cher

cher, ère

adj. [ lat. carus ]
1. Qui est l'objet d'une vive affection, d'un grand attachement : Il a perdu un être cher aimé, chéri
2. Se dit de ce que l'on considère comme important : Ton soutien lui est cher précieux ; secondaire
3. (Avant le n. ou sans n.) Employé comme terme d'amitié ou de familiarité ou dans des formules de politesse : Chère Madame. Mes chers collègues. Comment allez-vous, ma chère ?
4. (Toujours après le n.) D'un prix élevé : Des fleurs chères. Ces billets d'avion sont chers coûteux, dispendieux [litt.], onéreux ; abordable, avantageux, intéressant bon marché, économique
5. Qui vend à des prix élevés : Une boutique chère. Un hôtel pas cher bon marché

cher

adv.
1. À un prix élevé : Cet ordinateur coûte cher.
2. Au prix de sacrifices, de sérieux désagréments ; chèrement : Ce peuple a payé cher sa liberté. Elle a la jambe dans le plâtre, elle paie cher son imprudence sur les pistes.
Ne pas donner cher de qqch,
considérer que cette chose n'est pas sûre, stable, digne de confiance : Je ne donne pas cher de son avenir dans l'informatique.
Ne pas valoir cher,
Fam. être méprisable, être peu recommandable : Cet individu ne vaut pas cher.

cher

CHER, ÈRE. adj. Qui est tendrement aimé, auquel on tient beaucoup. C'est une personne qui lui est extrêmement chère. C'est, de tous ses enfants, celui qui lui est le plus cher. Ses plus chers amis l'ont condamné. Sauvez une tête si chère. Je tiens ce présent d'une main qui m'est bien chère. Sa mémoire me sera toujours chère. Il n'y a personne à qui la vie ne soit chère. Un homme de bien n'a rien de plus cher que l'honneur. Négliger ses intérêts les plus chers. Perdre ses plus chères espérances. C'est mon voeu le plus cher. C'est ce que j'ai de plus cher au monde.

Il s'emploie particulièrement dans certaines façons familières de parler. Mon cher monsieur. Chère madame. Mon cher ami et, simplement, Cher ami. On dit aussi, par ellipse, entre personnes qui se traitent familièrement, Mon cher, ma chère.

Il signifie aussi Qui coûte beaucoup. Les belles étoffes sont toujours chères. Le blé est ordinairement plus cher à l'époque de la moisson que dans les autres temps. Il fait cher vivre dans cette ville.

Chère année, Année où le blé est beaucoup plus cher qu'à l'ordinaire.

Fig., Le temps est cher, les moments sont chers, Le temps presse. Hâtez-vous, les moments sont chers. Partons, le temps est cher.

Il se dit encore de Celui, de celle qui vend une denrée ou exécute un travail à plus haut prix que les autres. Ce marchand-là est cher. Cette marchande est trop chère. Cet ouvrier est cher.

Il se prend aussi adverbialement et signifie À haut prix. Acheter cher. Vendre cher. Cela me coûte cher. Fig., Il vend cher sa protection. J'achetai bien cher ce court moment de bonheur. La victoire nous coûta cher. Il me paiera cher cet outrage. Il me le paiera cher.

Fig., Je le lui ferai payer, il le paiera plus cher qu'au marché, se dit pour faire entendre qu'on se vengera de quelqu'un dont on a reçu quelque injure.

Fig., Vendre bien cher sa vie, Se bien défendre avant de succomber.

cher

Le CHER, nom propre de riviere passant pres Tours, Carus.

cher

Cher, m. Signifie ores de trop haut pris, Carum, comme cela est trop cher, Illud nimio prostat. Et ores, aymé, comme mon cher fils, Filius mihi charus.

cher

Une chose chere, Cara res.

Vendre le plus cher qu'on peut, Quamplurimo vendere, Luculente vendere.

Estre vendu fort cher, Quamplurimo vaenire, Care vaenire.

Acheter bien cher, Emere magno, Grandi pecunia mercari, Mercari aliquid magno pretio.

Acheté fort cher, Male conciliatus.

Nous bastissons plus cher, Pluris aedificamus.

Il couste bien cher, Magno constat.

Il m'a cousté bien cher pour l'entendre, Magna mercede hoc cognoui.

Ce n'est point cher de l'acheter trois cens mines, Non est trecentis minis cara.

¶ Il n'y a rien plus cher que nostre amitié, Nihil est antiquius nostra amicitia.

Il n'y a chose que nous estimons plus cher que nous-mesmes, Nihil quicquam est carius, pensiusque nobis, quam nosmetipsi.

N'avoir rien de plus cher que la vie, Nihil vita antiquius aestimare.

Il n'a y eu chose si chere, Non habui quicquam antiquius.

Tu vens trop ta peine, Tu es trop chere, Nimium pretiosa operaria es.

Il n'y avoit chose si chere pour laquelle nous eussions voulu rompre nostre foy, Nihil tanti fuit quo venderemus fidem nostram.

cher


CHER, CHèRE, adj. [ê ouv. au 1er, è moy. et long au 2d.] 1°. Qui est tendrement aimé. Il régit le datif (la prép. à) Cher à Dieu et aux hommes: de tous ses enfans, c'est celui qui lui est le plus cher. = 2°. Qui coûte beaucoup: le blé est cher, cette étofe est chère. = 3°. Qui vend à plus haut prix que les aûtres: ce marchand, cet ouvrier est cher; cette marchande, cette faiseûse de modes est fort chère.
   Rem. Dans les deux derniers sens, cher, suit toujours le substantif. Dans le 1er sens, il le précède toujours, lorsqu'il est employé sans régime: Mon ami cher, n'est bon que dans le style marotique.
   Bien le savez, Clement, mon ami cher.
Dans le langage ordinaire, on dit, mon cher ami, mon cher père, ma chère mère, etc. — Mais quand cet adjectif a un régime, il doit marcher après le substantif. "Cet homme, si cher à sa femme, à ses enfans, à tout le monde, etc.
   CHER, adv. À~ haut prix. Cela coûte cher, fort cher, bien cher, plus cher. — Il ne se combine pas avec tous les adverbes de comparaison. On dit bien cher, fort cher; on ne dit pas beaucoup cher, peu cher, comme a dit Voltaire. "On achète peu cher quelques Magistrats, quelques Officiers.
   Vendre bien cher sa vie, se bien défendre. — On lui fera payer plus cher qu'au marché, dit quelqu' un en parlant d'un homme qui lui a fait quelque injûre. La 1re expression est plus noble que la 2de, qui est du style proverbial.

Synonymes et Contraires

cher

adjectif cher
1.  Qui est l'objet d'un grand attachement.
2.  Pour qui on a de l'affection.
détesté -littéraire: abhorré.

cher

adjectif cher
2.  Qui exige des dépenses élevées.
onéreux, ruineux -littéraire: dispendieux.

cher

adverbe cher
À un prix élevé.
Traductions

cher


chère

(ʃɛʀ)
adjectif
1. qui a un prix élevé C'est trop cher.
2. aimé un ami très cher
3. formule pour s'adresser à qqn dans une lettre

cher

teuer, wert, lieb, holdexpensive, dear, pricey, costly, valuable, expensivelyduur, kostbaar, prijzig, dierbaar, waardevolיקיר (ז), יקר (ת), יַקִּיר, יָקָרduurestimatdrahý, milovanýkær, sød, værdifuld, dyr, kærekara, multekostacostoso, querido, estimado, preciado, carosæturcaro, costoso, gentile, pregiatocarusdyr, kostbar, kjærdrogi, kosztowny, kochanydrag, scumpdyr, kär, dyrbar, rarghaliακριβός, ακριβά, αγαπητός, πολύτιμοςдорогой, уважаемыйعَزِيز, غَالٍ, غالٍkallis, rakasdragi, skup親愛な, 高価な비싼, 사랑하는caro, custoso, queridoแพง, ซึ่งเป็นที่รักยิ่ง, มีราคาสูงpahalı, sevgiliđắt, đắt đỏ, thân yêu亲爱的, 昂贵的
adverbe
à prix élevé acheter qqch très cher coûter cher

cher

[ʃɛʀ]
adj
(= aimé) → dear
"Chère Mélusine ..." → "Dear Mélusine ..."
mon cher, ma chère → my dear
(= très apprécié) → dear
être cher à qn → to be dear to sb
(= coûteux) → expensive, dear
C'est trop cher → It's too expensive.
adv
coûter cher → to cost a lot, to be expensive
payer qch cher → to pay a lot for sth (fig) → to pay dearly for sth
il me le payera cher! → he'll pay for this!