chèque

(Mot repris de chèques)

chèque

n.m. [ angl. cheque, de exchequer bill, billet du Trésor ]
Écrit par lequel une personne, titulaire d'un compte dans un établissement de crédit, donne des ordres de paiement, à son profit ou à celui d'un tiers, sur les fonds portés à son crédit : Régler une facture par chèque bancaire. Un carnet de chèques.
Chèque de voyage,
chèque à l'usage des touristes, émis par une banque, permettant de toucher des fonds dans un pays autre que le pays d'émission traveller's cheque
Chèque en blanc,
signé par le tireur sans indication de somme ; fig., autorisation donnée à qqn d'agir à sa guise, de décider par lui-même : Le metteur en scène a donné un chèque en blanc à la costumière.
Chèque sans provision,
qui ne peut être payé faute d'un dépôt suffisant.

CHÈQUE

(chè-k') s. m.
Terme de banque. Bon à vue détaché d'un livre à souche et donné, sur le banquier qui a reçu provision préalable, par le débiteur ou payeur au créancier ou à la personne qui doit recevoir. Les chèques sont devenus, en Angleterre, une monnaie courante, une véritable monnaie fiduciaire. Le chèque est essentiellement à vue et au porteur.
Le chèque barré est un chèque traversé par deux barres entre lesquelles on met le nom du banquier de la personne à qui le chèque est remis, ou tout au moins le signe Et Cie, ce qui oblige le porteur à faire encaisser le montant du chèque par son banquier dans le premier cas, et par un banquier quelconque dans le second, c'est-à-dire par une personne connue et qui ne l'aura elle-même reçu que d'une personne connue [JULES LECHEVALIER ST-ANDRÉ, Question monétaire.]

ÉTYMOLOGIE

  • Angl. check, du verbe to check, signifiant, en comptabilité, contrôler, vérifier.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    CHÈQUE. Ajoutez : Le chèque est un reçu ou un ordre de payement de tout ou partie d'une somme déposée en compte courant dans la caisse d'un établissement de banque.
    Que le dépositaire se présente lui-même et souscrive une quittance, qu'il donne son récépissé en payement à un tiers ou qu'il adopte la forme du mandat payable soit au porteur, soit à une personne déterminée, les titres qu'il émet dans ces diverses hypothèses constituent toujours des chèques, [, Rapport O'Quin sur le budget de 1865, p. 165]
    Aux États-Unis, sur les chemins de fer, jeton que l'on attache aux colis [, Journ. offic. 3 mars 1873, p. 1498, 1re col.]
    Un chèque ou jeton semblable est remis au voyageur et c'est son bulletin de bagage.

chèque

CHÈQUE. n. m. T. de Banque. Billet à vue et au porteur sur un établissement de crédit, où le tireur a une provision de fonds. Carnet de chèques. Les chèques sont devenus une monnaie courante. Payer par chèques. Un chèque sur Londres.

Chèque barré, Chèque pourvu de deux barres qui ne peut être escompté que par une banque.

Chèque postal, Chèque émis par l'administration des Postes.

Traductions

chèque

Scheck, Bankanweisungcheck, chequechequeהמחאה (נ), שק (ז), הַמְחָאָהtjekxecšekbankanvisning, checkεπιταγή, επιταγύĉekochequešekki, sekkicsekkassegno, assegno bancariosjekkczekchequecheckçekشِيكček小切手수표чекใบสั่งจ่ายเช็คséc支票 (ʃɛk)
nom masculin
papier qui sert de moyen de paiement payer par chèque faire un chèque

chèque

[ʃɛk] nmcheque (Grande-Bretagne), check (USA)
faire un chèque → to write a cheque
toucher un chèque → to cash a cheque
par chèque → by cheque
chèque au porteur nmcheque to bearer
chèque barré [baʀe] nmcrossed cheque (Grande-Bretagne), check for deposit only (USA)