chevrette

(Mot repris de chevretassiez)

chevrette

n.f.
1. Petite chèvre ; jeune chèvre.
2. Femelle du chevreuil : La chevrette a mis bas deux faons.

CHEVRETTE

(che-vrè-t') s. f.
Petite chèvre. Une chevrette dans le pré.
La femelle du chevreuil.
La chevrette, lorsqu'elle veut mettre bas, se recèle dans le plus fort du bois pour éviter le loup, qui est son plus dangereux ennemi [BUFF., Chevreuil.]
Blanca caressait cette chevrette du désert [la gazelle] [CHATEAUB., D. Abenc. 180]
Petite écrevisse de mer appelée plus souvent crevette. Les chevrettes qu'on sert sur les tables de Paris sont principalement des espèces du genre palémon, et surtout le palémon porte-scie ; on y joint le crangon vulgaire et d'autres crangon. Les chevrettes de mer ont été ainsi nommées à cause des petits sauts qu'elles font.
Petite barre de fer à deux pieds pour soutenir le bois du foyer. Morceau de fer recourbé sur lequel on pose le bois dans les poêles.
Pot de faïence à goulot pour mettre les sirops. Outil de cirier et de paumier. Châssis au haut de la scie d'un scieur de long. Petite machine de trois pieds et demi de hauteur, composée de deux pièces de bois avec un bouton de fer qui les maintient, et une cheville de fer qui hausse et qui baisse, dans des trous faits exprès, à proportion que l'on veut hausser ou baisser les fardeaux qui posent dessus.
Sorte d'ancienne musette.

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Citole prent, trompe et chievrete [sorte d'instrument], Si citole, trompe et chievrete [, la Rose, 21303]
  • XIVe s.
    Jehan rompy la pel de la chieuvrete, laquelle demoura au dit meunier avec les chalemeaulx [DU CANGE, capriola.]
  • XVe s.
    Et aussi faire dedans les bois grant nombre de chevretes [sorte d'engin de siége] et tauldis de bois avecques des eschelles à assaillir villes et forteresses [J. DE TROYES, Chron. 1477]
  • XVIe s.
    Les Genevois [Génois] commencerent à sonner leur assault de trompetes et gros tabourins, à grand bruit de cris et tumulte de peuple et avec grand nombre d'eschelles, pavois, manteaulx, chevretes et autres choses necessaires pour donner assaults [JEAN D'AUTON, Annales de Louis XII, p. 121, dans LACURNE]
    D'un lieu loingtain mene cy mes chevrettes Accompagnées d'aigneaux et brebiettes [MAROT, IV, 2]
    Mais quand partout le ventre fut grossy De la chevrette [cornemuse].... [RONS., 739]

ÉTYMOLOGIE

  • Diminutif de chèvre ; provenç. cabreta : espagn. cabrita ; ital. capretta.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    CHEVRETTE. Ajoutez :
    Nom, dans la Haute-Marne, de la chanterelle.
    Ce champignon d'un jaune d'or, au chapeau coquettement retroussé et frisé, est la chanterelle, connue vulgairement sous le nom de chevrette [A. THEURIET, Rev. des Deux-Mondes, 1er oct. 1874, p. 580]

    SYNONYME

    • CHEVRETTE, POT à CANON (en pharmacie). On nomme pots à canon ceux qui servent à conserver les électuaires.
      On nomme chevrettes ceux qui ont un bec au-dessus du ventre ; ils servaient autrefois, chez les apothicaires, à conserver les sirops et les huiles, mais aujourd'hui il n'y a que certains épiciers qui s'en servent, [, Dict. des arts et métiers, Amsterdam, 1767, Apothicaire]

chevrette

CHEVRETTE. n. f. Petite chèvre. Il signifie aussi Femelle du chevreuil.

Il est encore le nom vulgaire de la crevette.

chevrette

Chevrette, Capella.

chevrette


CHEVRETTE, s. f. CHEVREUIL, s. m. [1re e muet, 2e è moy. au 1er, dout. au 2d: mouillez l'l finale.] Le chevreuil est une bête fauve, beaucoup plus petite que le cerf, et qui a quelque chôse de la figûre de la chèvre. — Chevrette est, 1°. la fémelle du chevreuil: 2°. une sorte de petite écrevisse de mer, que d'autres apèlent crevette.

Traductions

chevrette

גדייה (נ), יעל (ז), צבייה (נ), גְּדִיָּה, צְבִיָּה

chevrette

geitje, wijfjesree, ree

chevrette

kid, nanny goat

chevrette

kapreolino, kaprineto