chamarrer

(Mot repris de chamarrés)
Recherches associées à chamarrés: chamarrer

chamarrer


Participe passé: chamarré
Gérondif: chamarrant

Indicatif présent
je chamarre
tu chamarres
il/elle chamarre
nous chamarrons
vous chamarrez
ils/elles chamarrent
Passé simple
je chamarrai
tu chamarras
il/elle chamarra
nous chamarrâmes
vous chamarrâtes
ils/elles chamarrèrent
Imparfait
je chamarrais
tu chamarrais
il/elle chamarrait
nous chamarrions
vous chamarriez
ils/elles chamarraient
Futur
je chamarrerai
tu chamarreras
il/elle chamarrera
nous chamarrerons
vous chamarrerez
ils/elles chamarreront
Conditionnel présent
je chamarrerais
tu chamarrerais
il/elle chamarrerait
nous chamarrerions
vous chamarreriez
ils/elles chamarreraient
Subjonctif imparfait
je chamarrasse
tu chamarrasses
il/elle chamarrât
nous chamarrassions
vous chamarrassiez
ils/elles chamarrassent
Subjonctif présent
je chamarre
tu chamarres
il/elle chamarre
nous chamarrions
vous chamarriez
ils/elles chamarrent
Impératif
chamarre (tu)
chamarrons (nous)
chamarrez (vous)
Plus-que-parfait
j'avais chamarré
tu avais chamarré
il/elle avait chamarré
nous avions chamarré
vous aviez chamarré
ils/elles avaient chamarré
Futur antérieur
j'aurai chamarré
tu auras chamarré
il/elle aura chamarré
nous aurons chamarré
vous aurez chamarré
ils/elles auront chamarré
Passé composé
j'ai chamarré
tu as chamarré
il/elle a chamarré
nous avons chamarré
vous avez chamarré
ils/elles ont chamarré
Conditionnel passé
j'aurais chamarré
tu aurais chamarré
il/elle aurait chamarré
nous aurions chamarré
vous auriez chamarré
ils/elles auraient chamarré
Passé antérieur
j'eus chamarré
tu eus chamarré
il/elle eut chamarré
nous eûmes chamarré
vous eûtes chamarré
ils/elles eurent chamarré
Subjonctif passé
j'aie chamarré
tu aies chamarré
il/elle ait chamarré
nous ayons chamarré
vous ayez chamarré
ils/elles aient chamarré
Subjonctif plus-que-parfait
j'eusse chamarré
tu eusses chamarré
il/elle eût chamarré
nous eussions chamarré
vous eussiez chamarré
ils/elles eussent chamarré

CHAMARRER

(cha-ma-ré) v. a.
Garnir de passements, dentelles, galons, bandes de velours, etc. Chamarrer un habit, un meuble.
De chamarrer leurs lances des couleurs de chaque Dulcinée [HAMILT., Gramm. 4]
Arranger avec des ornements de mauvais goût. Peut-on chamarrer de la sorte ses vêtements ?
Fig. et familièrement. Chamarrer quelqu'un, le chamarrer de ridicules, l'en couvrir.
Le prince de Conti me conta la retraite du roi, et, malgré ma jeunesse, la chamarra bien, parce qu'il ne se défiait pas de moi [SAINT-SIMON, 11, 128]
Se chamarrer, v. réfl. Se couvrir ridiculement d'ornements de mauvais goût.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Fontanelle aucune ne restera au fons du terroir, que par les tranchées, dont l'aurés environné et chamarré de tous costés, les sources ne se ramassent en une [O. DE SERRES, 758]

ÉTYMOLOGIE

  • Chamarre.

chamarrer

CHAMARRER. v. tr. Parer d'un assemblage de couleurs éclatantes et mal assorties. Il s'est fait chamarrer de la manière la plus bizarre. Cette robe est bien ridiculement chamarrée. Chamarré de décorations. Fig., Un discours chamarré de grec et de latin.

chamârrer


CHAMâRRER, v. a. CHAMâRRûRE, s. f. [Chamâré, rûre; 2e lon. surtout devant l'e muet, il chamârre.] Ils expriment l'action d'orner un habit, un meuble, de galons, de passemens, de dentelles, etc. — Il a chamârré son habit de galons, etc. La chamârrûre en est très-riche. — Ils se disent au figuré, mais en mauvaise part: chamârrer un discours d'antithèses et de métaphôres. "C'est une ridicule chamârrûre.