chènevis

chènevis

[ ʃɛnvi] n.m. [ de l'anc. fr. cheneve, chanvre ]
Graine de chanvre, donnée comme nourriture aux oiseaux de cage.

CHÈNEVIS

(chè-ne-vi ; l's se lie dans le parler soutenu : le chè-ne-vi-z et les oiseaux) s. m.
La graine du chanvre.

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Quiconques est huiliers à Paris, il puet faire huile de olives, de amandes, de nois, de chenevis et de pavoz [, Liv. des mét. 159]
    Chanevuis en charrete doit deux deniers [, ib. 283]
    Sire Renart, mien escient, Moult drue chanvre i croistroit, Qui [cui] chanevis i semeroit [, Ren. 19822]
  • XIVe s.
    Les petis oiseaulx sont peus de chenevis, qui est chault et sec [, Ménagier, II, 5]
  • XVIe s.
    Le chenevoi s'eschauffe soi-mesme, dont on tire un proverbe assez commun [D'AUB., Faen. III, 15]
    Huile de channevy [PARÉ, XXV, 24]
    La graine de chenevy est de grande efficace à eschauffer les poules [O. DE SERRES, 354]
    Le chenevi qui est la graine du chanvre [ID., 730]

ÉTYMOLOGIE

  • Berry, chenebou, cheneveu, chénoué, chenouis ; génev. chenevar ; d'un mot cannabisum, cannabosum, de cannabis, chanvre (voy. CHANVRE).

chènevis

CHÈNEVIS. n. m. Graine de chanvre. Les oiseaux aiment le chènevis.
Traductions