charrée

(Mot repris de charrées)

CHARRÉE1

(cha-rée) s. f.
Cendre qui reste sur le cuvier, après que la lessive est coulée.
Résidu des soudes brutes soumises au même traitement que les cendres.

HISTORIQUE

  • XIVe s.
    Pren de bonnes cendres et met avec de l'eaue et fais comme charrée [, Ménagier, II, 5]
    Leur deffend icelle chambre jetter de leurs maisons, par les fenestres, ordures, urines, charrées, infections [, Ordonn. des rois de France, t. II, p. 383]

ÉTYMOLOGIE

  • Berry, cherrée. Ménage le tire de cinerata, cendrée ; la Monnoye, du bourguignon çarre, cendre. Il est bien probable qu'en effet charrée est quelque altération de cendrée.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    1. CHARRÉE. - ÉTYM. Ajoutez : Comme la dérivation par cendre n'est pas tout à fait sûre, il convient de rapprocher à tout hasard l'anglais to char, réduire en charbon, bien qu'on ne voie pas comment ce mot anglais se serait introduit.

CHARRÉE2

(cha-rée) s. f.
Terme de pêche. Larve d'insecte qui sert d'appât.

charrée

CHARRÉE. n. f. Cendre qui a servi à faire la lessive et dont on se sert pour amender les terres et fabriquer le verre.

charrée

Charrée, f. pen. Est la reste qui reste apres la lexive coullée et faite, qui n'est plus d'aucun usage. Cinis lixiuius.

chârrée


CHâRRÉE, ou CHâRÉE, s. f. [1re et 2e lon. 3e e muet.] Cendre qui a servi à faire la lessive: La chârée est bone au pied des arbres.