chasse

chasse

n.f.
1. Action de chasser, de guetter et de poursuivre un animal pour le capturer ou le tuer : Dimanche, il ira à la chasse aux canards. Participer à une chasse à courre.
2. Espace de terrain réservé pour la chasse : Chasse gardée.
3. Gibier capturé ou tué : La chasse leur fera plusieurs repas.
4. Action de chercher, de poursuivre qqn ou qqch pour s'en emparer : La police donne la chasse aux fugitifs. Faire la chasse aux meilleurs soldes. Cet aventurier part à la chasse au trésor.
5. Appareil à écoulement d'eau rapide permettant de vider une cuvette de W.-C. (on peut aussi dire chasse d'eau).
6. Aviation de chasse : La chasse est intervenue.
Aviation de chasse,
corps de l'armée de l'air équipé d'avions légers et rapides, dits avions de chasse, chasseurs ou intercepteurs, capables de détruire les appareils ennemis en vol.
Chasse aérienne,
action menée par les avions de chasse.
Être en chasse,
poursuivre le gibier, en parlant des chiens ; rechercher le mâle en vue de l'accouplement, en parlant des mammifères femelles être en chaleur
Prendre en chasse,
poursuivre : La police a pris en chasse les malfaiteurs.

CHASSE

(cha-s') s. f.
Action de chasser, de poursuivre les animaux pour les manger ou les détruire. La chasse au vol ou du vol. Chasse à courre. Chasse au tir, au tiré ; on dit aussi : la chasse à tir. Mettre ses chiens en chasse. Pays de chasse. Chien de chasse. Permis de chasse. Rendez-vous de chasse. Chasse aux chiens courants, au lévrier, à l'oiseau. Partie de chasse. La chasse du renard. Ils s'en allaient à la chasse. Au retour de la chasse.
L'aigle donnait la chasse à maître Jean Lapin, Qui droit à son terrier s'enfuyait au plus vite [LA FONT., Fabl. II, 8]
N'ai-je pas bien servi dans cette occasion, Dit l'âne en se donnant tout l'honneur de la chasse ? [ID., ib. II, 19]
Grande chasse, ou chasse à la grande bête, celle qui comprend le cerf, le daim, le chevreuil, etc. Habit de chasse, costume porté par les chasseurs qui accompagnent le roi, l'empereur, les princes, les grands seigneurs. Rompre la chasse, troubler la chasse ou même l'interrompre. Chasse volante, poursuite que, d'après une opinion superstitieuse, les démons font des âmes après la mort. Fig. Donner la chasse, poursuivre, courir sus, repousser. Donner la chasse aux ennemis.
Donnant la chasse aux Tartares [SÉV., 229]
M. de Grignan donnera la chasse à ces démons [ID., 546]
Il donne la chasse aux vices [BOSSUET, Union.]
Que me faudra-t-il faire ? Presque rien, dit le chien : donner la chasse aux gens Portant bâtons et mendiants, Flatter ceux du logis, à son maître complaire [LA FONT., Fabl. I, 5]
Étendue de terrain pour la chasse. Ce propriétaire a une belle chasse. Les chasses royales.
Le gibier pris ou tué à la chasse. Je vous ferai manger de ma chasse. Faire bonne, mauvaise chasse.
Les chasseurs, l'équipage de la chasse. Suivre la chasse. La chasse a passé par là.
Terme de musique. Air ou fanfare de chasse, air à 6/8, d'un mouvement vif, composé pour les trompes ou cors de chasse, c'est-à-dire dans le mode majeur, et revenant particulièrement sur les notes de l'accord parfait. Sonner une chasse. Symphonie, ouverture, chœur, dont les effets tendent à imiter l'action d'une chasse.
Terme de marine. L'espace que peut avoir, autour de lui ou au-dessous de lui, un bâtiment en mouillage. Chasse de proue, les canons qui sont placés à l'avant du vaisseau. Donner chasse, poursuivre un navire. Soutenir la chasse, seconder le vaisseau qui la donne ; et aussi fuir aussi vite qu'on est poursuivi. Prendre chasse, fuir à toutes voiles pour se dérober à la poursuite. Appuyer une chasse, poursuivre vigoureusement. Lever, abandonner la chasse, cesser de poursuivre. Maintenir, continuer la chasse, continuer à poursuivre.
Facilité qu'a une voiture de se porter plus ou moins en avant. Ce cabriolet a peu de chasse. Espace où le jeu de certaines pièces d'un métier peut s'exercer en liberté. Dans une lunette, toute la corne où le verre est enchassé.
Terme de jeu de paume. Le lieu où la balle finit son premier bond. Chasse au pied de la muraille, ou, simplement, chasse au pied. Chasse morte, coup perdu. Fig. et familièrement, chasse morte, affaire commencée que l'on ne poursuit pas. Fig. Marquer une chasse, relever une parole, une circonstance dont on veut faire son profit.
Terme de ponts et chaussées. Écoulement rapide de l'eau pour chasser ce qui obstrue un chenal ou une rivière. Écluses de chasse, écluses destinées à nettoyer un bassin, un chenal.
10° Huîtres de chasse, les huîtres apportées par les chasse-marée.
11° Terme de pêche. Filet tendu sur des piquets. Chasse ouverte, verveux auquel on ajoute un filet horizontal tendu d'une aile à l'autre.
12° Charge de poudre qui, mise au fond d'une pièce d'artifice, la chasse. Terme de chimie. Feu de chasse, feu violent dans un fourneau.
13° Maçonnerie qui garantit le verrier de l'action du feu. Partie d'une balance, au milieu de laquelle est placée l'aiguille. Partie du métier de tisserand qui frappe la trame après chaque coup de navette. Sorte de niveau à l'usage du maçon. Chasse à parer, outil pour finir une surface plane. Chasse carrée, sorte de marteau à deux têtes.
14° Terme d'imprimerie. Nombre de lignes qu'une page d'impression a de plus qu'un certain modèle donné.

PROVERBE

    Qui va à la chasse perd sa place.

HISTORIQUE

  • XIIe s.
    Tresqu'à la porte est la chace [de l'ennemi] durée [, Ronc. p. 146]
  • XIIIe s.
    Et lors orentil plus grant bataille, et tous retindrent avoec eus cels qui venoient en la chace qu'il porent retenir [VILLEH., CXLIV]
    Droit au Mans le roy [il] mene, s'a la chace laissie [, Berte, CXIX]
    Cresus se mist tantost en fuie, Quant il se vit seul en la place, Sans encombrement et sans chace [, la Rose, 6524]
    Mès amors si forment m'atire, Que par tretous mes pensers chace, Cum cil qui partout a sa chace, Et tous jors tient mon cuer sous s'ele [sous son aile] [, ib. 4652]
  • XVe s.
    Finalement, les archers qui là estoient furent deconfits et mis en chasse [FROISS., I, I, 31]
    Tandis qu'ils s'entretenoient en tel point, il vint accourant sur eulx une chasse [troupe] de douze chevaliers dont ils ne se donnoient garde [, Perceforest, t. I, f° 139]
    Toutefois feist il tant de prouesses sur Salphar que desmonté l'eust, se ne fust esté Lucides qui adviséement tourna une chasse sur eux qui par force les feist departir [, ib. t. VI, f° 36]
    Il scet trop de chasse qui a esté veneur [LEROUX DE LINCY, Prov. t. II, p. 73]
    Il rencontra le comte de Peraude.... auquel il donna la chasse [, Bouciq. I, ch. 29]
  • XVIe s.
    Ilz donnoient la chasse à quelques galeres d'Athenes [AMYOT, Alc. 56]
    Il y avoit force arbalestes de courte chasse pour assener de près [ID., Marcel. 25]
    Six grandes coulevrines de dix-huict pieds de chasse, pour battre aux deffenses [CARL., VII, 7]
    Bref la chasse au poisson me seroit le plaisir Sur tous autres plaisirs que je voudrois choisir [R. BELLEAU, Bergeries, t. I, p. 115, dans LACURNE]
    Il n'est chasse que de vieux chiens [LEROUX DE LINCY, Prov. t. II, p. 73]
    Il ne nous advint jamais de parler des Jesuites, car lors c'estoit une chasse morte, ou, pour mieux dire, saincts qu'on ne festoit nullement [PASQUIER, Lettres, t. II, p. 669, dans LACURNE]

ÉTYMOLOGIE

  • Voy. CHASSER ; bourguig. chaisse ; picard, cache ; provenç. cassa ; espagn. caza ; portug. caça ; ital. caccia.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    CHASSE. Ajoutez :
    15° Ancienne locution : faire chasse, se sauver, s'en aller.
    Le pauvre gars.... puis après il fit chasse [LA FONT., Mazet.]
  • Les marins disent prendre chasse, pour fuir. Malherbe a dit, en ce sens, prendre la chasse.
    Quand nous sommes suivis, le moyen de nous garantir c'est de faire ferme ; ceux qui prennent la chasse ne faillent jamais d'estre abattus [MALH., Lexique, édit. L. Lalanne]
    Aujourd'hui il ne faudrait pas modifier la phrase des marins, et dire prendre la chasse, comme on faisait au XVIIe siècle.
  • 16° On dit d'un cheval qu'il a de la chasse, lorsque les membres postérieurs sont vigoureux.
    17°
    Dans l'Aunis, chasse, bout de douvelle sur lequel les tonneliers frappent pour chasser les cercles, c'est-à-dire les mettre en place, [, Gloss. aunisien, 1870, p. 86]

chasse

CHASSE. n. f. Action de chasser. Chasse à courre. Chasse à tir, au tiré, au vol. Chasse du vol. Chasse en plaine. Chasse au bois. Chasse au marais. Chasse en battue. Chasse au miroir. La chasse au cerf, au loup, au sanglier, etc. Chasse à la grosse bête. Pays de chasse. La chasse est défendue, est permise, est ouverte, est fermée. Avoir droit de chasse. Permis de chasse. Cor de chasse. Chien de chasse. Fusil de chasse. Équipage de chasse. Couteau de chasse. Partie de chasse. Rendez-vous de chasse. Ouverture de la chasse. Sonner un air de chasse ou, elliptiquement, Sonner une chasse.

Habit de chasse, Habit que l'on porte dans une chasse à courre et plus particulièrement Habit d'uniforme des chasseurs quand le maître d'équipage leur a envoyé le bouton.

Il se dit aussi des Parties d'une terre, d'un domaine qui sont réservées pour la chasse. Ce propriétaire a une belle chasse. Il a loué une chasse. Chasse gardée. Chasse réservée. Les chasses de ce domaine sont abondamment fournies de gibier.

Il signifie aussi collectivement les Chasseurs, les chiens et tout l'équipage de chasse. La chasse est loin, est près. La chasse a passé par là. Suivre la chasse.

Il signifie encore Gibier que l'on prend. Je vous enverrai de ma chasse. Faites-nous manger de votre chasse.

Fig., Donner la chasse, Poursuivre. On donna la chasse à un parti de cavalerie ennemie. Donner la chasse à une bande de voleurs. On lui a si bien donné la chasse qu'il ne sera plus tenté de revenir. On dit de même Faire la chasse à tous les abus.

En termes de Marine, Donner chasse, Poursuivre un navire, un vaisseau qu'on veut reconnaître, ou dont on veut s'emparer.

Appuyer une chasse, Poursuivre vigoureusement. Prendre chasse, Se retirer pour éviter le combat, pour se dérober à l'ennemi. Soutenir la chasse, Seconder le vaisseau qui donne chasse; et, dans un autre sens, Fuir à égalité de marche sans être joint par l'ennemi. On dit en des sens analogues : Maintenir, continuer la chasse. Lever, abandonner la chasse, etc.

Être en chasse se dit de la Femelle de certains animaux à l'époque où elle recherche le Mâle.

En termes d'Imprimerie, il se dit du Nombre de lignes qu'une page d'impression a de plus qu'un certain modèle donné.

Il se dit aussi du Plus ou du Moins de facilité qu'une voiture, ou tout autre véhicule semblable, a de se porter en avant. Ce cabriolet a peu de chasse, n'a pas assez de chasse.

En termes de Mécanique, il se dit également d'une Certaine liberté de course qu'on laisse à quelques parties d'une machine, pour qu'elle puisse se prêter à des irrégularités accidentelles de force et de mouvement. Il ne faut ni trop ni trop peu de chasse.

En termes d'Arts, Chasse d'eau, Écoulement rapide imprimé à une masse d'eau pour nettoyer un conduit.

Il se dit en termes de Ponts et Chaussées des Courants artificiels que l'on produit dans les ports pour dégager le chenal des sables qu'y apportent les marées.

Prov. et fig., Qui va à la chasse perd sa place.

châsse

CHÂSSE. n. f. Sorte de coffre où l'on garde les reliques de quelque saint. Châsse de bois doré, d'argent, d'or. Châsse enrichie de pierreries. La châsse de sainte Geneviève. Fig., Paré comme une châsse.

En termes d'Arts, il se dit aussi de Certaines choses qui servent à en tenir d'autres enchâssées. Faire entrer un verre dans la châsse d'une lunette. La châsse d'une balance, Le morceau de fer par lequel on soulève, on soutient une balance, lorsqu'on pèse quelque chose. La châsse d'une lancette, Sorte de manche composé de deux pièces mobiles, réunies seulement l'une à l'autre vers la partie qui tient à la lame de l'instrument.

chassé

CHASSÉ. n. m. T. de Danse. Pas qui s'exécute en allant de côté, soit à droite, soit à gauche.

chásse

Chásse, f. penacut. Vient du Latin Capsa, Qui est dit a capiendo, parce qu'elle recoit et contient ce qu'on y met. Le Languedoc dit Cayssa, conforméement à la signification dudit mot Latin, pour un coffre de bois, qui n'est de bahu. Ce que le Francois exprime par ce mot Caisse, ou Quaisse. L'Italien dit Cassa. Mais quand le Francois l'escrit et prononce Chásse, il entend les caisses d'or ou d'argent, ou d'autre matiere, esquelles les reliques des saints sont mises, et qui sont eslevées aux Eglises, et portées és processions, à cause dequoy ils les appellent aussi Fiertes, Fercula, a Ferendo, parce qu'on les y fait porter sur longs bastons, en facon de brancards, portez par deux hommes devant et derriere sur leurs espaules. Ainsi dit-on la fierte saint Romain, et des autres saints et saintes. Chásse aussi à peu pres de cette signification, signifie la chose dans laquelle quelque chose est enchassée et reduitte, comme la chásse d'un rasoir, et d'un couteau, duquel le manche est fait en la facon de la jambe et pied de l'homme, parce que les trenchans desdits rasoir et couteau s'emboistent dans la fente qui est tout le long de leurs manches, comme dans une chásse pour les conserver. Et par mesme raison pourroit-on appeler chásse, le chaton de l'anneau ou d'autre bague et joyau, dans lequel est enchassée une pierre precieuse. Aussi dit-on Chestron, acut. Pour ce coffret qui tient à l'un des bouts d'une caisse, lequel le Languedoc nomme Caysson, et Caysseron, acut. Qui est diminutif de Caysse. voyez Chaton, et Chetron.

châsse


CHâSSE, s. f. [1re lon.] Sorte de caisse, de cofre, où l'on garde les reliques d'un Saint.

chasse


CHASSE, s. f. [1re brève.] Action de chasser, de poursuivre. Il se dit particulièrement, 1°. de la poursuite des bêtes. Aler à la chasse, chien de chasse, habit de chasse: 2°. des chasseurs, des chiens, et de tout l'équipage: la chasse est loin, est près; la chasse a passé par là. 3°. Du gibier que l' on prend: faire bone chasse; il vit de sa chasse; je vous enverrai de ma chasse.
   Rem. 1°. Dit-on doner chasse, ou doner la chasse à... poursuivre? On dit le 1er sur mer, et le 2d sur terre: dès qu'on aperçut le vaisseau, on lui dona chasse.
   L'Aigle donoit la chasse à Maître Jean Lapin.
       La Font.
L'Acad. dit, doner la chasse aux énemis, aux vaisseaux énemis. — En termes de Marine, prendre chasse, c'est se retirer à pleines voiles, pour éviter le combat.
   2°. Dit-on, être en chasse, pour être à la chasse? Je ne le crois pas. Un Anonyme le dit: "Lorsqu' ils furent en chasse, son ami, le prenant de loin pour une bête faûve, le tira, et lui cassa la cuisse.
   CHASSE, entre dans la composition de quelques mots. — Chasse-bosse, espèce de plante; chasse-cousin, méchant vin, et tout ce qui peut éloigner les importuns; chasse-marée, voiturier qui aporte la marée. Les huitres que les Chasse-marées aportent s'apèlent huitres de chasse.

Synonymes et Contraires

chasse

nom féminin chasse
1.  Action de chasser un animal.
2.  Fait de rechercher quelque chose.
poursuite, recherche -littéraire: quête.
Traductions

chasse

Jagd, Weidwerk, Jägereijacht, (het) jagen, (water)spoeling, speelruimte, speling, achtervolginghunt, hunting, chase, flushמצוד (ז), ציד (ז), רדיפה (נ), מָצוֹדjaghon, lovjagtκυνήγιĉasovadászatpolowaniecaça, caçadajaktловля, охотаcaccia, piana, piana a rifinireصَيْدٌcaceríametsästyslov狩り사냥jaktการล่าสัตว์avsự đi săn打猎лов狩獵 (ʃas)
nom féminin
1. action de poursuivre et de tuer des animaux aller à la chasse
2. période où l'on a le droit de chasser C'est l'ouverturela fermeture de la chasse
3. action de chercher qqch, qqn pour le prendre faire la chasse à qqn
4. ce qui envoie de l'eau dans les toilettes tirer la chasse d'eau

chasse

[ʃas] nf
(de gibier, activité)hunting; (au fusil)shooting; (période)hunting season
un chien de chasse → a hunting dog
la chasse au canard → duck shooting
aller à la chasse → to go hunting
La chasse est ouverte → The hunting season is open.
La chasse est fermée → It's the close season (Grande-Bretagne) ., It's the closed season (USA).
(= poursuite) → chase
prendre en chasse, donner la chasse à → to give chase to
(aussi chasse d'eau) → flush
tirer la chasse → to flush the toilet