chantier


Recherches associées à chantier: translate

chantier

n.m. [ du lat. cantherius, support ]
1. Lieu, terrain où ont lieu des travaux de construction, de réparation : L'architecte rencontre les ouvriers du chantier. Chantier naval.
2. Endroit où sont entassés des matériaux de construction, des combustibles, etc.
3. Fig., fam. Grand désordre : Quel chantier dans cet appartement !
4. Travail, projet de grande envergure : Le chantier de la réforme de l'enseignement.
En chantier,
en travaux : Une école en chantier.
Mettre qqch en chantier,
en commencer l'exécution, être en train de le réaliser : L'informaticien met un programme en chantier.

CHANTIER1

(chan-tié ; l'r ne se lie pas ; au pluriel l's se lie : les chan-tié-z et les tonneaux) s. m.
Pièce de bois sur laquelle on couche des tonneaux dans le cellier, dans la cave. Avoir, mettre du vin sur le chantier.
Morceau de bois ou de pierre qui sert à maintenir le bloc, la pièce de bois que travaille un maçon, un charpentier.
Terme de marine. Bloc de bois sur lequel porte la quille d'un vaisseau en construction ou en radoub. Pièce de bois qui sert à caler et à assujettir dans les navires les colis, barriques, ballots, etc.
Appareil qui porte les manivelles du cordier.
Dans les trains de bois, bûche ou perche entaillée pour la liaison d'un certain nombre d'autres bûches.

HISTORIQUE

  • XIVe s.
    Le sire de St-Vallery aura le vin au prix qu'il couste au bourgeois sur les gantiers [chantiers] [DU CANGE, cantarium.]

ÉTYMOLOGIE

  • Portug. canteiro ; ital. cantiere ; bas-latin, cantarium, pièce de bois sur laquelle on couche les barriques de vin ; du latin canterium, chevron.

CHANTIER2

(chan-tié) s. m.
Lieu où l'on couche, où l'on dispose certains objets pour les conserver en dépôt ou les travailler. On empile dans des chantiers couverts ou en plein air le bois à brûler, le bois de charpente ou de charronnage. Aller au chantier. Choisir du bois dans un chantier. On établit des chantiers pour y déposer et travailler le bois et la pierre d'un bâtiment en construction. Avoir du vin en chantier, mettre du vin en chantier, avoir, disposer dans la cave des pièces de vin pour les mettre en bouteilles ou pour les boire.
Terme de marine. L'endroit où l'on construit des vaisseaux, des navires. Mettre un navire sur le chantier. On a dit autrefois, considérant le chantier comme un lieu couvert, mettre sous le chantier.
Il prouva si bien ses idées que le roi en fut convaincu et fit changer tous les vaisseaux de 50 ou 60 canons qui étaient sous les chantiers pour n'en faire que de grands tels que M. Renau les demandait [FONTEN., Renau.]
Fig. et familièrement. Mettre, avoir un ouvrage sur le chantier, en parlant d'un artiste ou d'un auteur, commencer un ouvrage, y travailler. Populairement. La pauvre femme a déjà quatre enfants, sans compter un cinquième sur le chantier, c'est-à-dire dont elle est grosse.
Chantier d'équarrissage, emplacement où l'on abat les animaux destinés à être abattus, et où l'on équarrit les animaux abattus ou morts naturellement.
Table ou pierre sur laquelle on travaille le marbre. Solives garnies d'étoffe pour déposer les glaces.

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Ma fame r'a enfant eü, Qu'un mois entier Me r'a geü sur le chantier [RUTEB., 17]
    Sathan, plus de sept anz ai tenu ton sentier ; Maus chans m'ont fet chanter li vin de mon chantier [ID., II, 95]
  • XIVe s.
    Que toutes manieres de boes, gravois feussent ostées et mises hors des voiries et chantiers [DU CANGE, chanterium.]
  • XVe s.
    Pourquoi est-ce un pater noster Que pas un ores ne lui donne ? Pource qu'ayant vin en chantier, Il n'en faisoit boire à personne [BASSELIN, LVII]
    .... et par grans cours Où grans chantiers de busche furent sours [dressés] [CHRIST. DE PISAN, Dit de Poissy.]
  • XVIe s.
    .... Ains l'ayant honnestement ensepvely, et basty un chantier de bois, le convoyerent en armes au feu de ses funerailles [AMYOT, Othon, 24]
    .... Quoique la riviere fust lors tres grande et à borde chantier [D'AUB., Hist. II, 451]
    Arrivant sur le chantier au point du jour, tout cela passa la riviere [ID., ib. III, 31]
    Joieuse sauta du chantier dans le Tar et s'y noia [ID., ib. 270]
    Ils se cacherent derriere le chantier du canal [ID., ib. 440]
    Souvent le bois est demeuré en chantier au bord de la mer, dont l'escorce se sera alterée et pourrie [PARÉ, XVI, 7]

ÉTYMOLOGIE

  • Berry, chantier, bord d'une rivière : la Loire coule à plein chantier ; bas-lat. canterium, quartier de terre, chanterium, lieu entouré de murs. D'après les sens donnés soit par le bas-latin soit par le français, le chantier est une place, un espace vide où l'on entasse du bois, où l'on radoube un vaisseau, où l'on travaille quoi que ce soit ; un chantier de bois au XVIe siècle est aussi un tas de bois, c'est-à-dire un tas où le bois est de chantier, de champ, couché ; un chantier est la cave, le cellier où est le vin, avoir du vin en chantier ; enfin un chantier est un coin, un bord, par exemple le bord d'une rivière. Tous ces sens se ramènent au radical cant, coin, bord, qui est dans canton et dans champ 2. Du reste il y a eu confusion avec chantier, pièce de bois.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    2. CHANTIER. Ajoutez :
    Nom donné, dans les parcs d'huîtres, à une levée de terre sur laquelle les amareilleurs circulent.

chantier

CHANTIER. n. m. Lieu où l'on range, où l'on entasse des piles de gros bois à brûler, de bois de charpente, ou de charronnage. Les chantiers sont pleins, on ne manquera pas de bois. Ce marchand de bois a son chantier bien garni.

Il se dit également du Lieu où l'on décharge le bois ou la pierre, pour les travailler, afin de pouvoir les employer à un bâtiment. Les pierres sont au chantier. Le bois est en chantier.

Il se dit, par extension, de Toute installation dans les industries de construction ou autres. Installer un chantier. Travailler sur un chantier.

Il se dit particulièrement d'un Endroit où l'on construit des bateaux. Chantiers de marine. Chantiers de construction. Les chantiers de Brest, de Toulon.

Il se dit aussi des Blocs de bois sur lesquels porte la quille d'un vaisseau, d'un navire en construction ou en radoub. Un vaisseau qui est sur chantier, sur les chantiers.

Il se dit encore des Morceaux de bois ou de pierre dont se sert un maçon, un charpentier pour maintenir dans une certaine position le bloc, la pièce de bois qu'il taille ou qu'il équarrit. Mettre une pierre, une pièce de bois en chantier.

Fig. et fam., Mettre un ouvrage, avoir un ouvrage sur le chantier, en parlant d'un artiste ou d'un auteur, signifie Commencer un ouvrage, y travailler.

Il se dit également des Pièces de bois couchées en long, sur lesquelles on pose des tonneaux de vin ou d'autre liqueur dans le cellier, dans la cave. Mettre du vin en chantier. Il a tant de pièces de vin en chantier, sur le chantier.

Il se dit pareillement des Pièces de bois qui servent, sur les navires, à caler les barriques, ballots, etc.

chantier

Chantier, m. acut. Est la bouttique ou magazin où les marchans de bois d'oeuvre, comme poultres, solives, chevrons, ais et autres telles grosses pieces tiennent leur marchandise, et le bois de destail pour brusler, et vient de ce mot Latin Cantherius, qui signifie ores un eschalat à soustenir les maillots de la vigne, et ores le magazin où les marchans de bois tiennent toutes sortes de pieces de bois à vendre, Lignaria apotheca, Asserum tignorumque venalium conditorium, Il se prend aussi pour l'assemblée de bois à brusler, Lignorum strues, coaceruatio, Et pour le lieu auquel il est entassé, Lignarium, Le buscher.

Un petit Chantier, Cantheriolus.

chantier


CHANTIER, s. m. [Chan-tié; 1re lon. 2e dout.] 1°. Grande place où les Marchands de bois arrangent leurs bois. = 2°. Lieu où les Charpentiers travaillent; où l'on tâille les pierres; où l'on construit les Vaisseaux. = 3°. Pièces de bois, sur lesquelles on construit les Vaisseaux. "Ce vaisseau est sur le Chantier; sur lesquelles on place des muids de vin. "Il a tant de pièces de vin en Chantier, ou, sur le Chantier. = Quelques-uns disent d' un ouvrage comencé, qu'il est sur le Chantier: on dit plutôt, sur le Métier.

Synonymes et Contraires

chantier

nom masculin chantier
Familier. Lieu en désordre.
capharnaüm, désordre, fouillis -familier: bazar, cirque, souk -populaire: foutoir.
Traductions

chantier

construction site, yard, building sitebouwterrein, opslagplaats, rommel, stelling [vaten], zootje, scheepshelling, werkplaatskonstruejoBaustelle, Werftcantiereمَوْقِع البِناءstaveništěbyggepladsεργοτάξιοobrarakennustyömaagradilište建設現場건축 부지byggeplassplac budowyestaleiro, local de obrasстроительная площадкаbyggarbetsplatsบริเวณที่ก่อสร้างinşaat alanıcông trường建筑工地 (ʃɑ̃tje)
nom masculin
lieu où on construit qqch travailler sur un chantier un chantier naval

chantier

[ʃɑ̃tje] nm [immeuble, barrage] → building site, site; (sur une route)roadworks pl
mettre en chantier → to start work on
chantier naval nmshipyard