chauffe-cire

CHAUFFE-CIRE

(chô-fe-si-r') s. m.
Officier de chancellerie qui avait la charge de chauffer la cire pour sceller.
Son chauffe-cire [du garde des sceaux] et sa boutique étaient dans une chambre à part [SAINT-SIMON, 513, 38]
Au plur. Des chauffe-cire.

chauffe-cire

CHAUFFE-CIRE. s. m. Officier de chancellerie qui avait la charge de chauffer la cire pour sceller.