chevelu

(Mot repris de chevelue)

chevelu, e

adj.
1. Qui a des cheveux longs ou beaucoup de cheveux : Un groupe de chanteurs chevelus chauve
2. Qui évoque des cheveux : L'épi chevelu du maïs.
Cuir chevelu

chevelu

CHEVELU, UE. adj. Qui porte des cheveux longs et touffus. Clodion le Chevelu. Les rois chevelus.

Par extension, Gaule chevelue, Nom donné par les Romains à la partie des Gaules dont les habitants portaient de longs cheveux.

Par analogie, Comète chevelue, Comète dont le noyau brillant et arrondi paraît entouré d'une auréole de lumière diffuse, que l'opinion vulgaire assimilait à une chevelure.

Il signifie aussi Qui est garni de cheveux. En termes d'Anatomie, Cuir chevelu, La peau qui couvre le crâne et qui donne naissance aux cheveux.

Par analogie, en termes de Botanique, Graine chevelue, Graine qui porte une touffe de longs poils déliés. Racine chevelue, Racine composée de filaments presque aussi déliés que des cheveux. On dit quelquefois, comme nom, Le chevelu d'une racine, ou simplement Le chevelu.

chevelu

Chevelu, m. acut. Est appelé non celuy qui n'est point chauve, ains celuy qui porte la chevelure longue, Caesariatus, capillatus, crinitus, qui promisso vtitur capillo. Tel fut le surnom de Hlodio second Roy payen de France. Nicole Gilles en la Chronique d'iceluy: Cestuy fut appelé le Chevelu, parce qu'il portoit longue chevelure en la teste. Or dit Aimoinus au li. 1. ch. 4. parlant dudit Hlodion, qu'en ce temps là les Rois de France portoient longue chevelure, laquelle estoit descendant sur les espaules, ainsi qu'on peut voir en maintes statues de Rois de France, qui sont au palais à Paris, et ailleurs és anciens sepulchres des grands seigneurs du Royaume, comme en la ville d'Eu et autres parts. Ainsi ledit Aimoin au li. 3. ch. 61. dit, que Gondovauld fut eslevé par sa mere à la façon des Rois de France de jadis, portant la chevelure longue à merveilles, à cause de laquelle coustume ancienne, à ceux qui estoient du sang, habiles à heriter et quereler la Couronne, quand on les en vouloit priver et desheriter, estoit ordinairement la chevelure abbatue, et les rendoit-on Moines. Lesquels voulants recouvrer ce qui leur avoit esté tollu, la laissoient recroistre. Ce qui estoit une qualité requise à subir et intenter une telle querele, comme appert par plusieurs nos Annales, et par la loy Salique au tiltre xxvi. estoit establie amende pecuniaire de deux mille cinq cents deniers de la monnoye de ce temps là contre celuy qui tondoit le chevelu.

Chevelue, f. penac. Crinita. Estoile chevelue, Stella crinita comata.

chevelu

Chevelu, Capillatus, Comatus, Crinitus.

chevelu


CHEVELU, LûE, adj. [1re et 2e e muet. 3e lon. au 2d.] Qui porte de longs cheveux. Les Peuples Septentrionaux sont plus chevelus que ceux du Midi. — Racines chevelûes, qui poussent des filamens aussi déliés que des cheveux. — Comète chevelûe, qui jette des rayons comme des cheveux. — S. m. Le chevelu des arbres.

Synonymes et Contraires

chevelu

adjectif chevelu
Qui a des cheveux.
Traductions

chevelu


chevelue

שעיר (ת)hairyμαλλιαρόςcapellone, capelluto (ʃəvəly)
adjectif
qui a beaucoup de cheveux

chevelu

[ʃəv(ə)ly] adj → with a good head of hair, hairy (péjoratif)
le cuir chevelu → the scalp