charrier

(Mot repris de charria)

charrier

v.t. [ de char ]
1. Entraîner, emporter dans son cours : La rivière charrie des détritus.
2. Transporter qqch en charrette : Charrier des betteraves charroyer
3. Fam. Se moquer de qqn : Les élèves charrient leur nouveau camarade plaisanter, railler, taquiner
v.i.
Fam. Exagérer, aller trop loin : Tu charries, tu pourrais laisser du gâteau pour les autres ! abuser

charrier


Participe passé: charrié
Gérondif: charriant

Indicatif présent
je charrie
tu charries
il/elle charrie
nous charrions
vous charriez
ils/elles charrient
Passé simple
je charriai
tu charrias
il/elle charria
nous charriâmes
vous charriâtes
ils/elles charrièrent
Imparfait
je charriais
tu charriais
il/elle charriait
nous charriions
vous charriiez
ils/elles charriaient
Futur
je charrierai
tu charrieras
il/elle charriera
nous charrierons
vous charrierez
ils/elles charrieront
Conditionnel présent
je charrierais
tu charrierais
il/elle charrierait
nous charrierions
vous charrieriez
ils/elles charrieraient
Subjonctif imparfait
je charriasse
tu charriasses
il/elle charriât
nous charriassions
vous charriassiez
ils/elles charriassent
Subjonctif présent
je charrie
tu charries
il/elle charrie
nous charriions
vous charriiez
ils/elles charrient
Impératif
charrie (tu)
charrions (nous)
charriez (vous)
Plus-que-parfait
j'avais charrié
tu avais charrié
il/elle avait charrié
nous avions charrié
vous aviez charrié
ils/elles avaient charrié
Futur antérieur
j'aurai charrié
tu auras charrié
il/elle aura charrié
nous aurons charrié
vous aurez charrié
ils/elles auront charrié
Passé composé
j'ai charrié
tu as charrié
il/elle a charrié
nous avons charrié
vous avez charrié
ils/elles ont charrié
Conditionnel passé
j'aurais charrié
tu aurais charrié
il/elle aurait charrié
nous aurions charrié
vous auriez charrié
ils/elles auraient charrié
Passé antérieur
j'eus charrié
tu eus charrié
il/elle eut charrié
nous eûmes charrié
vous eûtes charrié
ils/elles eurent charrié
Subjonctif passé
j'aie charrié
tu aies charrié
il/elle ait charrié
nous ayons charrié
vous ayez charrié
ils/elles aient charrié
Subjonctif plus-que-parfait
j'eusse charrié
tu eusses charrié
il/elle eût charrié
nous eussions charrié
vous eussiez charrié
ils/elles eussent charrié

CHARRIER1

(cha-rié) s. m.
Drap de grosse toile sur lequel, dans la lessive, est placée la charrée.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Puis faut passer les dites choses par dedans un charrier double, ou autre toile [PARÉ, XXV, 32]
    Puis coulerez le tout au travers d'une grosse nappe ou charrier [ID., ib.]

ÉTYMOLOGIE

  • Voy. CHARRÉE ; bourguig. charroi.

CHARRIER2

(cha-ri-é) v. a.
Voiturer dans un chariot, dans une charrette.
Des hommes qui charrient le bois du Liban [LABRUY., VI]
Fig. et absolument. Charrier droit, se comporter comme on le doit, remplir son devoir.
Cette Puisieux était bien épineuse ; il fallait, comme vous dites, charrier bien droit avec elle [SÉVIGNÉ, au comte de Bussy, 13 octobre 1677]
Et qu'il fera bien, s'il me croit, Désormais de charrier droit [SCARRON, Gigantom. chant I]
En parlant d'une rivière, entraîner, emporter dans son cours. Cette rivière charrie beaucoup de sable. La rivière charrie d'énormes glaçons.
Un torrent charriait du limon et des pierres [J. J. ROUSS., Hél. IV, 16]
Absolument, entraîner des glaçons. La rivière charrie.
Terme de fauconnier. L'oiseau charrie, quand, emportant la proie, il ne revient que quand le fauconnier la réclame ; et aussi quand il se laisse emporter à la poursuite de la proie.
Terme de marine. Charrier de la voile, se dit d'un navire qui porte beaucoup de voiles.

HISTORIQUE

  • XIe s.
    Cinquante chars qu'en [on] fera carier [, Ch. de Rol. 111]
  • XIIIe s.
    On trouva l'aighe [l'eau] si durement engielée que on pooit bien charier sus [H. DE VALENC., XIV]
    Por le carier ou por autres fres.... [BEAUMANOIR, XXIX, 4]
    Il ne pooit souffrir ne le charier ne le chevaucher [supporter ni la voiture ni le cheval] [JOINV., 300]
    Et sunt aucune fois cil qui plus tost charient Contre clers et prelas, et plus les contrarient [J. DE MEUNG, Test. 639]
  • XVe s.
    Le comte ne pouvoit mais chevaucher, mais charier se faisoit, quand il vouloit aller d'un lieu en un autre [FROISS., III, IV, 25]
    Et y firent amener et charrier du pays voisin grand foison de blés.... [ID., I, I, 126]
    Gravier de blanche marle, fort et dur, sur quoi on peut fermement charier [ID., I, I, 278]
    À cely devoit bien estre nientmoins soing aussi de charrier droict tant pour son honneur comme par obligacion [G. CHASTEL., Chr. de Bourg. III, ch. 163]
    Il estoit maistre avec lequel il falloit charier droit [COMM., VI, 7]
  • XVIe s.
    Nos ames ont charié si uniement ensemble [MONT., I, 214]
    Si les sens alterent ce qu'ils nous charrient du dehors [ID., II, 360]
    Ce n'est pas tout que la volonté charie droict [ID., III, 371]
    Ils n'avoient aultre moyen de charier qu'à force de bras, ou en traisnant leur charge [ID., IV, 26]
    Elle taschoit de faire trainer et charier ses navires jusques en l'autre mer [AMYOT, Anton. 90]
    Les sablons que ces eaux charrient [O. DE SERRES, 266]

ÉTYMOLOGIE

  • Wallon, chèri ; picard, carrier ; Berry, charreyer ; provenç. carregar ; anc. catal. carrejar ; anc. espagn. carrear ; ital. carreggiare ; du bas-lat. carricare (voy. CHARGER) de carrus, char. Charrier et charroyer sont deux formes d'un même mot, suivant les anciens dialectes de la France.

charrier

CHARRIER. v. tr. Voiturer dans une charrette, dans un chariot, etc. Charrier des pierres. Charrier des gerbes du champ à la grange. Charrier du vin.

Fig. et absolument, Charrier droit, Se bien conduire, se gouverner comme l'on doit. Il a toujours charrié droit. Je le ferai bien charrier droit. Il fera bien de charrier droit. Il est vieux.

Il signifie par analogie Emporter, entraîner, en parlant d'un Cours d'eau. La rivière charrie du sable, du limon. La Seine charrie d'énormes glaçons, ou absolument charrie beaucoup.

charrier

Charrier, m. acut. Est la piece quarrée de grosse toile, ou coitis, qu'on estend sur le linge rengé dans le cuvier, et sur laquelle on espand les cendres, afin que l'eau les destrempant coulle en suite à travers ledit Charrier, et abbreuve le linge, sans qu'elles se meslent avec iceluy. Segestre lixiuiarium, aut tela cineraria.

chârrier


CHâRRIER, ou CHâRIER, s. m. [1re lon. 2e é fer. et dout.] Pièce de grôsse toile, dans laquelle on met la cendre au-dessus du cuvier, quand on fait la lessive.

Synonymes et Contraires

charrier

verbe intransitif charrier
Populaire. Dépasser les bornes.
abuser, exagérer -familier: pousser, pousser (trop loin) le bouchon -populaire: attiger.

charrier

verbe transitif charrier
1.  Populaire. Se moquer de quelqu'un.
2.  Entraîner dans son cours.
Traductions

charrier

cart, carryסחף (פ')meeslepen, meevoeren, op de kast jagen, overdrijven, wegslepenconvogliare (ʃaʀje)
verbe transitif
porter d'un lieu à un autre

charrier

[ʃaʀje]
vt
[+ alluvions, nuages] → to carry along
[+ marchandises] → to cart
(= faire marcher) charrier qn → to have sb on >
vi → to be kidding >
Là ils charrient, 6 euros le café! → They've got to be kidding, 6 euros for a coffee!