charreton ou charton

CHARRETON ou CHARTON

(cha-re-ton ou chart-on) s. m.
Conducteur d'un chariot, d'une charrette.
Le charton n'avait pas dessein De les mener voir Tabarin [LA FONT., Fabl. VIII, 12]
Vieilli.

HISTORIQUE

  • XIIe s.
    Après la charrete [il] s'avance, Et voit un nain sor les limons, Qui tenoit comme charretons Une longue verge en sa main [, la Charrette, v. 346]
  • XIIIe s.
    C'est un hareng, ce dit Renart, Car je trovai un charreton Qu'en portoit une charretée [, Ren. 4124]
    Et doivent cil qui ont fait le meffait, si comme li caretons et cil qui sont au conduire, estre bani du lieu [BEAUMANOIR, XXIV, 16]
  • XVe s.
    On prit deux chars chargés de pourveances atout quatre charretons vestus de grises cottes et armés dessous [FROISS., II, II, 221]
    Le charreton fit si grand diligence qu'il amena deux voitures plus qu'il n'avoit fait es jours paravant [LOUIS XI, Nouv. VII]
    Bon charton tourne en petit lieu [LEROUX DE LINCY, Prov. t. II, p. 161]
  • XVIe s.
    Soudain les chevaulx s'effrayerent ; le charton fit tout ce qu'il put pour les arrester [AMYOT, Publ. 26]

ÉTYMOLOGIE

  • Charrette ; génev. charoton ; Berry, charton ; picard et Rouchi, carton ; wallon, chèron.