chapelain

chapelain

n.m. [ de chapelle ]
Prêtre qui assure le service religieux d'une chapelle privée.

CHAPELAIN

(cha-pe-lin) s. m.
Bénéficier titulaire d'une chapelle. Les chapelains de Notre-Dame.
Le souper hors du chœur chasse les chapelains [BOILEAU, Lutr. II]
Prêtre qui vient dire la messe dans des chapelles de princes ou de particuliers.
Les chapelains, les officiers ecclésiastiques de la maison du roi et des princes, qui servent à leurs chapelles.
Si cette autorité des empereurs avait duré, les papes n'eussent été que leurs chapelains [VOLT., Mœurs, 36]
Chapelains du pape, auditeurs ou juges du Sacré Palais ; ainsi nommés parce que le pape donnait autrefois audience dans sa chapelle pour juger les questions sur lesquelles il était consulté. Un des dignitaires de Malte.

HISTORIQUE

  • XIIe s.
    Cil la [lettre] comande à lire au chapelain Hugon [, Saxons, XX]
    Robert de Meretune sis chapelains esteit ; Mult li esteit privez, en sa chambre giseit [, Th. le mart. 103]
  • XIIIe s.
    Tout ensi lor annonça li chapelains Phelippe les paroles notre seigneur [H. DE VALENC., VI]
    Un chapelain [il] apele qui de lui ert [était] privés [, Berte, CXXI]
    Tant qu'il sont au mostier venu, Dont li prestres fu chapelains [, Ren. 3081]
    Biau douz prestre, biaus chapelains, Est-il donques drois que je l'ains [aime] ? [, la Rose, 19405]
    Un chapelain qui avoit fet benoïçon de deus qui segonde foiz estoient mariez : l'en dit qu'il doit estre sospenduz de l'office et du benefice [, Liv. de just. 220]
    Ne ne fust pas trové que le chapelain ne li clerc deussent eslire, de droit [, ib. 47]
  • XVIe s.
    Comme chante le chapelain, ainsi respond le sacristain [LEROUX DE LINCY, Prov. t. I, p. 6]

ÉTYMOLOGIE

  • Picard capelain ; provenç. capelan ; catal. capellá ; espagn. capellan ; ital. cappellano ; bas-latin, capellanus ; du bas-latin capella, chapelle (voy. CHAPELLE).

chapelain

CHAPELAIN. n. m. Prêtre qui dessert une chapelle privée.

Il désignait autrefois le Bénéficier titulaire d'une chapelle. Les chapelains de Notre-Dame. Les chapelains de la Sainte-Chapelle.

Il se disait également, dans l'ancienne monarchie, d'un Prêtre officier du roi, dont la fonction était de dire la messe au roi, à la reine, etc.

chapelain


CHAPELAIN, s. m. et non pas Chapellain, puisque l'e est muet. = 1°. Bénéficier titulaire d'une Chapelle. = 2°. Prêtre entretenu pour dire la Messe à quelque persone de condition. Acad. On dit plutôt Aumônier. = 3°. Prêtre du Roi, de la Reine, dont la fonction est de leur dire la Messe. Chapelain ordinaire, Chapelain de quartier.
   CHAPELAINIE. Trév. Voyez CHAPELLENIE.

Traductions

chapelain

Kaplan

chapelain

chaplain

chapelain

capellán

chapelain

cappellano

chapelain

kapelaan

chapelain

capelão

chapelain

قسيس

chapelain

Kapelan

chapelain

Капелан

chapelain

牧师

chapelain

牧師

chapelain

Kaplan

chapelain

הכומר

chapelain

牧師

chapelain

Kaplan

chapelain

[ʃaplɛ̃] nm (RELIGION)chaplain