chef-d'œuvre

(Mot repris de chefs-d'œuvre)

chef-d'œuvre

[ ʃɛdœvr] n.m. (chefs-d'œuvre).
1. Œuvre la plus admirable, la plus réussie d'un artiste, d'un écrivain : « Le Radeau de la Méduse » passe pour le chef-d'œuvre de Géricault. Une compilation des chefs-d'œuvre de la musique classique joyau
2. Ce qui est parfait en son genre : Ce livre est un chef-d'œuvre d'humour.

CHEF-D'ŒUVRE

(chè-deu-vr') s. m.
Ouvrage que faisait un aspirant ou une aspirante pour se faire recevoir maître ou maîtresse dans le métier qu'ils avaient appris. Les jurés ou les jurées donnaient le chef-d'œuvre à l'aspirant ou à l'aspirante, qui le devaient faire devant un certain nombre de maîtres ou de maîtresses.
Qu'il fasse toujours son chef-d'œuvre, et que jamais il ne passe maître [J. J. ROUSS., Ém. III]
Nul artisan n'est agrégé à aucune société ni n'a ses lettres de maîtrise sans faire son chef-d'œuvre [LA BRUY., Préface au Disc. à l'Ac. française.]
Les gens de métier font leurs chefs-d'œuvre à jeun, mais le parasite ne vaut rien s'il n'a mangé, et il fait tous ses chefs-d'œuvre à table [D'ABLANCOURT, Lucien, dialogue du parasite.]
Aujourd'hui, ouvrage auquel un ouvrier met tous ses soins, toute son habileté, pour s'en faire honneur.
Œuvre parfaite et très belle en son genre. Un chef-d'œuvre d'architecture. L'homme est le chef-d'œuvre de la nature. Les chefs-d'œuvre de Corneille.
Mais quoi ! c'est un chef-d'œuvre où tout mérite abonde, Un miracle du ciel, une perle du monde, Un esprit adorable à tous autres esprits [MALH., VI, 25]
On n'a guère vu jusqu'à présent un chef-d'œuvre d'esprit qui soit l'ouvrage de plusieurs [LA BRUY., I]
L'ignorance et l'erreur à ses naissantes pièces [de Molière], En habits de marquis, en robes de comtesses, Venaient pour diffamer son chef-d'œuvre nouveau, Et secouaient la tête à l'endroit le plus beau [BOILEAU, Ép. VII]
J'ai eu soin d'avertir plusieurs fois qu'on ne doit juger les grands hommes que par leurs chefs-d'œuvre [VOLT., Lettr. Maillet, 20 nov. 1768]
La tragédie de Macbeth qu'on regarde comme un chef-d'œuvre de Shakspeare [VOLT., Lettr. Duclos, 25 déc. 1761]
Forçons l'antre funeste où l'on tient enfermé Ce miracle d'amour, ce chef-d'œuvre animé [ROTROU, Antig. V, 3]
Fig. Toute œuvre, toute action qui mérite quelque louange. C'est un chef-d'œuvre d'avoir réconcilié ces deux adversaires.
J'ai fait un chef-d'œuvre : j'ai été voir Mme de Ricouart [SÉV., 505]
Si vous étiez moins hasardeuse, j'aurais plus de repos ; mais vous voudrez faire des chefs-d'œuvre, passer où jamais carrosse n'a passé [SÉV., 135]
Un chef-d'œuvre d'habileté, de patience, une œuvre où éclate l'habileté, la patience ; et ironiquement, un chef-d'œuvre de malice, de bêtise, d'impertinence.
Cette harangue était un chef-d'œuvre d'impertinence [BALZ., dans RICHELET]
Ironiquement. Un beau chef-d'œuvre, une œuvre, une action dont il n'y a pas lieu de se vanter. Voilà de ses chefs-d'œuvre.
La drôlesse, un matin, s'en vint, bon jour, bonne œuvre, Jusqu'à notre maison porter ce beau chef-d'œuvre [un enfant trouvé] [REGNARD, Démocr. V, 5]
Ils vous auront beaucoup d'obligation, et vous avez fait là un beau chef-d'œuvre [VOLT., Platon.]
Au plur. Des chefs-d'œuvre, c'est-à-dire des choses capitales en fait d'œuvres.

REMARQUE

  • Au pluriel, Malherbe a donné une s à chef-d'œuvre : Tous ces chefs-d'œuvre antiques, II, 2. En poésie, cela pourrait se dire ; car, en définitive, des chefs-d'œuvre peuvent être considérés comme des chefs d'œuvre en général, ou comme des chefs d'œuvres en particulier pour chacune des opérations qui les ont produits.

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Se li aprentis set faire un chief d'oevre tout sus [seul] [, Liv. des mét. 216]
    Chief de oevre de deux piaus ne doit noient [, ib. 281]
  • XVIe s.
    Ung chef d'ouvraige [J. MAROT, V, 181]
    Françoises sont chefs d'œuvre de nature [ID., V, 251]
    Tu as fait un beau chef d'œuvre, ayant fait elire consul Lepidus le plus estourdy fol qui soit en toute ceste ville [AMYOT, Sylla, 70]
    Et pour ce, sire, estant ceci un chef d'œuvre [une somme], et l'amas de tous les travaux d'un de vos serviteurs et sujects [PARÉ, Dédic.]
    L'ame ostée de ce beau chef d'œuvre [le corps], ce n'est plus qu'un vaisseau plein de corruption [ID., Au lecteur.]

ÉTYMOLOGIE

  • Chef, de, œuvre.
Synonymes et Contraires

chef-d'œuvre

nom masculin chef-d'œuvre
Ce qui est parfait en son genre.
Traductions

chef-d'œuvre

masterpieceיצירת מופת (נ), יְצִירַת מוֹפֵתmeesterwerk, meesterstuk, -werkcapolavoroMeisterwerkшедьовър傑作mistrovské dílomesterværk걸작ชิ้นเอก (ʃɛdœvʀ)
nom masculin pluriel chefs-d'œuvre
œuvre parfaite

chef-d'œuvre

[chefs-d'œuvre] (pl) [ʃɛdœvʀ] nmmasterpiece
chef d'orchestre nmfconductor (Grande-Bretagne), leader (USA)