chiffre


Recherches associées à chiffre: chiffre romain, nombre

chiffre

n.m. [ d'un mot ar. signif. « zéro » ]
1. Caractère servant à représenter les nombres : Un nombre de ou à trois chiffres. Les chiffres arabes vont de 0 à 9. I, V, X, L, C, D, M sont des chiffres romains.
2. Montant d'une somme, d'une évaluation : La facture atteint un chiffre important. Le chiffre de la population active total
3. Système d'écriture secret : Notre agent transmettra ses informations avec le nouveau chiffre code
4. Combinaison de signes qui permet d'ouvrir une serrure, un cadenas : Retiens bien le chiffre du coffre-fort.
5. Marque formée d'initiales entrelacées : Son chiffre est brodé sur la poche de sa chemise monogramme
Chiffre d'affaires,
montant total des ventes réalisées par une entreprise entre deux bilans.
En chiffres ronds,
en faisant en sorte que le total calculé soit exprimé par un nombre entier.
Faire du chiffre,
Fam. réaliser un gros chiffre d'affaires.

CHIFFRE

(chi-fr') s. m.
Caractère qui représente les nombres. Les chiffres arabes (1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 0). Les chiffres romains (I, V, X, L, C, D, M). Familièrement et fig. C'est un zéro en chiffre, se dit d'un homme qui n'a aucune importance. Outre les chiffres romains, on se servait au moyen âge, dans les comptes, de chiffres particuliers, qu'on appelait chiffres financiers, et qui différaient très peu des chiffres romains. Anciennement, chiffre s'est dit au singulier pour désigner les chiffres en général. Apprendre le chiffre.
Le montant ou total. Le chiffre du budget s'élève de plus en plus. Le chiffre de nos dépenses augmente chaque année.
Par extension, caractères de convention pour une correspondance secrète. La clef du chiffre, l'alphabet qui sert à écrire en chiffres ou à lire ce qui est écrit en chiffres.
Les dépêches de Pomponné étaient en chiffres, et celui qui déchiffrait se trouva à l'Opéra [SAINT-SIMON, 71, 165]
J'ai lu votre lettre, quoique le chiffre fût un peu brouillé [BOSSUET, Lettr. quiét. 154]
Ces légats ont un chiffre avec le pape : c'était une invention alors très peu commune [VOLT., Mœurs, 172]
Façons de parler dont certaines personnes font usage pour s'entendre sans être comprises des autres. C'est un chiffre entre eux. Par analogie.
Il n'y a nul chiffre à tout ceci [SÉV., 106]
Le vieux Testament est un chiffre [PASC., Fig. 6]
Marques que les commerçants, ceux surtout qui font le détail, mettent sur des étiquettes qu'ils attachent aux marchandises pour en désigner le prix d'achat et de vente ; la valeur de ces caractères est tout à fait arbitraire et connue d'eux seuls.
Entrelacement des lettres initiales. Faire dessiner, graver son chiffre.
Ces fleurs Formaient le chiffre des sœurs [LA FONT., Tabl.]
Ce fer porte le chiffre et le nom du coupable [ROTROU, Vencesl. IV, 6]
Dieu sait quels lacs d'amour, quels chiffres, qu'elles fleurs [RÉGNIER, Sat. X]
Je dois vaincre ; j'ai de ma belle Et les chiffres et la couleur [BÉRANG., Charles VII]
Arbre, croissez, disais-je, où nos chiffres tracés Consacrent à l'amour nos noms entrelacés [CHAULIEU, Au chev. de Bouillon, 1712]
S. m. plur. Dans la musique, caractères numériques qu'on place au-dessus des notes de la basse pour indiquer les accords qu'elle comporte. Ainsi 5 ou 3 avec le 5 au-dessus indique l'accord de tierce et quinte, c'est-à-dire l'accord parfait majeur ; l'accord parfait mineur met un bémol à la place du 3.

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Li premiere figure fait 1, la seconde fait 2, la tierce fait 3, et les autres ausi jusc'à la darraine qui est apelée cyfre.... cyfre ne fait riens, mais ele fait les autres figures multeplier [, Comput, f° 15]
    Tu es li cyffres [zéro] d'angorisme [numération], Qui ne fait fors tolir le lieu D'autre figure [, Les vers du Monde]
  • XVe s.
    Et venoit de piteuses lettres en chiffre, et en grand difficulté [des assiegés de Novarre] [COMM., VIII, 9]
    Aussi bien n'y suis fors que une ciffre donnant umbre et encombre [CHASTEL., Chron. des ducs de Bourg. II, 26]
  • XVIe s.
    Il fut remis en prison pour des lettres escrittes en chiffre, qu'un gueux portoit dans un baston creux [D'AUB., Hist. II, 89]
    Les Polonois admirerent les confusions bien desmeslées, les chiffres bien formez du ballet, les musiques differentes [ID., ib. II, 104]
    Ces lettres estoient en chifre double et très difficile [ID., ib. III, 236]
    Avecques eulx [les Vénitiens] leur duc Serenissime, Qu'on peult juger un chiffre [zéro] en algorisme, Lequel tient lieu et de soy n'a pouvoir, Mais seulement fait les autres valoir [J. MAROT, I, 80]
    Une chesne de perles enfilées dans de l'or, avec des chiffres du Roy, esmaillée de gris, prisée cinq cens escus [DE LABORDE, Émaux, p. 213]
    Quelques sots et glorieux Italiens se sont voulus affubler de tel honneur par-dessus nous, qu'ils semblent, par leurs escrits, nous reputer comme chiffres [zéros] [PASQUIER, Lettres, t. I, p. 45, dans LACURNE]
    La dixiesme figure [des nombres] de soy ne vault ou signifie rien ; mais elle, occupant ung ordre, fait valoir celles qui sont après elle ; et pour ce est appelée chiffre ou nulle, ou figure de nulle valeur [DE LAROCHE, Arismetique, f° 7]

ÉTYMOLOGIE

  • Espagn. et portug. cifra ; ital. cifra, cifera. Le chiffre est primitivement le zéro, de l'arabe çafar, vide, à cause que le zéro est vide de toute valeur. De la signification de zéro, chiffre a passé à la signification générale de signe de numération.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    CHIFFRE. - HIST.
  • XVIe s. Ajoutez :
    Le prince ne serait plus qu'un chifre [zéro] ; et le subject commanderoit au seigneur [BODIN, République, I, 8]

chiffre

CHIFFRE. n. m. Caractère dont on se sert pour représenter les nombres. Les nombres exprimés par un seul chiffre, par deux chiffres, etc. Une colonne de chiffres. Un chiffre bien fait, mal fait. Apprendre à connaître les chiffres. Une longue série de chiffres. Écrire une date en chiffres. Chiffres arabes, Les chiffres ordinaires. Chiffres romains, Chiffres figurés par les lettres dites latines ayant une valeur numérique.

Il signifie aussi la Somme totale, le total. Le chiffre du budget est augmenté. Il a fait des dépenses qui se montent à un chiffre fort élevé. On dit, dans le même sens, Le chiffre de la population, de la mortalité.

Il se dit aussi d'une Manière secrète d'écrire par le moyen de certains caractères numériques ou de lettres dont on est convenu avec ceux à qui l'on écrit. Écrire en chiffre. Faire un chiffre. Changer de chiffre. Donner un chiffre. Le commis qui a les chiffres. Avoir le secret du chiffre. Bureau de chiffre.

La clef du chiffre, L'alphabet ou le vocabulaire dont on est convenu et qui sert à chiffrer les dépêches secrètes.

Service du chiffre, Bureau du Ministère des Affaires étrangères où l'on déchiffre les dépêches secrètes. On dit absolument Être attaché au chiffre.

Chiffre d'une serrure, Ensemble de caractères ou de nombres convenus qui permettent aux seuls initiés de manoeuvrer cette serrure.

Il se dit encore de l'Arrangement de deux ou de plusieurs lettres initiales de noms, entrelacées l'une dans l'autre. Faire un chiffre. Voilà un beau chiffre. Graver un chiffre sur un cachet. Faire dessiner, faire graver son chiffre. Ils gravèrent leurs chiffres sur l'écorce des arbres.

En termes de Musique, il se dit des Signes numériques placés au-dessus ou au-dessous des notes de la basse pour indiquer les accords qu'elles doivent porter.

chiffre


CHIFFRE, ou CHIFRE, s. m. 1°. Caractère dont on se sert pour marquer les nombres. Chifre Arabe, 1, 2, 3, 4, 5, etc. Chifre Romain, I, II, III, IV, V, etc. = 2°. Manière secrète d'écrire par le moyen de certains mots ou caractères, dont on est convenu avec celui à qui l'on écrit. Écrire en chifre, doner un chifre, etc. = Figurément, on apèle chifre, certaines façons de parler, que quelques persones ont entr'elles, et qui ne sont pas entendûes des aûtres. = 3°. Ârrangement de deux ou plusieurs lettres capitales entrelacées l'une dans l'aûtre, pour exprimer un nom en abrégé. Graver un chifre dans un cachet, le peindre dans un écusson, etc.
   Rem. CHIFRE, est toujours masc. * Dans certaines Provinces, on le fait fém. On dit, il sait la chifre, pour dire, il sait l'Arithmétique. Il y a là une double faûte, et dans le genre, et dans l'emploi du mot. Chifre, ne se dit que des caractères des nombres. Pour l'art de calculer, on ne dit ni le chifre, ni la chifre; on dit, l'Arithmétique.
   Un zéro en chifre, est un homme qui a peu de crédit: l'expression est bâsse, et Racine la critique, dans sa Lettre à M. Nicole: "Vous croyez dire, par exemple, quelque chôse de fort agréable, quand vous dites, sur une exclamation que fait M. Chamillard, que son grand O n'est qu'un o (un zéro) en chifre... On voit bien que vous vous éforcez d'être plaisant, mais ce n'est pas le moyen de l'être.

Synonymes et Contraires

chiffre

nom masculin chiffre
Total d'une évaluation.
Traductions

chiffre

Ziffer, Zahl, Zahlzeichen, Buchstabe, Chiffrefigure, digit, numeral, cipher, numbercijfer, nummer, bedrag, cijfercombinatie [slot], code, geheimschrift, monogram, naamcijfer, totaalמספר (ז), ספרה (נ), סִפְרָה, מִסְפָּרsyferxifračíslo, šifra, údajciferocifra, dígitonumeroszám, számjegyangkaalgarismo, cifra, númeroψηφίο, σχήμαcifra, figura, numeroرَقْمfigurbrojke数字숫자sifferfiguraчисла, числительноеsiffraตัวเลขşekilcon số统计数字Фигура (ʃifʀ)
nom masculin
caractère qui représente un nombre code secret à six chiffres

chiffre

[ʃifʀ]
nm
(représentant un nombre)figure
écrire un nombre en chiffres → to write a number in figures
chiffres romains → roman numerals
chiffres arabes → Arabic numerals
(= montant, total, résultat) → figure
en chiffres ronds → in round figures
[code] → code chiffres
nmplfigures
les chiffres du chômage → the unemployment figures
les chiffres de l'économie → the figures for the economy
les chiffres définitifs → the final figures
des chiffres provisoires → provisional figures
chiffre d'affaires nmturnover
chiffre de ventes nmsales figures