charpenter

(Mot repris de charpentassiez)

charpenter

v.t.
Tailler des pièces de bois pour faire une charpente.

CHARPENTER

(char-pan-té) v. a.
Tailler du bois de charpente pour le mettre en état d'être assemblé.
Familièrement, découper, tailler maladroitement. Charpenter une volaille. Ce chirurgien est un ignorant, il a charpenté le bras de son malade en voulant lui ouvrir un abcès.
Fig. Terme de littérature. Disposer les parties principales d'une œuvre littéraire. Ce roman est mal charpenté. Bien charpenter une pièce, bien faire le plan d'une pièce et l'enchaînement des scènes.
Ma pièce [Tancrède] est fort différente de celle qu'il a plu aux comédiens de charpenter sur le théâtre [VOLT., Lett. Thiriot, 19 nov. 1760]
V. n. Populairement, frapper sur.
Et de la plus grosse branche il se mit à charpenter sur Don Quichotte, [, Don Quich. part. I, dans LE ROUX, Dict. comique]

HISTORIQUE

  • XIIe s.
    Mauvaisement est faiz et joinz Cist ponz, et mal fu charpentez [, la Charrette, 3044]
  • XIIIe s.
    Et li rois Phelippes faisoit carpenter engiens dechà mer à grant plenté [, Chr. de Rains, 37]
    Por carpenter ou por machonner [BEAUMANOIR, XXIX, 5]
    Mult felonesse rente m'en rendront mi rentier ; Ma char charpenteront li felon charpentier [RUTEB., II, 96]
  • XVe s.
    Il fit au dehors de la porte faire et charpenter une barriere.... [FROISS., I, I, 86]
    Le roy Charles de France, qui estoit sage et subtil, avait charpenté et œuvré, entour ses traités, trois ans devant, et bien savoit qu'il avoit de bons amis en Hainaut [ID., liv. I, p. 356, dans LACURNE]
  • XVIe s.
    Olivier de Mauny charpentoit partout avec sa hache [, Mém. s. du G. XII]
    Et combien qu'ilz fussent plusieurs à l'entour de lui à le charpenter, si ne pouvoient ilz trouver moyen de le tuer, tant il estoit fort armé [AMYOT, Arist. 34]
    Un logis de bois, où il y avoit quatre corps de maison qu'il avoit fait charpenter en Angleterre [M. DU BELL., 27]

ÉTYMOLOGIE

  • Picard, carpenter, faire du bruit (voy. CHARPENTIER).

charpenter

CHARPENTER. v. tr. Tailler, équarrir des pièces de bois.

Il s'emploie aussi figurément dans le sens de Bien façonner. Charpenter habilement son discours. Poème bien charpenté. C'est une pièce habilement charpentée, un poème bien charpenté. On dit aussi qu'Un homme est solidement charpenté quand il est d'une belle ossature.

charpenter

Charpenter, Dolare.

Charpenter un homme, Crebris ictibus caedere, vel concidere, Frequentes plagas imponere.

Traductions

charpenter

build, build from wood, carpenter

charpenter

embigar, fustejar, fusterejar

charpenter

ĉarpenti

charpenter

carpintear

charpenter

veistää

charpenter

snickra

charpenter

πελεκώ