changement


Recherches associées à changement: changement climatique, changement d'adresse

changement

n.m.
1. Action, fait de changer, de se modifier, en parlant de qqn ou de qqch : Le brusque changement de température l'a rendu malade variation modification innovation, nouveauté transformation mutation
2. Correspondance dans les transports en commun : Si on prend le métro, il y a deux changements.
Changement de vitesse,
mécanisme constitué d'un levier et d'une boîte de vitesses qui transmet, avec des vitesses différentes, le mouvement du moteur aux roues motrices d'un véhicule automobile.

CHANGEMENT

(chan-je-man) s. m.
Action de changer ; état, transformation de ce qui change ou est changé. Changement de domicile, d'état, de vie, de conduite Il s'opère de singuliers changements.
Sans qu'il se passe un seul changement en lui [PASC., Prov. 15]
Un changement d'avis, quand la raison en presse, N'est pas une action contraire à la sagesse [ROTROU, Antig. IV, 6]
Cet heureux changement rend mon bonheur parfait [CORN., Poly. V, 6]
Le bruit éclatant Qu'aux changements de rois pousse un peuple inconstant [ID., M. de Pomp. V, 4]
Cette âme inaccessible aux changements divers [BRÉBEUF, Phars. II]
Elles firent un grand changement dans les mœurs [BOSSUET, Hist. II, 1]
Admirez donc avec nous ces grands changements de la main de Dieu [ID., la Vallière.]
Tout est vanité sous le soleil, c'est-à-dire, tout ce qui est mesuré par les années, tout ce qui est emporté par la rapidité du temps ; sortez du temps et du changement, aspirez à l'éternité ; la vanité ne vous tiendra plus asservis [ID., Duch. d'Orl.]
Tant que nous sommes détenus dans cette demeure mortelle, nous vivons assujettis aux changements, parce que, si vous me permettez de parler ainsi, c'est la loi du pays que nous habitons.... Mais aussitôt qu'on cesse pour nous de compter les heures et de mesurer notre vie par les jours et par les années, sortis des figures qui passent et des ombres qui disparaissent, nous arrivons au règne de la vérité où nous sommes affranchis de la loi des changements [ID., ib.]
On s'étonne de ce qu'il n'y a presque jamais de changement dans le gouvernement des princes d'Orient ; d'où vient cela, si ce n'est de ce qu'il est tyrannique et affreux ? [MONTESQ., Lett. pers. 103]
Les hommes, dans une demeure si sujette aux changements [la terre] [ID., ib. 113]
Terme de théâtre. Changement de décoration ; et fig. changement dans la face des affaires. Changement à vue, changement de décoration qui s'opère par des machines sous les yeux du spectateur, sans qu'on ait à baisser la toile. Terme de chemin de fer. Changement de voie, action de faire passer un train d'une voie sur une autre. Terme de manége. Changement de main, passage du cheval par une ligne diagonale commençant à la sortie du coin qui mène au grand côté du manége et finissant à l'autre extrémité. Terme de danse. Changement de jambe, temps qui consiste à s'enlever légèrement de terre en faisant passer en avant la jambe qui, dans la position précédente, se trouvait derrière. Terme militaire. Changement de direction, changement d'une troupe en marche, changement de front, changement d'une troupe en bataille

PROVERBES

  • Changement de temps, entretien de sot, c'est-à-dire mettre la conversation sur le beau ou vilain temps est d'une personne qui ne sait que dire.
  • Changement de propos réjouit l'homme, il est bon de parler de choses diverses.

SYNONYME

  • CHANGEMENT, MUTATION, VARIATION. Termes qui s'appliquent à tout ce qui altère et modifie. Le premier et le second marquent le passage d'un état à un autre, et il ne faut qu'un de ces passages pour avoir changé ; le troisième marque le passage rapide par plusieurs états, et c'est cette succession d'états différents qui fait la variation. Quant à changement et à mutation, ils ne diffèrent que parce qu'ils ne sont pas du même style ; changement est du langage général ; mutation est d'un langage plus didactique. L'histoire nous fait assister aux changements des empires ; elle nous enseigne les lois des mutations que subissent progressivement les sociétés.

HISTORIQUE

  • XIIe s.
    Li tuen enemi repruverent le cangement de tun crist [, Liber psal. p. 131]
  • XVe s.
    Vous prendrez bien garde au changement de son visaige, quand vous parlerez à lui [, Bouciq. III, 16]
  • XVIe s.
    Il n'y a autre fin de changement et de mutation en l'homme que celle de l'estre [AMYOT, Flamin. 45]

ÉTYMOLOGIE

  • Changer. Génev. sangement ; bourguig. chaingeman ; provenç. cambiamen ; anc. catal. cambiament ; espagn. cambiamiento ; ital. cambiamento.

changement

CHANGEMENT. n. m. Action de changer ou Résultat de cette action. Étrange, merveilleux, continuel changement. Tout est sujet au changement. Changement de lune. Changement de domicile. Changement de vie, de conduite. Changement de vues, de système. Changement d'état, de condition. Aimer le changement. Changement dans la nature, dans le gouvernement, dans les affaires. Ceci peut amener de grands changements. Opérer un changement. Changement de décor.

Changement à vue. Voyez VUE.

En termes d'Art militaire, Changement de front, Manoeuvre par laquelle un corps de troupes se déplace de manière à faire face à un côté différent de celui qu'il regardait d'abord.

En termes d'Équitation, Changement de main. Voyez CHANGER.

Changement de voie, en termes de Chemin de fer, désigne un Appareil qui sert à raccorder deux voies au moyen d'une aiguille.

Changement de vitesse, en termes d'Automobilisme, désigne le Système qui permet au moteur d'une voiture à traction automobile de tourner plus ou moins vite et plus ou moins de fois pour un tour de roue, afin de compenser la force perdue. En termes de Cyclisme, il désigne le Système qui permet de rendre le développement moins grand et de monter les côtes avec moins de fatigue.

changement

Changement, Mutatio, Permutatio, Commutatio, Immutatio, Conuersio.

Changement d'un liar, Quadrantaria permutatio.

Changement d'advis et conseil, Mutatio consilij.

Changement de forme et de semblance, Mutatio et in alias figuras transitus.

Changement de forme en autre, Transfiguratio.

Au moindre changement de fortune qui soit, Perleui momento fortunae.

Changement de propos, Digressio a proposito.

Mutations et changemens de temps, Rerum et temporum inclinationes.

Changement de siege, Mutatio sedis.

Changemens des choses, Conuersiones rerum, Rerum inclinationes, B.

Changement de toutes choses, Varieté, quand les choses se font par tour, Vicissitudo.

Changement en diverses couleurs, Demutatio versicolor.

changement


CHANGEMENT, s. m. [Chanjeman; 1re lon. 2e e muet.] Action de changer; mutation, conversion. Changement de vie, de conduite; d'état, de condition. Changement de théâtre, de scène; ce qui se dit sur-tout au figuré. Aimer le changement: tout est sujet au changement.
   Être d'un grand changement; être fort changé, se dit sur-tout du visage, par raport à la santé. "Il passe la nuit à écrire, à travailler; aussi, Monsieur est-il d'un changement... Il se tuera Th. d'Éduc. — L'Acad. ne met point cette locution: elle est pourtant reçue dans le style familier.

Traductions

changement

change, shift, break, switch, alteration, changeoverהשתנות (נ), חילוף (ז), חלוף (ז), שינוי (ז), תחלופה (נ), תמורה (נ), שִׁנּוּי, הִשְׁתַּנּוּת, תְּמוּרָהverandering, wijziging, wisseling, wisselperubahanÄnderung, Abwechslung, Changement, Umschlag, Veränderung, Wandelαλλαγήcambioизменение, видоизменение, стрелкаcambiamento, Cambio, mutamento, mutazione, variazione, volturaتغييرzměnaforandringmuutospromjena変化변화endringzmianamudançaförändringการเปลี่ยนแปลงdeğişiklikthay đổi变化更改 (ʃɑ̃ʒmɑ̃)
nom masculin
fait de changer un changement de temps signaler son changement d'adresse

changement

[ʃɑ̃ʒmɑ̃] nmchange
Il n'aime pas le changement → He doesn't like change.
changement de vitesse nm (= dispositif) → gears pl (= action) → gear change