chaleureux, euse

CHALEUREUX, EUSE

(cha-leu-reû, reû-z') adj.
Qui a beaucoup de chaleur naturelle, se dit des personnes et est peu usité en ce sens. À cet âge on n'est plus guère chaleureux. Quoi ! en vêtements d'été, par un tel froid ; vous êtes donc bien chaleureux.
Fig. Il parla d'un ton chaleureux. Il nous fit un chaleureux accueil, nous adressa quelques paroles chaleureuses. C'est une âme chaleureuse.
De chaleur vient chaleureux ou chaloureux ; il se passe, bien que ce fût une richesse pour la langue [LA BRUY., XIV]
Depuis La Bruyère, chaleureux a repris faveur.

HISTORIQUE

  • XIVe s.
    Paroles chaleureuses [DU CANGE, calidameya.]
  • XVe s.
    Tremblant de froit en manoir chalereux [CH. D'ORL., Bal. 112]
  • XVIe s.
    La malignité de l'air, que le vent austral a causée par son humidité chaleureuse [PARÉ, IX, 2e disc.]
    En ce mois chaleureux de juing où nous sommes [CARLOIX, VII, 10]
    Celuy qui a la fiebvre semble chaleureux [AMYOT, Cor. 32]
    Une chaleur ou complexion chaleureuse [MONT., II, 289]

ÉTYMOLOGIE

  • Chaleur ; génev. chaloureux.