chambrer

(Mot repris de chambrerions)

chambrer

v.t. [ de chambre ]
1. Amener du vin en bouteille à la température ambiante (par opp. à frapper).
2. Fam. Se moquer de qqn en sa présence : Elle l'a chambré sur son mauvais caractère taquiner

chambrer


Participe passé: chambré
Gérondif: chambrant

Indicatif présent
je chambre
tu chambres
il/elle chambre
nous chambrons
vous chambrez
ils/elles chambrent
Passé simple
je chambrai
tu chambras
il/elle chambra
nous chambrâmes
vous chambrâtes
ils/elles chambrèrent
Imparfait
je chambrais
tu chambrais
il/elle chambrait
nous chambrions
vous chambriez
ils/elles chambraient
Futur
je chambrerai
tu chambreras
il/elle chambrera
nous chambrerons
vous chambrerez
ils/elles chambreront
Conditionnel présent
je chambrerais
tu chambrerais
il/elle chambrerait
nous chambrerions
vous chambreriez
ils/elles chambreraient
Subjonctif imparfait
je chambrasse
tu chambrasses
il/elle chambrât
nous chambrassions
vous chambrassiez
ils/elles chambrassent
Subjonctif présent
je chambre
tu chambres
il/elle chambre
nous chambrions
vous chambriez
ils/elles chambrent
Impératif
chambre (tu)
chambrons (nous)
chambrez (vous)
Plus-que-parfait
j'avais chambré
tu avais chambré
il/elle avait chambré
nous avions chambré
vous aviez chambré
ils/elles avaient chambré
Futur antérieur
j'aurai chambré
tu auras chambré
il/elle aura chambré
nous aurons chambré
vous aurez chambré
ils/elles auront chambré
Passé composé
j'ai chambré
tu as chambré
il/elle a chambré
nous avons chambré
vous avez chambré
ils/elles ont chambré
Conditionnel passé
j'aurais chambré
tu aurais chambré
il/elle aurait chambré
nous aurions chambré
vous auriez chambré
ils/elles auraient chambré
Passé antérieur
j'eus chambré
tu eus chambré
il/elle eut chambré
nous eûmes chambré
vous eûtes chambré
ils/elles eurent chambré
Subjonctif passé
j'aie chambré
tu aies chambré
il/elle ait chambré
nous ayons chambré
vous ayez chambré
ils/elles aient chambré
Subjonctif plus-que-parfait
j'eusse chambré
tu eusses chambré
il/elle eût chambré
nous eussions chambré
vous eussiez chambré
ils/elles eussent chambré

CHAMBRER

(chan-bré) v. n.
Être de la même chambrée ; habiter la même chambre.
Plus de subordination entre Gil Blas et son secrétaire ; plus de façons entre eux ; ils chambrèrent ensemble, et n'eurent qu'un lit et qu'une table [LE SAGE, Gil Blas, IX, 8]
Terme de vénerie. En parlant du cerf, se reposer pendant le jour.
V. a.Terme de sellier. Faire de petits creux dans une selle et en tirer la bourre, quand le cheval est blessé.
Mettre en une chambre, diviser par ordre une assemblée.
On vous a dit, on l'a dit au public, on en a fait une espèce de cri d'alarme contre ma motion, qu'elle tendait à chambrer les états généraux, à autoriser la distinction des ordres [MIRAB., Collect. I, p. 249]
Chambrer quelqu'un, l'obséder, le circonvenir pour le retenir au jeu. Familièrement, prendre quelqu'un à part pour le chapitrer ou le catéchiser.
Se chambrer, v. réfl.En termes d'artillerie, une pièce se chambre quand par le battement du boulet il s'y forme des creux qui bientôt la mettent hors de service.

ÉTYMOLOGIE

  • Chambre.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    CHAMBRER. Ajoutez :
    Chambrer une arme à feu, y former une chambre.
    On a pris le parti de chambrer ces fusils [chassepot] de façon qu'ils puissent utiliser la cartouche Mauser [, Journ. offic. 5 sept. 1873, p. 5734, 1re col.]
    À Neuchâtel (Suisse), chambrer le vin, le garder dans la chambre, pendant quelques heures, pour le mettre à une bonne température, avant de le servir à table.
    Se chambrer, se confiner dans une chambre.
    Mlle de Varandeuil se chambra avec elle tous les jours, de midi à six heures, pendant quatre ans [MM. DE GONCOURT, Germinie Lacerteux, ch. II]

chambrer

CHAMBRER. v. tr. Tenir enfermé.

Il signifie aussi familièrement Tirer quelqu'un à l'écart, l'entretenir en particulier. On l'a chambré pendant deux heures, sans rien gagner sur son esprit.

En termes d'Arts, il signifie Creuser en forme de chambre. Chambrer une selle.

En termes d'Artillerie, Pièce chambrée, Pièce qui a des chambres, des creux qui la mettent hors de service.

En termes de Zoologie, Coquilles chambrées, Coquilles qui présentent plusieurs cavités séparées les unes des autres par des cloisons.

chambrer


CHAMBRER, v. n. Être dans la même chambrée. Ces Soldats chambrent ensemble. = 2°. v. a. Tenir quelqu'un enfermé malgré lui. = Le tirer en particulier dans une assemblée.

Synonymes et Contraires

chambrer

verbe chambrer
1.  Vieux. Garder quelqu'un enfermé.
2.  Familier. Se moquer de quelqu'un.
plaisanter, railler, taquiner -familier: blaguer -populaire: charrier.
Traductions

chambrer

sekkieren (ʃɑ̃bʀe)
verbe transitif
mettre le vin à la bonne température chambrer un vin rouge

chambrer

[ʃɑ̃bʀe] vt
[+ vin] → to bring to room temperature
(= taquiner) chambrer qn → to tease sb
se faire chambrer → to get teased