chez

chez

[ ʃe] prép. [ du lat. casa, maison ]
1. Dans la maison de ; dans le local professionnel de : Nous sommes chez elle. Je reviens de chez le médecin. Je passerai par chez eux.
2. Dans le pays de : Chez les Indiens, les vaches sont sacrées. Chez les Anglais, on roule à gauche.
3. Au temps de, dans la société de : Chez les Romains, Janus était le dieu gardien des portes.
4. Dans la personne, l'espèce, la catégorie de : Chez elle, l'humour est une seconde nature. Chez les ruminants, l'estomac comporte quatre poches.
5. Dans l'œuvre de : Il y a chez Victor Hugo des pages prophétiques.
Bien de chez nous,
Fam. typique, représentatif de notre région, de notre pays : Une chanson bien de chez nous.
Faites comme chez vous,
installez-vous confortablement ; mettez-vous à votre aise.

CHEZ

(ché ; le z se lie ; chez eux, dites : ché-z eux) prép.
Dans la maison de, au logis de, dans la demeure de. Souper chez quelqu'un. J'étais chez lui comme chez moi. Vous êtes chez vous. Se renfermer chez soi. On ne pouvait les retenir chez elles. Venir chez quelqu'un. Admettre quelqu'un chez soi. Il n'a pas mis le pied chez lui. Se réfugier chez quelqu'un. Chacun est maître chez soi.
Qui doute que, si de ses armes Ilion avait eu l'appui, Le jeune Atride avecque larmes Ne s'en fût retourné chez lui ? [MALH., III, 3]
.... Heureux qui vit chez soi, De régler ses désirs faisant tout son emploi ! [LA FONT., Fables, VII, 12]
Chéri de tout le peuple, honoré chez le prince [ID., Poly. IV, 3]
Dans le pays de. Ce qui se passait chez les ennemis. Nom peu connu chez les barbares. Prendre un roi chez un peuple voisin.
Memnon voulait qu'on les allât [les Macédoniens] attaquer chez eux [BOSSUET, Hist. III, v.]
La profession de comédien était infâme chez les Romains et honorable chez les Grecs ; qu'est-elle chez nous ? [LA BRUY., XII]
De chez, préposition composée signifiant qu'on sort de la demeure de quelqu'un. Je ne sais qui sort de chez moi. Je viens de chez mon juge. Ne pas sortir de chez soi. Tu m'as mis hors de chez moi. J'entendais de chez moi.
Mais puisque, par ce triste et prudent souvenir, De chez Antiochus elle l'a fait bannir [CORN., Nicom. I, 5]
Par chez, préposition composée signifiant qu'on passe par la demeure de quelqu'un. Passer par chez quelqu'un. Nous irons par chez les Africains.
Vous feriez un voyage charmant ; mais je voudrais que vous passassiez par chez nous [VOLT., Lett. Marmontel, 23 avr. 1766]
Près de chez, loin de chez. Il demeure près de chez nous. Loin de chez lui, loin de son pays.
Fig. Parmi. Chez nos ancêtres. Coutume reçue chez les anciens. Chez les barbares la fidélité dépend de la fortune.
Que de restitutions, de réparations, la confession ne fait-elle pas faire chez les catholiques ! [J. J. ROUSS., Ém. III]
Dans l'esprit ou le caractère de quelqu'un. C'est une conviction chez lui.
Ce n'est pas une habitude chez moi de rendre compte.... Châtier en autrui ce qu'on souffre chez soi [CORN., Poly. III, 5]
Pour un fourbe chez vous la pitié trouve place [ID., Perthar. III, 5]
Et vous serez fameux chez la postérité [ID., Cinna, II, 1]
Dans un auteur. Chez le même poëte. Je lis chez certains auteurs.
Substantivement. Un chez-soi. Un chez-moi. Son chez-lui.
Cela rend mélancolique, mais cela fait aussi un grand bien ; car on en aime mieux son chez-soi [VOLT., Lett. Villette, 8 juillet 1765]

REMARQUE

  • 1. Vaugelas a condamné la locution : chez Plutarque, chez Platon, pour dire dans Plutarque, dans Platon ; Marg. Buffet et Chifflet sont de son avis ; Th. Corneille ratifie cette sentence, admettant toutefois qu'en parlant de toute une nation on peut fort bien dire chez : chez les Grecs, chez les Romains. À quoi on répondra d'abord que la locution est ancienne puisqu'elle est dans Montaigne, ensuite qu'elle se justifie, n'étant qu'une extension de chez signifiant dans l'esprit de. Une fois que chez a été ôté de sa signification propre, rien n'empêche qu'il ait pris celle que Vaugelas lui conteste.
  • 2. Chez ne prend pour complément que des noms de personnes ou d'êtres personnifiés :
    Patte blanche est un point Chez les loups, comme on sait, rarement en usage [LA FONT., Fabl. IV, 15]

HISTORIQUE

  • XIIe s.
    Vos voliez venir à nos [nous] e à ceaus [ceux] qui sont à ches nos [, Machab. II, 11]
    Aval au bourc, ches son hoste Florent [, Ronc. p. 189]
    Chies un hoste [ils] hebergent qui moult estoit prudhom [, Sax. XXII]
  • XIIIe s.
    Que se venir [je] pooie ches Symon le voier [, Berte, XLVII]
    Et vint droit au castiel où li rois estoit en prison, et se hiebrega ciés une vaine feme [, Chr. de Rains, p. 53]
    Et ele n'i met riens ne oste Que ce c'on trueve en chiés son oste [RUTEB., II, 59]
  • XVe s.
    Pietre du Bois s'en vint un soir chieux ce Philippe [FROISS., II, II, 101]
    Et de là suyvit tant le chevalier la pucelle qu'il la trouva cheuz une sienne cousine [, Perceforest, t. VI, f° 54, dans LACURNE]
  • XVIe s.
    Qu'il ne tarde plus à amener sa fille, car nous allons cheux M. Deschenais, où elle pourroit bien se rendre [MARG., L. 12]
    Comme dict ce poëte chez Plutarque [MONT., I, 23]
    Se retirer chez soy [ID., I, 32]

ÉTYMOLOGIE

  • Berry, cheux ; picard, cheux, chu ; Saintonge, cheuz ; anc. espagn. en cas ; de casa, la maison (voy. CASE), dont il y avait une forme au masculin (voy. CHAI). Chez est elliptique, et on a la locution complète dans l'ancien français à ches, en chiés, qui signifie exactement à la maison.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

  • CHEZ. - REM. Ajoutez : 3. Vaugelas note et condamne la prononciation cheuz vous, cheuz moi, cheuz lui, dont la cour usait.

chez

CHEZ. prép. Dans la maison de, au logis de. J'ai été chez vous, chez mon père. Chacun est maître chez soi. Allons-nous-en chacun chez nous. Je viens de chez vous, d'auprès de chez vous. J'ai passé par chez vous.

Quelquefois, de cette préposition, jointe à un pronom personnel, il se forme un nom. Avoir un chez-soi. Aimer son chez-soi. Quand j'aurai un chez-moi, j'y recevrai mes amis. Quand vous aurez un chez-vous, j'irai vous voir. Il a maintenant un chez-lui.

Il se dit aussi, par extension, du Pays natal, du lieu qu'on habite ordinairement. Je pars demain pour chez moi. L'air de ce pays ne lui convenait pas, il a été obligé de retourner chez lui.

Il signifie aussi Parmi. Il y avait telle coutume chez les Grecs. Chez nous, les modes se succèdent rapidement.

Il signifie figurément En la personne de quelqu'un. C'est chez lui une habitude. Par extension, On trouve ce récit chez Hérodote.

chez

Chez moy, Apud me, Domi meae.

Allons chez moy, Eamus ad me.

On l'a emmenée chez moy, Ad me abducta est domum.

Il a souppé chez moy, Coenauit apud me.

Je veux que tu sois chez moy, Apud me sis volo.

On dit qu'il est chez moy, Domi praesto apud me esse aiunt.

De chez moy, A me.

De chez vous, A vobis.

chez


CHEZ, préposition, [Ché devant une consone, chez devant une voyelle: é fer. Dans certaines Provinces, on dit cheuz; mauvaise prononciation.] Dans la maison de... Au logis de... Chez moi, chez soi, chez lui, chez nous, etc. Chez M. un tel, etc. Il est quelquefois précédé de la prép. de: Je sors de chez lui; ils l'ont chassé de chez eux, etc., ou de par; j'ai passé par chez vous. On l' emploie quelquefois pour parmi: Chez les Athéniens, chez les Grecs; mais l'expression n'est pas noble. C'est une négligence dans l'Auteur du Télémaque, d' avoir dit: "Voilà votre Roi, s'il est vrai que vous desiriez de faire regner chez vous les Lois de Minos. — Plusieurs disent chez les étrangers, pour dire, en un pays étranger; mais plusieurs les condamnent, et je crois, dit Vaugelas, qu'ils ont raison. — * Chez ne vaut rien pour citer un Auteur. On disait aûtrefois chez Platon, chez Plutarque, etc. On doit se servir de dans: on trouve dans Plutarque, etc.
   Chez, marque quelquefois qu'on est au service de quelqu'un: "Ce garçon est chez le Marquis de... Ce Gentilhomme est chez le Roi L. T. — Avec les pronoms personels, il forme quelquefois un substantif. Avoir un chez soi: quand j'aurais un chez moi, j'y recevrai mes amis. "Quand Mde. la Duchesse de... vous a donné si généreusement un hospice, dont vous abusez contr'elle avec tant d'indignité, elle avoit sans doute un chez elle. Linguet.
   REM. Mallebranche l'emploie au figuré: "Nos passions nous tiènent toujours hors de chez nous.
   Malherbe s'en est servi souvent au propre.
   Et si j'ai desiré que tu fusse chez moi....
   Nous ayant fait perdre l'envie
   De nous en retourner chez nous...
   Le jeune Atride avec larmes
   S'en fut retourné chez lui.
Ménage a raison de trouver que cette façon de parler est bâsse. Elle n'est bone que pour le style fam.
   Boileau, après avoir dit du regne de Titus:
   Le cours ne fut pas long d'un empire si doux.
Ajoute:
   Mais où cherché-je ailleurs ce qu'on trouve chez nous.
   Je crois qu'on peut lui apliquer ce que Ménage dit de Malherbe.

Traductions

chez

bei, an, zuat, with, beside, home, at the home of, 's, to, naar, aan, tenhuizevanאצל (מ יחס), אֵצֶלuĉedondecasaуcon, da, negli (ʃe)
préposition
indique le lieu Il est chez lui. aller chez le coiffeur

chez

[ʃe] prép
(situation: dans la demeure de) chez qn → at sb's house, at sb's place
chez Pierre → at Pierre's house
chez moi → at my house, at home
Chez moi, c'est moderne: la maison a dû être construite il y a une vingtaine d'années → My house is modern: it must have been built about twenty years ago.
Je suis resté chez moi ce week-end → I stayed at home this weekend.
(direction: à la demeure de) chez qn → to sb's house, to sb's place
chez Pierre → to Pierre's house
chez moi → to my house, home
rentrer chez soi → to go home
Viens chez moi, je te montrerai ma collection de timbres → Come to my house, I'll show you my stamp collection.
Viens chez moi, il y une chambre d'amis → Come and stay at my place, there's a spare bed .
(= à l'entreprise de) (situation) → at; (direction) → to
Il travaille chez Renault → He works for Renault., He works at Renault.
Je vais chez Larousse cet après-midi → I'm going to Larousse this afternoon.
(avec profession libérale, un magasin, situation) → at; (direction) → to
chez le boulanger (situation) → at the baker's; (direction) → to the baker's
chez le dentiste (situation) → at the dentist's; (direction) → to the dentist's
J'ai rendez-vous chez le dentiste demain matin → I've got an appointment at the dentist's tomorrow morning.
Je vais chez le dentiste → I'm going to the dentist's.
(= dans le caractère, l'œuvre de) → in
chez les renards → in foxes
chez Racine → in Racine
chez les Français → among the French
Chez lui, c'est une obsession → With him it's an obsession.
(autres locutions) mon chez moi → my home
ton chez toi → your home