charivari

(Mot repris de charivaris)

charivari

n.m. [ du gr. karêbaria, mal de tête ]
Bruit assourdissant ; vacarme : Le charivari des avertisseurs sur le périphérique tintamarre, tumulte

charivari

(ʃaʀivaʀi)
nom masculin
bruit très fort Impossible de travailler avec tout ce charivari !

CHARIVARI

(cha-ri-va-ri) s. m.
Concert ridicule, bruyant et tumultueux de poêles, de chaudrons, de sifflets, de huées, etc. qu'on donne en certaines localités aux femmes veuves et âgées et aux veufs qui se remarient, et aussi à des personnages qui ont excité un mécontentement.
Monsieur, frère du roi, qui haïssait le marquis de la Vieuville, lui avait fait faire un charivari par les officiers de sa cuisine, trois jours avant sa disgrâce, [, Mém. du duc d'Orléans depuis 1608, p. 22, dans LACURNE]
Les charivaris qui se font au sujet des noces sont condamnés comme une injure faite au sacrement de mariage [THIERS, Traité des jeux, chap. 24, dans RICHELET]
Elles [les attentions de votre belle-sœur pour son jardinier] sont publiques dans le village ; et on leur prépare le régal d'un petit charivari ; j'en viens de voir les apprêts [DANCOURT, le Charivari, sc. 19]
Josaphat n'avait pas voulu entourer la maison de Charles et donner le charivari.... [SOULIÉ, les Forgerons, § 12]
Tout bruit discordant et tumultueux.
Le roi frappa et fit frapper chacun de sa cuiller et de sa fourchette sur son assiette, ce qui causa un charivari fort étrange [SAINT-SIMON, 85, 105]
Par extension, musique bruyante et discordante. Quel charivari !
Querelle accompagnée de cris.
Sa femme lui a fait un beau charivari ! C'était pour faire un bon charivari [LA FONT., Berc.]
Pantalon garni de cuirs et de boutons, pour monter à cheval.
Terme de jeux. Se dit à l'hombre, quand les quatre dames se trouvent réunies dans la main d'un joueur.

HISTORIQUE

  • XIVe s.
    Les femmes et les enfans couroient par les villes à bacins et à sonnetes, si come l'en fet orendroit aus chalivaliz [BERCHEURE, f° 2]
    Comme nagueres pour occasion de la somme de douze solz pardonnée pour un chalivali en la ville de Ver [DU CANGE, chalvaricum.]
  • XVe s.
    Eulx estant à table, fut parlé d'un chalivari qui se devoit faire contre aucuns nouveaux mariés [ID., ib.]
    Lesquelz avoient esté condampnez à une amende pour un calivaly fait par eulx à Saint-Lô [ID., ib.]
    Les aucuns estoient armés de cuir et les autres de haubergeons tout enrugnis ; et sembloit proprement qu'ils dussent faire un charivari [FROISS., III, IV, 50]
    Ung tas de petites sornettes, Tant de petiz charivaris, Tant de petites façonnettes, Petiz gans, petites mainnettes [COQUILLART, Monologue de la botte de foin.]
  • XVIe s. Tintouins, charivaris, mots donnés comme exemples d'onomatopée par DU GUEZ, dans PALSGR. p. 889.

ÉTYMOLOGIE

  • Picard, caribari (caribari, caribara, crient les enfants en donnant un charivari), on cite aussi queriboiry ; norm. carimallot ; dauphinois, chanavari ; provenç. caravil, et dans Du Cange, à pelota n° 4, charavit ; bas-lat. carivarium, charivalli, charavallium, charavaria, charavaritum, chalvaricum, chalvaritum. Mot d'origine inconnue qui ne paraît pas remonter au delà du XIVe siècle. Scaliger le tire de chalybaria, chaudrons ; Du Cange, du bas-latin caria, noix, à cause qu'on jetait des noix et qu'on faisait tumulte le jour des noces. Diez remarque que la finale vari se trouve dans quelques mots qui expriment une sorte de tumulte : hour-vari, boule-vari ; piémontais, zanzi-vari, gargouillement ; finale que du reste on ne sait pas interpréter ; et, pour la première partie du mot, il demande si elle ne représenterait pas calix, verre, pot, bruit des verres, des pots. Ce sont là des conjectures au delà desquelles il n'est pas possible d'aller.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    CHARIVARI. Ajoutez :
    En Picardie, pièce du métier à tisser que fait aller la main gauche de l'ouvrier par un va-et-vient continuel, et dans le bas de laquelle il lance, de la main droite et dans une coulisse, la navette qui marche avec fracas sur deux petites roulettes comme un petit char.
    Terme de costume. Pantalon de grosse toile bleue rayée, garni de boutons de haut en bas à la couture longitudinale ; on le mettait, au besoin, comme la cotte, par-dessus le pantalon ordinaire.
    Les palefreniers [des haras] porteront :.... pantalon, forme de charivari, en drap gris, avec une bande écarlate en dehors, et ouvert, par le bas, jusqu'au mollet [, Arrêté du ministre de l'intér 15 mars 1856]

charivari

CHARIVARI. n. m. Musique bruyante et discordante. Ce n'était pas un concert, c'était un charivari, un vrai charivari. Quel charivari!

Figurément, il se dit encore de Toute sorte de criailleries, de querelles. Il y a un terrible charivari dans cette maison. On continua la pièce, malgré le charivari qui se faisait dans la salle.

Il se dit encore, dans certaines provinces, du Bruit tumultueux de poêles, chaudrons, etc., accompagné de cris et de huées, que l'on fait la nuit devant la maison des femmes veuves et âgées qui se remarient. Par extension, il peut signifier Tout bruit analogue par lequel des gens attroupés témoignent à quelqu'un leur désapprobation.

charivari

Charivari, Traductio, Catamidiatio. karibaria. ebrietas, grauedo capitis ex ebrietate, vel tumultu, aut vertigine.

charivari


CHARIVARI, s. m. Bruit tumultueux de poeles, poelons, etc. acompagné de cris et de huées, pour faire injure à quelqu'un, et surtout à ceux qui se remarient. — Figurément, il se dit d'une mauvaise musique, et du bruit confus, excité par des querelles domestiques entre petites gens.

Synonymes et Contraires

charivari

nom masculin charivari
Bruit assourdissant.
cacophonie, tapage, tintamarre, tumulte, vacarme -familier: boucan, chahut, chambard, foire, pétard, potin, raffut, tintouin, tohu-bohu -littéraire: hourvari -populaire: barouf, baroufe, bastringue, ramdam -vieux: sabbat.
Traductions

charivari

Charivari, Katzenmusik

charivari

bedlam

charivari

[ʃaʀivaʀi] nmhullabaloo