chercheur, euse

CHERCHEUR, EUSE

(cher-cheur, cheû-z') s. m. et f.
Celui, celle qui cherche.
Ha ! seigneur don Juan, l'on vous a bien cherché. - L'on devait me trouver, je n'étais pas caché ; Et qui sont ces chercheurs ? [SCARRON, Jodelet, IV, 3]
Tout l'ancien territoire de la baie d'Hudson qui n'était jadis parcouru que par des chercheurs de pelleteries, sera bientôt une riche annexe du Canada [MAURY, Rapport de géogr. p. 25]
En mauvaise part.
Lui dire Tous les noms des chercheurs de mondes inconnus Qui n'en étaient pas revenus [LA FONT., Fabl. VIII, 8]
Quatre chercheurs de nouveaux mondes Presque nus, échappés à la fureur des ondes [ID., ib. X, 16]
Un chevalier errant grand chercheur d'aventures [ID., Fianç.]
Chercheur de franches lippées, un écornifleur, un parasite.
Les chercheurs de midi à quatorze heures, savoir le joueur de gobelets, le batteur de fusil, l'espagnol, la vieille, le procureur, le ramoneur, le charlatan, le vendeur de lunettes, Ballet dansé au Louvre le 29 janvier 1620 [BEAUCHAMP, Recherche des théâtres, t. III, p. 80, dans LACURNE]
Un chercheur, celui qui cherche avec activité et persévérance des faits, des documents, des livres ou autres pièces de collection. En mauvaise part.
Celui que j'ai vu est un chercheur de pointes et un faiseur d'antithèses [BALZ., Socrate chrét. disc. 7]
Une chercheuse d'esprit, femme pédante et prétentieuse. Chercheuse d'esprit se dit aussi, d'après le conte de La Fontaine qui porte ce titre, d'une jeune fille innocente qui cherche aventure. La Chercheuse d'esprit, opéra de Favart. Adj. Un esprit chercheur. Une imagination chercheuse.
Nom d'une secte chrétienne en Angleterre et en Hollande, qui, admettant les Écritures, prétend qu'elles ne sont bien expliquées par aucune des sectes chrétiennes qui les reçoivent, et en cherche le sens avec beaucoup de zèle.
Et ceux qu'on nomme chercheurs, à cause que, dix-sept cents ans après Jésus-Christ, ils cherchent encore la religion et n'en ont point d'arrêtée [BOSSUET, Reine d'Anglet.]
Terme d'astronomie. Petite lunette subsidiaire, à court foyer, adaptée au télescope.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Chercheur de barbets [voleur] [OUDIN, ]

ÉTYMOLOGIE

  • Chercher.