chagrin

(Mot repris de chagrins)

1. chagrin, e

adj. [ de chat et grigner, faire un faux pli ] Litt.
1. Qui éprouve de la tristesse, du déplaisir : Elle paraît chagrine ce matin maussade, triste ; enjoué, gai
2. Qui est enclin à la tristesse, à la mauvaise humeur : Un esprit chagrin bougon, revêche ; jovial, optimiste

2. chagrin

n.m. [ de 1. chagrin ]
Souffrance morale ; tristesse : Il eut du chagrin en apprenant la mauvaise nouvelle peine douleur ; gaieté, joie

3. chagrin

n.m. [ du turc ]
Cuir grenu, en peau de chèvre ou de mouton, utilisé en reliure.
Une peau de chagrin,
une chose qui se rétrécit, diminue sans cesse (par allusion au roman de Balzac) : Mes économies sont une peau de chagrin.

CHAGRIN1

(cha-grin) s. m.
Cuir grenu fait d'ordinaire d'une peau de mulet ou d'âne. Peau de chagrin. Étui de chagrin. Relier un livre en chagrin.
C'est avec le cuir de l'âne que les Orientaux font le sagri que nous appelons chagrin [BUFF., âne.]
Fig. et familièrement. Avoir une peau de chagrin, avoir la peau rude, rugueuse.
Espèce de squale dont la peau fort dure sert à faire une sorte de chagrin.

ÉTYMOLOGIE

  • Ital. zigrino ; vénit. sagrin ; de sagri, nom turc du chagrin.

CHAGRIN2

(cha-grin) s. m.
Déplaisir qui peut être causé, soit par une affliction, soit par un ennui, soit par une colère. Grand, profond, noir chagrin. Chagrin cuisant, mortel. De longs, de petits chagrins. Passer son chagrin, noyer son chagrin dans le vin.
J'ai de l'ambition, et mon orgueil de reine Ne peut voir sans chagrin une autre souveraine [CORN., Sert. II, 4]
S'il faut que cela soit, ce sera seulement pour venger le public du chagrin délicat de certaines gens [MOL., Préf. Crit. de l'Éc. des fem.]
Dans vos brusques chagrins je ne puis vous comprendre [MOL., Mis. I, 6]
Les querelles, procès, faim, soif et maladie Troublent-ils pas assez le repos de la vie, Sans s'aller, de surcroît, aviser sottement De se faire un chagrin qui n'a nul fondement [MOL., Sganar. 17]
Grâce à Dieu, je passe les nuits Sans chagrin, quoique en solitude.... Un an se passe, et deux, avec inquiétude : Le chagrin vient ensuite [LA FONT., Fabl. VII, 5]
Tant de façons mettaient Pierre en chagrin [ID., Jum.]
Oui, Lamoignon, je fuis les chagrins de la ville [BOILEAU, Ép. VI]
Le chagrin monte en croupe et galope avec lui [ID., ib. v.]
Jamais homme n'eut plus de chagrin que lui contre les tolérants [BOSSUET, Avert. 1]
Ce mal de côté me donnait bien du chagrin [SÉV., 543]
Vivez, philosophez avec vos amis ; qu'ils égayent avec vous le chagrin secret de la vieillesse [VOLT., Lett. Mme du Deffant, 21 sept. 1765]
Humeur qui s'inquiète ou se tourmente.
Les hérétiques, curieux ou ignorants, ont été livrés aux raisonnements humains, à leur chagrin, à leurs passions particulières [BOSSUET, Var. 15]
Quand il a raison, il ne faut pas lui donner de chagrin [le contrarier] [SÉV., 557]
J'ai, comme Bajazet, mon chagrin et mes soins [RAC., Baj. III, 6]
Mais toi, dont la valeur d'Amurat oubliée Par de communs chagrins à mon sort s'est liée [ID., ib. IV, 7]
Et jamais leurs chagrins [des sultans] ne nous laissent vieillir [ID., ib. I, 1]
J'affectai les chagrins d'une injuste marâtre [ID., Phèd. I, 3]
À la table d'Esther portez-vous ce chagrin ? [ID., Esth. III, 2]
Du chagrin le plus noir elle écarte les ombres, Et fait des jours sereins de mes jours les plus sombres [RAC., ib.]
On a des chagrins contre son siècle et l'antiquité en profite [FONTEN., Socr. et Mont.]

PROVERBE

    Cent heures de chagrin ne payent pas un sou de dettes, c'est-à-dire il vaut mieux s'évertuer que de se livrer à un chagrin inutile.

SYNONYME

  • CHAGRIN, TRISTESSE. Le chagrin est une souffrance de l'âme, souffrance causée par une peine quelconque, par une contrariété, un désappointement, une perte, etc. La tristesse est un état de l'âme que le chagrin peut produire, mais qui peut aussi se développer de soi-même et sans accident. La mort d'une personne chérie cause un violent chagrin et jette dans une profonde tristesse. La tristesse est l'opposé de la joie et de la gaieté ; le chagrin n'a point d'opposé. Parce qu'elle est un état, la tristesse se dit des choses inanimées : la tristesse d'une harmonie, d'un site ; parce qu'il est une souffrance, le chagrin ne se dit que des personnes.

HISTORIQUE

  • XVe s.
    Il faut laisser le chalgrin importun à tout le moins à la table buvant [BASS., XL.]
  • XVIe s.
    Chagryn fait les gens aager bien tost [PALSGR., p. 418]

ÉTYMOLOGIE

  • Bourguig. chaigrin. Ce mot est, comme on voit, nouveau dans la langue ; on ne peut donc y apercevoir que le mot chagrin, peau rude et grenue, qui, employée pour frotter, polir, limer, est devenue, par métaphore, l'expression d'une peine qui ronge (voy. CHAGRIN 1). Le patois génois a sagrinà, ronger, et sagrinâse, se ronger de colère ; ce qui met sous les yeux le procédé mental qui, de chagrin, peau rude, a fait chagrin, peine morale.

chagrin

CHAGRIN, INE. adj. Qui est rendu triste par suite de tel ou tel événement. Il est si chagrin depuis quelque temps qu'on ne le reconnaît plus.

Il signifie aussi Qui, sans cause précise, est d'une humeur ordinairement fâcheuse. Il est né chagrin. Un vieillard chagrin.

Il se dit aussi des Manifestations de cette humeur. Avoir l'air chagrin, l'esprit chagrin, une mine chagrine.

chagrin

CHAGRIN. n. m. Peine ou simplement déplaisir provenant de telle ou telle cause. Chagrin cuisant. Grand, profond chagrin. Noir chagrin. Chagrin mortel. Chagrin léger, petit chagrin. Avoir du chagrin, des chagrins. Il fut obligé de le faire, à son grand chagrin. Vivre dans le chagrin. Miné, rongé par le chagrin. Mourir de chagrin. Chagrins domestiques. Les chagrins abrègent la vie. Noyer son chagrin dans le vin.

Il signifie aussi Manifestation d'une humeur ordinairement chagrine. Il promène partout son chagrin. La moindre contradiction excite son chagrin.

chagrin

CHAGRIN. n. m. T. d'Arts. Espèce de cuir grenu fait ordinairement de peau de mulet ou d'âne. Peau de chagrin. Relier un livre en chagrin. Étui de chagrin.

chagrin

Chagrin et souci, Anxietas, Scrupulositas, Angor, Angustia, Cura.

Chagrin soing et solicitude pour autruy, Solicitudo.

Qui est chagrin en soy-mesme, Ex animo solicitus.

Chose pleine de chagrin, Res solicita.

Un fort grand chagrin et soing qu'on a de bien faire quelque chose, Religio.

Qui est chagrin ou de grand soing ou souci, Anxius, Solicitus.

Elle est chagrinée de cela, Ex hoc misera solicita est.

Engendrer à quelqu'un chagrin, Esse solicitudini alicui.

Il a mis Scipion en un grand chagrin, Non mediocri cura Scipionis animum pepulit.

Delaisser chagrin, Curam animi remittere.

Oste ce chagrin, Omitte solicitudinem.

chagrin


CHAGRIN, s. m. [Cha-grein.] 1°. Peine, afliction. Grand chagrin; chagrin mortel; noirs chagrins. Avoir du chagrin; vivre avec chagrin, dans le chagrin: le 2d est le meilleur. Mourir de chagrin, etc.
   CHAGRIN, TRISTESSE, MÉLANCOLIE. (synon.) Le 1er vient du mécontentement et des tracasseries de la vie; le 2d, est ordinairement causé par les grandes aflictions; le 3e, est l'éfet du tempérament. GIR. Synon.
   2°. CHAGRIN, aigreur, colère, dépit. Parler, disputer sans chagrin; cacher, dissimuler son chagrin.
   Rem. Chagrins, au pluriel, ne se dit qu'au 1er sens. Boileau s'en sert pour humeur chagrine.
   Je n'arme point contre eux mes ongles émoussés;
   Ainsi que mes chagrins, mes beaux jours sont passés.
Je ne le blâme point dans Boileau; je le désaprouverais dans un Prosateur.
   3°. AU CHAGRIN DE, adv. Comme on dit, il a fait cela au contentement, à la satisfaction de tout le monde. M. Targe a dit, par imitation: "Le Gouverneur capitula, au chagrin inexprimable de Guillaume. — Cette façon de parler n'est pas fort usitée, mais elle est bone, et peut être souvent utile.
   CHAGRIN, INE, adj. Mélancolique, triste. Air chagrin, esprit chagrin, âme, humeur chagrine. — Cet adjectif se plaît à suivre le substantif. Homme chagrin et bourru. Le fém. peut précéder: la chagrine vieillesse:
   * Rem. Le peuple dit au fém. chagreine.
   Car çà te rendroit chagreine;
   Car çà t'f'roit bian d' la peine.
   CHAGRIN, s. m. Cuir fort rude, fait de peau de mulet ou d'âne. Ce mot vient du mot Arabe sagri, qui signifie âne. "Étui de chagrin. = C'est aussi le nom d'une étofe de soie, qui a des grains comme le chagrin.

Synonymes et Contraires

chagrin


chagrin

Traductions

chagrin

grief, heartache, sorrow, affliction, heartbreak, sorrowfulnessverdriet, beproeving, droefheid, hartzeer, chagrijnig, leed, smart, stuurs, wrevelig, spijtדאבון לב (ז), התעצבות (נ), חפיפות בל (נ), יגון (ז), מגינת לב (נ), מצוברח (ת), מרת נפש (נ), נכאים (ז״ר), עגמה (נ), עגמומי (ת), עיצבון (ז), עצב (ז), עצבות (נ), צער (ז), תוגה (נ), מְגִנַּת לֵב, הִתְעַצְּבוּת, צַעַר, מְצֻבְרָח, יָגוֹן, דַּאֲבוֹן לֵב, עַצְבוּתKummer, Leidθλίψη, λύπηĉagrenopenabánatdispiacere, accoramento, triste고민sorgdegostosorgsorg (ʃagʀɛ̃)
nom masculin
fait d'être triste avoir du chagrin

chagrin

[ʃagʀɛ̃, in]
nmgrief, sorrow
avoir du chagrin → to be upset
avoir beaucoup de chagrin → to be very upset
Elle a eu beaucoup de chagrin à la mort de sa tante → She was very upset by the death of her aunt.
adj [humeur] → despondent, dejected
les esprits chagrins → kill-joys