. = Au Palais, on dit: cesser le service, cesser ses fonctions. — Rousseau dit:
   Les élémens cessent leur guerre,
   Les cieux ont repris leur azur.
Et Mde Dacier: "Mes amis, dit Ulysse, Cessez ces larmes de joie. — Cesser des larmes est une expression assez singulière; mais cesser des larmes de joie, est, à mon avis, tout-à-fait bârroque.

Traductions

cesser

(sese)
verbe intransitif
être terminé Le bruit a cessé.

cesser

aufhören, beenden, beendigen, beschließen, endigen, erledigen, aufgeben, einstellen, endencease, stop, end, finish, terminate, abate, accomodate, give up, sever, conclude, quit, discontinueophouden, stoppen, aflaten, afmaken, afsluiten, beëindigen, besluiten, uitmaken, uitscheiden, voleindigen, wijken, afbreken, ophouden (met), staken, neergooienאפס (פ'), הפסיק (הפעיל), חדל (פ'), נפסק (נפעל), פסק (פ'), חָדַל, הִפְסִיק, פָּסַק, אָפַסafsluit, beëindig, eindig, ophouacabar, cessar, finir, terminarkončit, přestat, skončitfuldende, ophøreĉesi, finidejar de, acabar, cesar, terminarlakata, lopettaabbahagy, megszűnikcessare, finire, terminare, interrompersi, smetterekończyć, przestaćacabar, cessar, encerrar, finalizar, parar de, terminara întrerupe, înceta, se opri, stopa, terminaпрекращать, прекратитьända, fullborda, upphörabitirmek停止หยุด
verbe transitif
arrêter cesser le travailde travailler

cesser

[sese]
vt → to stop
vi
[bruit, pluie] → to stop
faire cesser [+ bruit, scandale] → to put a stop to
[personne] → to stop
cesser de faire qch → to stop doing sth