chaufferette

(Mot repris de chaufferettes)

chaufferette

n.f.
1. Appareil utilisé pour se chauffer les pieds.
2. Au Québec, radiateur, génér. portatif, servant de chauffage d'appoint ; dispositif de chauffage des véhicules.

CHAUFFERETTE

(chô-fe-rè-t') s. f.
Sorte de boîte à couvercle percé de trous, et dans laquelle on met du feu pour se chauffer les pieds.
La devise de René était une chaufferette pleine de charbon [VOLT., Mœurs, 99]
Petit réchaud qu'on met sur la table pour tenir les viandes chaudes.
Coffret de bois garni de tôle, dans lequel les ouvriers en soie allument du feu pour redresser le poil du velours.

HISTORIQUE

  • XIVe s.
    À Guillaume Arode, orfevre, demourant à Paris, pour avoir rappareillé et mis à point le bacin et la chaufferette d'argent blanc [LA BORDE, Émaux, 210]
  • XVe s.
    Pour avoir resouldé les deux chaufferettes de Monseigneur et de Madame [le duc et la duchesse d'Orléans] [ID., ib.]
    Pour enfans fault bers et drapiaux, Nourrice, chaufette et bacin, Paellette à faire le pain [E. DESCH., Ball. Ménage des nouv. mariés.]
  • XVIe s.
    Et adonc Ateius, s'en courant vers la porte de la ville, meit une chaufferette pleine de feu ardent tout au milieu de la rue [AMY., Crassus, 31]
    Vous posés le plat-escuelle sur une eschauffete, avec de la braise [O. DE SERRES, 909]
    Si aucun veut faire cheminées, astres ou chauffrettes à l'encontre du mur moitoyen, il y doit faire contre-mur de thuileaux ou de plastre de demi pied d'espesseur [, Grand coustumier de France, liv. II, ch. 38, p. 252, dans LACURNE]

ÉTYMOLOGIE

  • Chauffer.

chaufferette

CHAUFFERETTE. n. f. Espèce de boîte percée de plusieurs trous par le haut, dans laquelle on met généralement de la braise pour se tenir les pieds chauds.
Traductions

chaufferette

kolenkomfoor, komfoor

chaufferette

Kohlenbecken, Kohlenpfanne

chaufferette

braĝujo

chaufferette

brasero

chaufferette

braseiro

chaufferette

scaldapiedi