chiffré

chiffré, e

adj.
Écrit à l'aide d'un code secret : Langage chiffré. Des messages chiffrés codé

chiffre

CHIFFRE. n. m. Caractère dont on se sert pour représenter les nombres. Les nombres exprimés par un seul chiffre, par deux chiffres, etc. Une colonne de chiffres. Un chiffre bien fait, mal fait. Apprendre à connaître les chiffres. Une longue série de chiffres. Écrire une date en chiffres. Chiffres arabes, Les chiffres ordinaires. Chiffres romains, Chiffres figurés par les lettres dites latines ayant une valeur numérique.

Il signifie aussi la Somme totale, le total. Le chiffre du budget est augmenté. Il a fait des dépenses qui se montent à un chiffre fort élevé. On dit, dans le même sens, Le chiffre de la population, de la mortalité.

Il se dit aussi d'une Manière secrète d'écrire par le moyen de certains caractères numériques ou de lettres dont on est convenu avec ceux à qui l'on écrit. Écrire en chiffre. Faire un chiffre. Changer de chiffre. Donner un chiffre. Le commis qui a les chiffres. Avoir le secret du chiffre. Bureau de chiffre.

La clef du chiffre, L'alphabet ou le vocabulaire dont on est convenu et qui sert à chiffrer les dépêches secrètes.

Service du chiffre, Bureau du Ministère des Affaires étrangères où l'on déchiffre les dépêches secrètes. On dit absolument Être attaché au chiffre.

Chiffre d'une serrure, Ensemble de caractères ou de nombres convenus qui permettent aux seuls initiés de manoeuvrer cette serrure.

Il se dit encore de l'Arrangement de deux ou de plusieurs lettres initiales de noms, entrelacées l'une dans l'autre. Faire un chiffre. Voilà un beau chiffre. Graver un chiffre sur un cachet. Faire dessiner, faire graver son chiffre. Ils gravèrent leurs chiffres sur l'écorce des arbres.

En termes de Musique, il se dit des Signes numériques placés au-dessus ou au-dessous des notes de la basse pour indiquer les accords qu'elles doivent porter.

chiffre


CHIFFRE, ou CHIFRE, s. m. 1°. Caractère dont on se sert pour marquer les nombres. Chifre Arabe, 1, 2, 3, 4, 5, etc. Chifre Romain, I, II, III, IV, V, etc. = 2°. Manière secrète d'écrire par le moyen de certains mots ou caractères, dont on est convenu avec celui à qui l'on écrit. Écrire en chifre, doner un chifre, etc. = Figurément, on apèle chifre, certaines façons de parler, que quelques persones ont entr'elles, et qui ne sont pas entendûes des aûtres. = 3°. Ârrangement de deux ou plusieurs lettres capitales entrelacées l'une dans l'aûtre, pour exprimer un nom en abrégé. Graver un chifre dans un cachet, le peindre dans un écusson, etc.
   Rem. CHIFRE, est toujours masc. * Dans certaines Provinces, on le fait fém. On dit, il sait la chifre, pour dire, il sait l'Arithmétique. Il y a là une double faûte, et dans le genre, et dans l'emploi du mot. Chifre, ne se dit que des caractères des nombres. Pour l'art de calculer, on ne dit ni le chifre, ni la chifre; on dit, l'Arithmétique.
   Un zéro en chifre, est un homme qui a peu de crédit: l'expression est bâsse, et Racine la critique, dans sa Lettre à M. Nicole: "Vous croyez dire, par exemple, quelque chôse de fort agréable, quand vous dites, sur une exclamation que fait M. Chamillard, que son grand O n'est qu'un o (un zéro) en chifre... On voit bien que vous vous éforcez d'être plaisant, mais ce n'est pas le moyen de l'être.

Traductions

chiffré

מוצפן (ת), ממוספר (ת), מְמֻסְפָּר