chalumeau

(Mot repris de chalumeaux)

chalumeau

n.m. [ du lat. calamus, roseau ]
1. Appareil produisant une flamme très chaude qu'on utilise pour souder et découper les métaux.
2. Petit tuyau de matière plastique permettant d'aspirer un liquide paille
3. Vx Petit instrument à vent, à anche simple, ancêtre de la clarinette.

CHALUMEAU

(cha-lu-mô) s. m.
Tuyau de paille, de roseau, et, par extension, de métal, etc. Humer un liquide, souffler une bulle de savon avec un chalumeau. Le chalumeau d'or dont se sert le pape à la communion.
La distribution du sang de Notre Seigneur se faisait avec un petit tuyau ou chalumeau d'or [BOUTEROUE, Traité des monnaies, p. 383]
Terme de botanique. Nom des tiges simples, herbacées, sans nœuds, et plus ou moins fistuleuses.
Tube de laiton dont les émailleurs et les chimistes se servent pour diriger, au moyen d'un courant d'air, la flamme d'une lampe ou d'une chandelle sur l'objet qu'ils veulent fondre ou soumettre à une forte chaleur.
Instrument de musique pastorale qui n'était dans l'origine qu'un roseau percé de plusieurs trous.
Tircis, je n'ose Écouter ton chalumeau Sous l'ormeau, Car on en cause Déjà dans notre hameau [, Vieille chanson rappelée par J. J. ROUSS. Conf. I]
En poésie, se dit des flûtes et autres instruments d'une musique champêtre.
Viendrai-je en une églogue, entouré de troupeaux, Au milieu de Paris enfler mes chalumeaux ? [BOILEAU, Sat. IX]
Quand la renommée eut annoncé le départ de Lycon, les bergers dans leur douleur brisaient leurs chalumeaux [FÉN., XIX, 67]
Ainsi le dieu des bois enflait ses chalumeaux [VOLT., Disc. 5]
Ses révolutions [d'Israël] sont tour à tour racontées avec la trompette, la lyre, le chalumeau [CHATEAUB., Génie, II, VI, 2]
À peine la musette et l'humble chalumeau Ont rassemblé le soir les galants du hameau [ST-LAMBERT, Saisons, hiver.]
En musique, se dit des tuyaux qui s'adaptent au corps de la musette. Le registre le plus grave de la clarinette.
Terme de chasse. Petite branche que l'on frotte de glu pour prendre les petits oiseaux.

HISTORIQUE

  • XIIe s.
    Cinq jougleres od lui [il] menoit, Flahutieles et calimiaus [, Lai d'Ignaurès]
  • XIIIe s.
    Flahustes, timbre et calimiel [, Renart, t. IV, p. 166]
    Là peüssiez oïr mil calimels cantant [, Notices et extraits des bibl. de Suède par GEFFROI, p. 11]
  • XVe s.
    Et si emportons nos freteaus, Nos muses et nos canimeaus [FROISS., Pastourelle]
  • XVIe s.
    .... Faisoit sonner chalumeaux, cornemuses [MAROT, I, 166]

ÉTYMOLOGIE

  • Picard, calumieu ; bourguig. chailemine, s. f. ; provenç. calamel, caramel, calmeilh ; espagn. caramillo ; du latin calamellus, diminutif de calamus (voy. CHAUME). L'ancien français est : au singulier, nominatif chalemels, au régime chalemel ; au pluriel, nominatif chalemel, régime chalemels.

chalumeau

CHALUMEAU. n. m. Tuyau de paille, de roseau, de métal, etc. Les enfants font des bulles de savon avec un chalumeau. Quand le Pape communie solennellement, il prend avec un chalumeau d'or le vin consacré.

Il se dit particulièrement, en termes d'Arts, d'un Tuyau recourbé, fait de cuivre, d'argent ou de verre, dont on se sert pour diriger la flamme sur les matières qu'on veut échauffer ou fondre. Chalumeau d'émailleur.

Il sert aussi à désigner un Instrument de musique pastorale qui n'était originairement qu'un roseau percé de plusieurs trous. Il se dit, en Poésie, de Toute sorte de flûtes et d'instruments à vent qui composent une musique champêtre. Au son des chalumeaux. Fig., Enfler ses chalumeaux, jouer du chalumeau, Composer des vers sur des sujets champêtres.

En termes de Musique, il se dit par analogie du Registre grave de la clarinette.

Il se dit encore de Branches qu'on enduit de glu pour prendre des petits oiseaux.

chalumeau

Chalumeau, Auena, Semble qu'il vienne de Calamus, ou de Calamellus, diminutif.

Chalumeau fait d'un tuyau de froment, Calamus.

Chalumeau de blé, avoine, et semblables, Culmus.

Chalumeau duquel on fait des fleiches, Sagittarius calamus.

chalumeau


CHALUMEAU, s. m. [Chalumo, 3e dout. au sing. lon. au pluriel. Chalumeaux.] 1°. Tuyau de pâille ou de roseau, etc. qui sert à sucer quelque liqueur en aspirant: "Quand le Pape communie solemnellement, il prend le sang dans le calice avec un chalumeau d'or. = 2°. Petit tuyau creux, qui sert à souder. Trév. = 3°. En Poésie, flute, flageolet, et tout instrument à vent qui entre dans une musique champêtre: Au son des chalumeaux.

Traductions

chalumeau

blow-lampמבער (ז), מבער ריתוך (ז), קש (ז), מַבְעֵרbrander, rietje, strohalm, soldeerlamp, blaaspijpŝalmoSchalmeiавтоген, цевница, свирельcannello火炬Fakkel (ʃalymo)
nom masculin pluriel chalumeaux
appareil qui produit une flamme

chalumeau

[chalumeaux] (pl) [ʃalymo] nmblowlamp (Grande-Bretagne), blowtorch