chaponneau

CHAPONNEAU

(cha-po-nô) s. m.
Jeune chapon.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Tout estant ruiné en ce pays-là, l'hoste eut peine à leur trouver un chaponneau [D'AUB., Faen. IV, 5]
    Pour avoir des poulets avancés, et pouvoir estre chaponnés devant la Saint-Jean, selon le proverbe : chapons devant la Saint-Jean, et chaponneaux après.... non pour en faire des chapons de la grand sorte, ains de la moienne, pour les manger en chaponneaux ou estoudeaux durant l'hyver [O. DE SERRES, 356]

ÉTYMOLOGIE

  • Diminutif de chapon.

chaponneau

CHAPONNEAU. n. m. Jeune chapon.

chaponneau

Chaponneau, Capus iunior.