chandelier, ère

CHANDELIER, ÈRE1

(chan-de-lié, ê-r') s. m. et f.
Celui, celle qui fait et vend de la chandelle.
J'aime mieux qu'Émile ait des yeux au bout de ses doigts que dans la boutique d'un chandelier [qu'il ait l'habitude d'aller sans lumière dans l'obscurité] [J. J. ROUSS., Ém. II]

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Quiconques veut estre chandeliers de suif à Paris, estre le puet, pour tant qu'il ait esté au mestier à Paris ou ailleurs [, Liv. des mét. 161]
  • XVIe s.
    Tout ainsi que le chandelier trempant sa meiche par plusieurs fois dans le suif, il en fait une grosse chandelle [PARÉ, XV, 35]

ÉTYMOLOGIE

  • Chandelle ; provenç. candelier ; anç. espagn. candelero.