cheminer

(Mot repris de cheminât)

cheminer

v.i.
1. Suivre lentement et régulièrement un chemin souvent long : Le promeneur chemina un moment avant de croiser quelqu'un marcher
2. Sout. S'étendre selon un certain tracé, en parlant d'une voie : La route chemine jusqu'au sommet s'allonger, se dérouler
3. Fig. Évoluer lentement, régulièrement : Cette idée chemine dans les esprits progresser, se développer ; stagner

cheminer

(ʃəmine)
verbe intransitif
1. avancer lentement en marchant cheminer le long de la mer
2. figuré progresser petit à petit L'idée chemine dans sa tête.

cheminer


Participe passé: cheminé
Gérondif: cheminant

Indicatif présent
je chemine
tu chemines
il/elle chemine
nous cheminons
vous cheminez
ils/elles cheminent
Passé simple
je cheminai
tu cheminas
il/elle chemina
nous cheminâmes
vous cheminâtes
ils/elles cheminèrent
Imparfait
je cheminais
tu cheminais
il/elle cheminait
nous cheminions
vous cheminiez
ils/elles cheminaient
Futur
je cheminerai
tu chemineras
il/elle cheminera
nous cheminerons
vous cheminerez
ils/elles chemineront
Conditionnel présent
je cheminerais
tu cheminerais
il/elle cheminerait
nous cheminerions
vous chemineriez
ils/elles chemineraient
Subjonctif imparfait
je cheminasse
tu cheminasses
il/elle cheminât
nous cheminassions
vous cheminassiez
ils/elles cheminassent
Subjonctif présent
je chemine
tu chemines
il/elle chemine
nous cheminions
vous cheminiez
ils/elles cheminent
Impératif
chemine (tu)
cheminons (nous)
cheminez (vous)
Plus-que-parfait
j'avais cheminé
tu avais cheminé
il/elle avait cheminé
nous avions cheminé
vous aviez cheminé
ils/elles avaient cheminé
Futur antérieur
j'aurai cheminé
tu auras cheminé
il/elle aura cheminé
nous aurons cheminé
vous aurez cheminé
ils/elles auront cheminé
Passé composé
j'ai cheminé
tu as cheminé
il/elle a cheminé
nous avons cheminé
vous avez cheminé
ils/elles ont cheminé
Conditionnel passé
j'aurais cheminé
tu aurais cheminé
il/elle aurait cheminé
nous aurions cheminé
vous auriez cheminé
ils/elles auraient cheminé
Passé antérieur
j'eus cheminé
tu eus cheminé
il/elle eut cheminé
nous eûmes cheminé
vous eûtes cheminé
ils/elles eurent cheminé
Subjonctif passé
j'aie cheminé
tu aies cheminé
il/elle ait cheminé
nous ayons cheminé
vous ayez cheminé
ils/elles aient cheminé
Subjonctif plus-que-parfait
j'eusse cheminé
tu eusses cheminé
il/elle eût cheminé
nous eussions cheminé
vous eussiez cheminé
ils/elles eussent cheminé

CHEMINER

(che-mi-né) v. n.
Faire du chemin, surtout en ce sens que le chemin est long, pénible, ou qu'on le parcourt lentement. Ils cheminèrent longtemps ensemble.
Voit-on que j'aie besoin de carrosse ou de chaise pour cheminer ? [MOL., Mar. for. 2]
Deux mulets cheminaient, l'un d'avoine chargé, L'autre portant l'argent de la gabelle [LA FONT., Fabl. I, 4]
Par extension.
Voyez-vous cette main qui par les airs chemine [la main du semeur qui lance le grain] ? [LA FONT., Fabl. I, 8]
Au détour d'une eau qui chemine à flots purs, sous de frais lilas, Vous avez vu notre chaumine [BÉRANG., Hirond.]
Toute nuit enfin se termine ; La mienne seule a ce destin Que d'autant plus qu'elle chemine, Moins elle approche du matin [MALH., V, 5]
Je vis les montagnes abaissées au-dessous de moi ; je vis les vents et les nuées cheminer dessous mes pieds [VOIT., Lett. 9]
Fig.
Voyez dans quel sentier la vertu chemine, doublement à l'étroit et par elle-même et par l'effort de ceux qui la persécutent [BOSSUET, Reine d'Anglet.]
Celui qui le saurait, l'empêcherait de cheminer [faire sa fortune] [LA BRUY., VIII]
Médina Sidonia était de ces hommes à qui il ne manque rien pour cheminer et arriver dans les cours [SAINT-SIMON, 81, 49]
Cheminer droit, ne point tomber en faute. L'affaire chemine, va son train. Cela chemine bien. En parlant d'un ouvrage d'esprit. Ce poëme chemine bien, les diverses parties sont bien disposées, liées habilement.
C'est un style juste et court, qui chemine et qui plaît au souverain degré [SÉV., 125]
Terme de guerre. S'avancer vers une place assiégée, en parlant des mineurs qui travaillent sous terre, ou de l'artillerie et du génie qui poussent en avant leurs travaux.

HISTORIQUE

  • XIIe s.
    Cheminanz i passerent e virent le cors jesir à terre [, Rois, 289]
  • XIIIe s.
    [Ils] Tant vont et tant cheminent sans longue demoree.... [, Berte, CIV.]
    Renart prent congié, si s'en part, Si chemine tot un essart [, Ren. 24608]
    Proié li a qu'ele li die De lui et de sa compaignie, Quel part il voudront cheminer [RUTEB., II, 109]
  • XIVe s.
    J'aime une fleur qui s'euvre et qui s'encline Vers le soleil, de jour quant il chemine [MACHAULT, p. 123]
  • XVe s.
    Et tant chemina par ses journées que elle s'en vint à Paris [FROISS., I, I, 6]
  • XVIe s.
    Ainsi comme ilz cheminoient à grands pas, à travers la plaine, vers.... [AMYOT, Arist. 43]
    L'homme ne sçait ny cheminer, ny parler, ny manger, ny rien que pleurer, sans apprentissage [MONT., II, 161]

ÉTYMOLOGIE

  • Chemin ; bourguign. chemené ; provenç. et espagn. caminar ; portug. caminhar ; ital. camminare.

cheminer

CHEMINER. v. intr. Marcher, aller, faire du chemin pour arriver quelque part. Il y a tant d'heures que nous cheminons. Ils cheminèrent longtemps ensemble. Cheminer lentement.

Fig. et fam., Cheminer droit, Ne point tomber en faute.

En termes d'Art militaire, en parlant des mineurs, des artilleurs, du génie, il signifie Pousser en avant les travaux d'attaque contre une place assiégée.

cheminer

Cheminer, Ambulare, Obambulare, Incedere, Ingredi, Iter facere, Iter, siue viam carpere, viam venire.

Cheminer tousjours, Non intermittere iter.

Cheminer son chemin, Viam conficere.

Cheminer long chemin, Longam viam conficere, Agere longum iter.

Se mettre à cheminer à pied, Ingredi iter pedibus.

Apres que nous eusmes cheminé plusieurs jours, Continuata plurium dierum profectione.

Apres qu'ils eurent cheminé trois journées, Tridui viam progressi.

En cheminant, Inter vias.

Qui chemine laschement et lentement, Tardigradus.

¶ Qui chemine à l'opposite de nous, leurs plantes contre les plantes de noz pieds, Antipodes.

cheminer


CHEMINER, v. n. [1re e muet, 3e é fer.] Marcher. L'Acad. le dit dans le propre, sans le dire vieux: "Ce laquais chemine bien, chemine long-temps. Je crois marcher beaucoup meilleur, dit La Touche, et moi aussi. M. de Bufon l'a employé: "Les chameaux d' Arabie cheminent quatre jours sans boire. La Fontaine dit de la Mouche du Coche:
   Aussi-tôt que le char chemine,
   Et qu'elle voit les gens marcher,
   Elle s'en attribue uniquement la gloire.
Rousseau dit du Juste, dans une de ses Odes sacrées:
   Dans les routes ambigûes,
   Du bois le moins fréquenté,
   Parmi les ronces aigûes,
   Il chemine en liberté.
Ce mot vaut mieux pour les vers que pour la prôse.
   Dans le figuré, il n'est pas non plus fort usité. On disait plus souvent aûtrefois, un tel cheminera, s'avancera, poussera sa fortune: il a cheminé fort vîte; il est parvenu bien vîte à quelque chôse de considérable. On disait aussi d'une afaire, elle chemine, elle va son train; d'un discours uni et coulant, cela chemine bien. En tous ces sens, cheminer est un terme de conversation, dit La Touche, et l'on ne l'écrit point encôre. — L'Acad. a mis ces expressions figurées sans parler du style qui leur convient. — La Bruyère, en employant cheminer, l'a mis en italique: "Celui dont il lui échaperoit de dire ce qu'il en pense, est celui-là même qui, venant à le savoir, l'empêcheroit de cheminer. — L'Ab. Du Bos s'en est servi sans cette précaution. "Les vers de Properce ne cheminent pas d'aussi bone grâce que ceux de Tibulle. M. Moreau a dit tout récemment: "Les autres vérités... ont cheminé lentement à travers les ténèbres qu'elles écartoient, et les passions dont elles avoient à se garantir. — Enfin, le P. Bouhours dit, que cheminer en la présence de Dieu, est une expression un peu surannée. = On dit encôre, dans le style fig. famil. cheminer droit, ne point faire de faûte. "Il fera bien de cheminer droit, aûtrement, etc.

Synonymes et Contraires

cheminer

verbe cheminer
2.  Suivre une évolution.
Traductions

cheminer

התהלך (התפעל), פסע (פ'), הִתְהַלֵּךְ, פָּסַע

cheminer

sijpelen

cheminer

fressen

cheminer

caminar

cheminer

брести

cheminer

camminare

cheminer

[ʃ(ə)mine] vi [personne] → to walk, to walk along