chien

chien, chienne

n. [ lat. canis ]
Mammifère à odorat développé, rapide à la course, dont l'homme s'est fait un compagnon de vie, de loisirs ou de travail : Chiens de berger, de garde. Chiens-guides d'aveugle. Chien de traîneau
capable de tirer un traîneau : Une meute de chiens. Une chienne de chasse.
Garder à qqn un chien de sa chienne,
Fam. garder en mémoire ce que qqn a fait pour s'en venger à l'occasion.
adj. et n. Fam. (Parfois injurieux)
1. Qui est dur en affaires ; âpre : Ah, il est chien, il a ajouté une clause au contrat !
2. (Inv. en genre) Avare, cupide : Même pas un pourboire, elles sont chiens
Chien, chienne de (+ n.),
indique une chose pénible, misérable, détestable : Une chienne de vie. Ce chien d'ordinateur est encore planté
maudit

chien

n.m.
Pièce coudée renforçant le percuteur d'un fusil, d'un pistolet.
Avoir du chien,
avoir du charme, en parlant d'une femme : Elle n'est pas vraiment belle, mais elle a du chien
Ce n'est pas fait pour les chiens,
cela existe pour que l'on s'en serve : Le portable, ce n'est pas fait pour les chiens : tu aurais pu appeler.
Chien de garde,
gardien farouche de qqn, de qqch qui fait obstacle à toute approche : Sa secrétaire, c'est son chien de garde.
Chien de mer,
squale de petite taille à aiguillons venimeux, aussi appelé aiguillat ; petit requin comestible des côtes d'Europe, aussi appelé émissole.
Chien de prairie,
rongeur d'Amérique du Nord, construisant des réseaux de terriers et dont le cri ressemble à un aboiement.
Chiens écrasés,
Fam. faits divers dont la relation dans les journaux est considérée comme une tâche dérisoire : Elle a commencé à la rubrique des chiens écrasés.
Comme chien et chat,
en se disputant sans cesse : Ils sont comme chien et chat.
Comme un chien,
de la pire des façons : Elle est malade comme un chien
très malade : Il est mort comme un chienIl la traite comme un chien
abandonné de tous : Il la traite comme un chien
sans ménagement, avec mépris
Comme un chien dans un jeu de quilles,
à un très mauvais moment : Nous sommes arrivés comme un chien dans un jeu de quilles (= inopportunément) ; en faisant sentir que le moment est mal choisi : On m'a reçu comme un chien dans un jeu de quilles
je me suis fait rabrouer
Coup de chien,
violent coup de vent.
De chien,
extrêmement pénible ou désagréable : Il fait un temps de chien
épouvantable : Ça fait un mal de chienJ'ai eu un mal de chien à installer le logiciel
très mal : J'ai eu un mal de chien à installer le logiciel
beaucoup de difficultés
En chien de fusil,
sur le côté, les jambes repliées devant le ventre : Elle dort en chien de fusil.
Entre chien et loup,
à la tombée de la nuit.
Il fait un temps à ne pas mettre un chien dehors,
il fait un très mauvais temps.
Nom d'un chien !,
juron de surprise, de dépit : Nom d'un chien ! J'ai oublié mes clés.
Se regarder en chiens de faïence,
s'observer avec hostilité.

chien

CHIEN, CHIENNE. n. Quadrupède domestique digitigrade, de l'ordre des Carnassiers. Chien de berger. Chien de Terre-Neuve. Le museau, la gueule, les pattes d'un chien. Les aboiements d'un chien. Chien de basse-cour. Chien de garde. Tenir un chien à l'attache, en laisse. Jeter un os à un chien. Chien de chasse. Chien couchant. Chien d'arrêt. Chien courant. Dresser un chien. Chien de luxe. Coupler, découpler les chiens. Chien hargneux. Chien enragé.

Chien savant, Chien dressé à certains exercices qui semblent exiger plus que de l'instinct.

Rompre les chiens. Voyez ROMPRE.

Fig., Il est fou comme un jeune chien, se dit d'un Jeune garçon étourdi et folâtre.

Fig., Il est là comme un chien à l'attache, comme un chien d'attache. Voyez ATTACHE.

Fig., Il fait cela comme un chien qu'on fouette, Il fait cela de fort mauvaise grâce.

Fig. et fam., Battre quelqu'un, traiter quelqu'un comme un chien, Le traiter fort mal.

Prov. et fig., C'est le chien de Jean de Nivelle, il s'enfuit quand on l'appelle, se dit de Quelqu'un qui s'éloigne, qui s'en va quand on veut le retenir.

Fig., Il fait un temps à ne pas mettre un chien dehors, Il pleut à verse, il fait un temps affreux.

Fig. et fam., Mourir comme un chien, Mourir dans un coin, sans l'assistance de qui que ce soit. Il signifie aussi Mourir sans vouloir témoigner le moindre repentir de ses fautes. Être enterré comme un chien, Être inhumé sans aucun appareil, sans aucune cérémonie religieuse.

Mener une vie de chien, Mener une vie misérable. Se donner un mal de chien, Se donner beaucoup de peine au travail. C'est un métier de chien, Profession laborieuse qui donne beaucoup de peine. On dit aussi, en faisant du Chien une sorte d'adjectif uni à un nom par la préposition de, Une chienne de vie. Un chien de métier. Un chien de temps. Une chienne de mine.

Fig. et fam., Cela ne vaut pas les quatre fers d'un chien. Voyez FER.

Fig. et fam., C'est saint Roch et son chien, se dit de Deux personnes qu'on voit toujours ensemble.

Prov. et fig., Qui m'aime, aime mon chien. Voyez AIMER.

Fig. et fam., Ils s'accordent, ils vivent comme chien et chat. Voyez CHAT.

Prov. et fig., Il n'est chasse que de vieux chiens, Il n'y a point d'hommes plus propres au conseil et aux affaires que les vieillards, à cause de leur expérience.

Prov. et fig., Les bons chiens chassent de race, ou Bon chien chasse de race. Voyez CHASSER.

Prov. et fig., Chien qui aboie ne mord pas, Les gens qui font le plus de bruit ne sont pas toujours les plus à craindre.

Prov. et fig., Chien hargneux a toujours l'oreille déchirée, Il arrive toujours quelque accident aux querelleurs.

Prov. et fig., Quand on veut noyer son chien, on dit qu'il a la rage, ou Qui veut noyer son chien, l'accuse de la rage, On trouve aisément un prétexte quand on veut quereller ou perdre quelqu'un.

Fig. et fam., Ce sont deux chiens après un os, se dit de Deux personnes qui sont en débat pour emporter une même chose, qui poursuivent la même chose. Il y a trop de chiens après l'os, se dit en parlant d'une Spéculation pour laquelle les associés sont tellement nombreux que la part de profit qui doit revenir à chacun d'eux ne peut être que fort petite.

Fig., Faire le chien couchant, Flatter quelqu'un, tâcher de le gagner par des soumissions basses et rampantes. On dit de même C'est un bon chien couchant.

Fig. et fam., Il n'en donnerait pas, il n'en jetterait pas sa part aux chiens, se dit de Quelqu'un qui se croit bien fondé dans les prétentions qu'il a sur quelque chose, ou Qui ne veut pas se défaire de ce qui lui revient.

Fig. et fam., Jeter, donner sa langue aux chiens, Renoncer à deviner quelque chose. Il m'est impossible de trouver le mot de cette énigme, je jette, je donne ma langue aux chiens.

Fig. et fam., S'il disait, s'il faisait telle chose, il ne serait pas bon à jeter aux chiens. Voyez BON.

Fig. et fam., Il vient là comme un chien dans un jeu de quilles, se dit de Quelqu'un qui vient à contretemps dans une compagnie où il embarrasse. Recevoir quelqu'un comme un chien dans un jeu de quilles, Lui faire un très mauvais accueil.

Prov. et fig., Il ne faut point se moquer des chiens qu'on ne soit hors du village, Il faut se mettre à l'abri du danger avant de s'en moquer.

Fam., Il n'attache pas son chien avec des saucisses, se dit de Quelqu'un qui ne passe pas pour prodiguer son argent.

Fam., Garder à quelqu'un un chien de sa chienne, Se préparer à faire payer à quelqu'un le mal qu'il nous a fait.

Prov., Il est comme le chien du jardinier qui ne mange point de choux et n'en laisse point manger aux autres, ou simplement, Il est comme le chien du jardinier, se dit de Quelqu'un qui ne peut pas se servir d'une chose et qui ne veut pas que les autres s'en servent.

Fig., Entre chien et loup, désigne le Moment du crépuscule où l'on ne distinguerait pas un chien d'un loup, où l'on ne fait qu'entrevoir les objets sans pouvoir les distinguer. Il était entre chien et loup quand nous aperçûmes je ne sais quoi.

Fam., CHIEN se dit d'une Personne sévère et dure. C'est un mauvais chien. Quel mauvais chien!

Fig. et fam., Querelle de chien, bruit de chien, train de chien, colère de chien, Grande querelle, grand bruit, etc.

Fig. et fam., Quel chien! Quel avare!

En termes d'Histoire naturelle, il se dit du Genre des mammifères auquel appartient le chien. Le loup, le renard, le chacal sont du genre des chiens, du genre chien.

Chien-loup, chien-renard, Espèces de chiens qui tiennent du loup, du renard. Des chiens- loups. Des chiens-renards.

Chien marin, ou Chien de mer, Poisson de mer du genre Squale, dont la peau est si rude que lorsqu'elle est séchée les menuisiers s'en servent pour polir un ouvrage.

Chien de faïence, se dit de Représentations de chiens qui servent d'ornements en étant mises en regard. Fig. et fam., Ils se regardent comme des chiens de faïence, se dit de Personnes qui se regardent avec hostilité.

Il désigne encore la Pièce qui en se rabattant fait partir une arme à feu. Le chien d'un fusil, d'un revolver.

chien

Chien, mascul. ou une Chienne, Canis. Forte a Graeco kuôn.

Quand un chien flairant la trace, abbaye tant soit peu, Nictere, Festus.

Chiens qui sentent incontinent la trace de la beste, comme font les chiens qu'on appelle Espagnols, Canes sagaces.

La vertu qu'ont les chiens de bien flairer, Odora canum vis.

Chien de chasse, Canis venaticus. Colum.

Un chien engendré d'un chien de chasse, et d'une chienne domestique, Hybris.

Un chien qui de nature est bon à la chasse, Vertagus.

Mettre les chiens à la chair, Sanguine et cruenta praeda canes imbuere, Cruentare rictus canum, et cruore imbuere.

Un chien qui garde les bestes aux champs, Canis pecuarius.

Chien de bergier, Canis pastoralis. Colum.

Chien de metairie, Canis villaticus. Columel.

¶ Un petit chien, Catulus.

Un fort petit chien, Catellus.

¶ La chair d'un petit chien, Catulina caro.

Petite chienne, Chiennette, Canicula.

Fort petite chienne, Catella.

Une jeune chienne, Canis tyruncula.

¶ Disner de chien, ne boire que de l'eau, Caninum prandium.

¶ La pate d'un chien, Vestigium canis.

Sang de chien, Sanguis caninus.

Chiens qui ont des colliers de pointes de fer, Armillati canes.

Chiens dogues, Molossi canes.

Chiens cerfs, voyez Bauds.

Chiens muts, voyez Bauds.

Chiens courants ne sont pas appelez tous chiens, desquels on se sert à la chasse, pour courir et prendre le gibbier: car ny les Espagneux, ny les Levriers, ny les Limiers, ny les Vautres ne sont entendus par ce nom, ains ceux qui sont de moyenne grandeur, ayants les nazeaux gros et ouverts, le front et la teste large et grosse, les levres avallées et pendantes, les yeux gros, noirs ou vermeils, les oreilles larges, espaisses et abbatues, long museau et gros, desquels on fait les meutes pour le cerf et autre beste rousse ou fauve, ainsi appelez, pource qu'estants hallez apres leur chasse, ils la poursuivent et courent incessamment apres, tant qu'ils la rendent aux abbois. Les meutes se font de tels chiens, qui sont ou blancs, qu'on appelle Greffiers; ou fauves, ou gris, ou noirs, qu'on nomme de saint Hubert.

Chiens de saint Hubert, sont communément noirs, puissans de corsage, les jambes basses et courtes, de haut nez, chassans de forlonge, ne craignans eaux ne froidures, desirans les bestes puantes. Il en est toutefois de tous poils, tant est à present meslée leur race, Canes Hubertini, ainsi appelez, par ce que les Abbez de saint Hubert en ont tousjours gardé la race.

Chien de haut nez, voyez Nez.

Chiens restifs, voyez Restif.

Chiens parlans et riotans en leur langage.

Petis chiens de damoyselle, Melitaei canes.

Quand une chienne est chaude, et demande le chien, Catulire.

Telle demande de chien, Catulitio.

¶ Chien de mer, poisson que ceux de Marseille nomment Aguillat, Galeus acanthias, nimirum ab aculeis quos in tergore gerit. Spinacem vertit Gaza.

chien


CHIEN, CHIèNE, s. m. et f. [2e è moy. au 2d; le 1er est monos.] Animal domestique qui aboie. — Par injûre et par mépris, il se dit, figurément des persones. Quel chien de Musicien, de Poète; et des chôses inanimées, voilà une chiène de Comédie, de Musique. "Ma chère enfant, ne sortirai-je point des nouvelles de Bretagne? Quel chien de comerce avez-vous là avec une femme de Vitré. Sév. "O la chiène de vie! Gress.
   "Le raisonement sur le chien, est un chien de raisonement. Beaumarchais. "Voilà, dit quelqu'un, un chien de calembourg.
   Ce mot entre dans une foule de phrâses du style proverbial. — Faire le chien couchant, flater pour tromper. — Être comme le chien du Jardinier, ne vouloir ni faire, ni laisser faire. "Il lui a fait, comme par force, continuer son chemin: nous croyons que c'est par jalousie; car jamais il n'y a eu un si véritable chien de Jardinier. Sév. — Être abandoné comme un pauvre chien; mener une vie de chien; étrillé comme un chien courtaut. — Vivre comme un chien, sans religion: fou comme un jeune chien; étourdi comme un chien fou. — Cela n'est pas tant chien, n'est pas si mauvais.
   Ne pas jeter sa part aux chiens, être économe. Mde de Sévigné fait allusion à cette expression proverbiale: "Ce sont gens qui ne jettent pas leurs louanges aux chiens. — Batre le chien devant le loup, corriger les petits pour doner des leçons aux grands. "Ils n'avoient jamais voulu atenter à la persone des gens d'État (de qualité), se contentant de batre le chien devant le loup. BEZE, cité par BOSSUET. — Entre chien et loup. Voyez ENTRE. — On dit encôre d'une chôse tortûe, d'une jambe mal faite, droite comme la jambe d'un chien. — Chien au grand collier, celui qui prime, qui comande dans un corps, dans une société. — Voy. BERGER, BON, BOUCHERIE, CHASSER, CHAT, DORMIR, FLATER, LOUP, MORDRE, ÔS, OREILLE, PIED, PISSER, QUILLE, RAGE.

Synonymes et Contraires

chien

adjectif chien
1.  Familier. Qui répugne à dépenser.
avare, intéressé, parcimonieux, regardant, thésauriseur -familier: chiche, pingre, radin, rapiat, rat -littéraire: avaricieux, ladre.
dépensier, dilapidateur, gaspilleur, généreux, large, prodigue -littéraire: dissipateur.
2.  Familier. Dur en affaires.

chien

nom masculin chien
1.  Animal domestique.
corniaud, corniot, mâtin, molosse, roquet -argotique: cador -familier: cabot, chien chien, toutou -populaire: clébard, clebs.
2.  Familier. Personne servile.
esclave, laquais, valet -familier: larbin.
Traductions

chien

(ʃjɛ̃) masculin

chienne

Hund, Hahndog, doggy, hound, hammerhond, charme, elegantie, haan [geweer], sex-appeal, haanכלב (ז), כֶּלֶב, כלבhondكلب, كلبة, كَلْبкучеca, gospeshundσκύλος, σκυλίhundoperro, cankoer, peniسگkoiraकुत्ताkutyaanjinghundurcanehund, tamhundpies, pies domowycão, cachorrocâine, cîineсобака, пёскућка, пасhundmbwaköpekkramanпес, собакаکتا, pasสุนัขcon chó (ʃjɛn) féminin
nom
1. animal1 domestique chien de garde
2. un très mauvais temps

chien

[ʃjɛ̃] nm
(= animal) → dog
"attention, chien méchant" → "beware of the dog"
temps de chien → rotten weather
vie de chien → dog's life
couché en chien de fusil → curled up
[pistolet] → hammer
chien d'aveugle nmguide dog
chien de chasse nmgun dog
chien de garde nmguard dog