chanlate ou chanlatte

CHANLATE ou CHANLATTE

(chan-la-t') s. f.
Terme de couvreur. Chevron refendu diagonalement, qu'on pose sur l'extrémité des chevrons d'une couverture, de même sens que les lattes et qui soutient les dernières tuiles et l'égout.
Terme d'eaux et forêts. Perche de chêne propre à faire des arrêts pour le barrage d'une rivière. S. f. pl. Terme de pêche. Espèces d'échelles pour suspendre les harengs qu'on veut saurer.

HISTORIQUE

  • XIVe s.
    La mue [pour l'épervier] aura une chanlatte coulant où l'en lui donra sa viande [, Ménagier, III, 2]
  • XVIe s.
    Si sur mur maitoyen ou parsonier sont posez eschenets et chanlettes communes à recevoir les eaues des deux maisons [, Nouveau coustumier gén. t II, p. 1137]

ÉTYMOLOGIE

  • Champ 2, c'est-à-dire côté, et latte : latte mise de champ.