charnalité

(Mot repris de charnalités)

CHARNALITÉ

(char-na-li-té) s. f.
Caractère de ce qui est charnel, par opposition à spiritualité.

HISTORIQUE

  • XIIe s.
    Tot ce que de carnaliteit soi levoit en eaz [eux] [, Job, 422]
  • XIIIe s.
    Car jà tant n'y ara d'esperitualité, S'en ne fuit et eschieve toute oportunité, Que moult ne s'i embate de la charnalité [J. DE MEUNG, Test. 2068]
    Comment Diex prist carnalité En la virge sainte Marie [DU CANGE, carnalitas.]
  • XVe s.
    De faict et de semblant le mareschal est net de cestuy vice de charnalité [, Bouciq. IV, 7]

ÉTYMOLOGIE

  • Carnalitatem, de carnalis, charnel (voy. ce mot).

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

  • CHARNALITÉ. Ajoutez :
    Pour tant plus l'émouvoir [Catherine de Sienne], venant avec ses compagnons en forme d'hommes et de femmes, il [Satan] faisait mille et mille sortes de charnalités et lubricités à sa vue [SAINT FRANÇOIS DE SALES, Introd. à la vie dévote, IV, 4]