chapelier, ière

CHAPELIER, IÈRE

(cha-pe-lié, liê-r') s. m. et f.
Celui, celle qui fait ou vend des chapeaux d'homme.
Pradon a mis au jour un livre contre vous ; Et, chez le chapelier du coin de notre place, Autour d'un caudebec j'en ai lu la préface [BOILEAU, Épître VI]

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Nul chapelier de fleurs ne peut, ne ne doit cueillir ou faire cueillir au jour de dimanche en ses courtils nulles herbes, nulles fleurs à chappeaulx faire [DE LABORDE, Émaux, 205]
    Quiconques veut estre chapeliers de fleurs à Paris estre le puet franchement.... [, Liv. des mét. 246]
  • XIVe s.
    Une chappeliere qui livrera chappeaulx le jour des nopces [, Ménagier, II, 4]

ÉTYMOLOGIE

  • Chapeau, par chapel.