chenal

chenal

n.m. [ lat. canalis ] [chenaux].
Passage resserré, naturel ou artificiel, permettant la navigation entre des îles, des écueils, des bancs sableux ou rocheux, et donnant accès à un port ou à la haute mer : Des chenaux balisés.

chenal

(ʃənal)
nom masculin pluriel chenaux (ʃəno)
navigation passage pour les bateaux chenal aménagé à l'entrée d'un port

CHENAL

(che-nal) s. m.
Passage pratiqué dans une rivière ou à l'entrée d'un port. Un chenal profond. Des chenaux étroits.
Courant d'eau pour le service d'un moulin, d'une usine.
Courant d'eau bordé de terre, soit naturellement, soit par le travail de l'art, où les vaisseaux peuvent passer. Passage entre des rochers, des bancs, des terres.
Canal le long d'un toit conduisant les eaux d'une gouttière. Dans ce sens on dit mieux chéneau.

HISTORIQUE

  • XIIe s.
    Alsi com les aiwes en lur chenals [, Job, 470]
  • XIIIe s.
    Avient ainsi que il [le fleuve] vient tout en un chanel jusques en Egypte [JOINV., 219]
  • XIVe s.
    Et crut si la riviere par droite force vive, Qu'elle issit du chenel, n'y out si haute rive [, Girart de Ross. V. 3925]
  • XVIe s.
    Les goutieres alloyent jusques en terre, ou finoyent en grandz eschenaulx, qui tous conduisoient en la riviere par dessoubz le logiz [RAB., Gar. I, 53]
    Ceste langue de terre, environnée par tout de la mer et des achenaulx [D'AUB., Hist. II, 297]
    Et s'estant fait passer l'achenal par intelligence qu'il avoit au païs [ID., ib. II, 298]
    Ce qui pouvoit venir en la ville par les achenaux et marais de ce costé là jusques à la mer [ID., ib. II, 437]

ÉTYMOLOGIE

  • Forme ancienne de canal (voy. ce mot) ; génev. chenâ ; wallon, chènâ ; angl. channel.

chenal

CHENAL. n. m. Canal naturel ou artificiel à l'entrée d'un port, ou Passe navigable qui conduit à cette entrée. Chenal profond. Des chenaux étroits.

Il désigne aussi l'Endroit le plus profond d'un fleuve ou d'une rivière par où se fait la navigation.

Il se dit aussi d'un Courant d'eau pratiqué pour l'usage d'un moulin.

Pour CHENAL, terme de Charpenterie, Voyez CHÉNEAU.

chenal


CHENAL, s. m. [1re e muet: on pron. l'l finale.] Courant d'eau, bordé de terres, par lequel les vaisseaux peuvent passer.

Synonymes et Contraires

chenal

nom masculin chenal
Passage resserré.
Traductions

chenal

channel

chenal

אפיק (ז), מצר (ז)

chenal

canale

chenal

канал

chenal

通道

chenal

kanál

chenal

kanal

chenal

채널

chenal

kanal

chenal

[chenaux] (pl) [ʃənal, o] nmchannel